Cent mille Polonais, principalement des jeunes, ont manifesté leur patriotisme le 11 novembre à Varsovie

Signe du changement après les élections législatives remportées par la droite unie autour du parti de Kaczyński, pour la première fois la grande Marche de l’Indépendance organisée chaque année par les mouvements nationalistes a pu se dérouler sans provocations policières et sans être attaquée par des milices d’extrême-gauche. Si le gouvernement de la coalition libérale-libertaire sortante est encore en place jusqu’au jeudi 12 novembre, il n’avait plus aucune raison de chercher à semer le trouble pour discréditer l’opposition conservatrice qui participait à ces marches depuis déjà 5 ans. En fait, c’est la gauche haineuse et intolérante qui a fait le succès de cette grande marche patriotique du 11 novembre, en s’attaquant violemment, par les paroles et par les actes, au petit groupe de nationalistes qui rendaient hommage chaque année à Varsovie au leader des nationaux-démocrates d’avant-guerre Roman Dmowski. Ces attaques de la gauche bien-pensante qui mettait dans le même sac le nazisme (qui est pourtant une forme de socialisme), le fascisme, le nationalisme et le patriotisme ont valu aux nationalistes polonais un large soutien qu’ils n’ont pas dans les urnes (ils tournent autour de 1 % aux élections, tandis que sur le plan idéologique ils sont au PiS ce que le Jobbik hongrois est au Fidesz). Ainsi, depuis 2011 ce sont plusieurs dizaines de milliers de patriotes qui viennent à la Marche de l’Indépendance, désormais soutenue par les médias et les partis conservateurs et notamment le parti Droit et Justice de Jarosław Kaczyński.

J’avais décrit plus en détail en novembre 2012 le développement de la Marche de l’Indépendance dans l’article : Est-il encore permis d’être nationaliste en Europe en ce début de XXIe siècle ?

Depuis 2013, le PiS organise toutefois sa propre marche à Cracovie. Au départ, c’était pour éviter de tomber dans le piège tendu par le gouvernement de Donald Tusk qui, comme on pouvait le voir sur la base de moult films, photos et témoignages sur les provocations policières, organisait les débordements pour les faire passer en boucle à la télévision publique et dans les grands télévisions privées « amies ». On apprenait d’ailleurs il y a quelques temps dans le cadre du scandale des écoutes secrètes qui a beaucoup contribué aux récents revers électoraux des libéraux-libertaires (ce que les grands médias européens oublient systématiquement de mentionner) que c’était le ministre de l’Intérieur lui-même qui avait ordonné à ses services de mettre le feu à une guérite devant l’ambassade de Russie pour causer un incident diplomatique à mettre sur le compte des nationalistes et des conservateurs.

J’avais parlé des incidents de la marche de 2013 dans l’article : Varsovie : l’arc-en-ciel LGBT en feu… pour la cinquième fois. L’arc-en-ciel en question a ensuite été reconstruit une sixième fois aux frais du contribuable, et la ville de Varsovie a encore financé des caméras de surveillance et une présence policière 24h/24 pendant plus d’un an, avant de décider enfin de retirer son symbole LGBT à l’approche des élections.

Cette année, après la victoire écrasante du PiS aux élections présidentielles en mai puis aux législatives le 25 octobre, la police polonaise a fait son travail et permis aux très nombreux manifestants de marcher sans heurts et sans violences. Pour la première fois, les groupes d’extrémistes gauchistes ont été tenus à l’écart et la liberté d’expression a ainsi été rétablie. Le président Andrzej Duda a même adressé une lettre aux patriotes de la Marche de l’Indépendance pour les remercier d’être venus manifester leur attachement à la liberté et à la souveraineté en ce jour de fête nationale où le pays commémore le début de sa guerre d’indépendance victorieuse contre l’Allemagne et la Russie Bolchevique entre 1918 et 1921. À Cracovie, le leader du PiS, Jarosław Kaczyński, a réaffirmé la ligne de son parti que les grands médias européens qualifient de nationaliste et eurosceptique, mais qui correspond en fait à une vision plutôt gaulliste de l’Europe : «  Nous devons nous défendre contre les différentes sortes d’attaques de l’extérieur. Si j’utilise ce terme, c’est parce que ce qui se passe aujourd’hui ressemble de plus en plus à une attaque contre nos valeurs de base, contre tout ce qui constitue le fondement de notre vie normale, ordinaire. Une attaque contre la famille, contre l’Église. Nous devons défendre notre liberté. La Pologne, je le répète souvent, doit rester un pays de liberté, même si partout ailleurs en Europe cette liberté devait être supprimée. (…) Nous devons tenir compte de ce qu’a dit notre grand pape [Jean-Paul II], mais aussi de ce que nous constatons au quotidien. Nous devons être ici chez nous. La Pologne doit rester notre État-nation ! Cela ne veut pas dire que nous ne devons pas faire partie de l’UE, que nous devons rejeter tout ce qui est lié à la coopération européenne et qui a protégé l’Europe des guerres depuis déjà plus de 70 ans ! Cela aussi, c’est important, c’est nécessaire, mais à condition d’avoir affaire à un mécanisme de coopération entre États-nations. Des États souverains qui règlent eux-mêmes leurs questions internes, qui ont leur propre culture, leur tradition. Nous avons dans notre pays des gens qui voudraient ‘moderniser la Pologne’, y compris en forçant les choses. La Pologne doit être modernisée pour ce qui est de l’organisation, des techniques, des prestations sociales, mais nous ne voulons pas moderniser l’esprit polonais ! »

