Le Français Michel Marbot a suspendu sa grève de la faim devant le Parlement polonais

Michel Marbot devant le Parlement polonais au 9e jour de sa deuxième grève de la faim

Après avoir obtenu du Défenseur des droits civiques l’engagement qu’il accélérerait son intervention pour faire respecter les droits des travailleurs de l’entreprise Malma en liquidation, Michel Marbot a décidé, sous la pression insistante de son médecin, d’interrompre il y a une semaine (le vendredi 5 octobre) sa deuxième grève de la faim après 11 jours passés devant le parlement polonais à ne prendre pour seule nourriture qu’un bouillon de légumes sous forme liquide une fois par jour et des jus de fruit.

Dans l’interview exclusive que nous avions publiée sur Nouvelles de France le 3 septembre dernier, l’entrepreneur français expliquait comment une grande banque italienne était venue à bout, avec des complicités polonaises très haut placées, de sa PME de 200 salariés qui faisait de l’ombre aux fabricants de pâtes italiens et dont les terrains étaient convoités par une société immobilière partenaire de la banque.

Un article de L'Express daté de mai 2005 sur le match entre les pâtes italiennes et polonaises

De notre correspondant permanent en Pologne.

Lire aussi :
Le Français Michel Marbot a repris sa grève de la faim devant le siège du Parlement polonais !
Neuvième jour de grève de la faim devant le parlement polonais pour le Français Michel Marbot !
Entretien exclusif avec un entrepreneur français en Pologne aux prises avec la mafia italienne

Autres articles

3 Commentaires

  • Goupille , 12 Oct 2012 à 19:42 @ 19 h 42 min

    Vive l’Union Européenne, la libre circulation des biens, des fonds et des mafieux…

    A compulser sur le site de l’Assemblée “Nationale” : la liste des députés qui ont voté pour le Traité européen. Pour bien s’en souvenir aux prochaines municipales, car, en plus, ils sont nombreux à cumuler…

  • hector galb. , 13 Oct 2012 à 18:59 @ 18 h 59 min

    vous n’auriez pas un lien ? Leur site est imbittable.

Les commentaires sont fermés.