Le rejet de l’islamisation de l’Europe et de la Pologne a aussi caractérisé la Marche de l’Indépendance de cette année, par rapport aux marches précédentes.

Discours d’un prêtre refusant l’importation du radicalisme musulman en Pologne et appelant les catholiques polonais à faire front face à l’agression gauchiste et islamiste contre le christianisme : « Nous ne voulons pas de la haine qui est dans le Coran, nous voulons l’amour et la vérité de l’Évangile. »

Ce qui frappait le plus dans la grande Marche de l’Indépendance d’hier, c’était la très grande proportion de jeunes patriotes. En Pologne, c’est dans les classes d’âge les plus jeunes que les valeurs conservatrices et patriotiques dominent le plus et c’est aussi chez les jeunes que les partis conservateurs, le PiS en tête, font leurs meilleurs scores. Face aux élites vieillissantes qui s’accrochent encore aux contre-valeurs soixante-huitardes décrépies importées d’Europe occidentale, la révolution conservatrice est en marche !

 

 

Du même auteur :

Majorité absolue confirmée pour les conservateurs polonais : une bonne nouvelle pour la Pologne et pour l’Europe

Autres articles

13 Commentaires

  • lepitt , 12 Nov 2015 à 11:20 @ 11 h 20 min

    Le (VRAI) changement, c’est maintenant !

  • xrayzoulou , 12 Nov 2015 à 11:26 @ 11 h 26 min

    Si cela pouvais donner des idées à nos prêtres et aux jeunes patriotes (que nos manchots ont démoli et “désactivé”.
    Être nationaliste ne veut pas dire être socialiste, et ne veut pas dire être raciste (cela est une propagande gôcho-socialopathe) ! Cela veut dire aimer son pays, ses racines, son histoire. La république a fait trop de mal !!!!

  • Catholique & Français , 12 Nov 2015 à 15:35 @ 15 h 35 min

    Il est maintenant beaucoup trop tard pour que cela se passe bien; hélas, ça va saigner et faire très mal !

  • André , 12 Nov 2015 à 15:39 @ 15 h 39 min

    Je vais donner ce que j’ai envoyé en courriel groupé avec ce lien. Je n’ai pas commenté directement sur le site:

    http://ripostelaique.com/invasion-migratoire-12-jours-carte-de-france-de-loccupation-sest-sacrement-remplie.html

    Voici:
    Je conseille donc à ceux qui se réclament de l’athéisme ( athéisme, ce qui est complètement absurde car ça n’existe pas)de lire les évangiles et la révélation de Saint Jean. Tout d’abord redire tout de suite que c’est cette république française qui est maudite car sous la pression des juifs déchus en manipulant les musulmans donc pour obtenir leur concours, elle veut tuer le CHRIST. C’est d’ailleurs sa vocation depuis 1789.
    Nous sommes bien dans la grande tribulation, le temps des nations, d’où le flot des migrants qui ne s’arrêtera pas, pour détruire les peuples qui se disent civilisés, mais peuples qui en fait sont des adorateurs du Veau d’Or. Toutes mes publications comme certains peuvent le constater sont en train de s’accomplir et aucun être humain n’arrêtera rien du tout, tant que l’homme ne cherchera pas la vraie sagesse divine. Nous sommes bien dans la grande tribulation et peut être pas encore tout à fait dans la fin des temps alors qu’en 2008 je publiais que l’humanité est entrée dans les jours de Noé. Si il y a une petite erreur de ma part, elle ne peut être énorme et ne falsifie en aucun cas les événements qui se déroulent et qui doivent s’accomplir. Quelques citations bibliques qui se vérifient:
    Matthieu 24:29 Aussitôt après ces jours de détresse, le soleil s’obscurcira, la lune ne donnera plus sa lumière, les étoiles tomberont du ciel, et les puissances des cieux seront ébranlées.
    Thessaloniciens 2:3 Que personne ne vous séduise d’aucune manière ; car il faut que l’apostasie soit arrivée auparavant, et qu’on ait vu paraître l’homme du péché, le fils de la perdition
    Apocalypse 7:13, 14 Et l’un des vieillards prit la parole et me dit: Ceux qui sont revêtus de robes blanches, qui sont-ils, et d’où sont-ils venus? Je lui dis: Mon seigneur, tu le sais. Et il me dit: Ce sont ceux qui viennent de la grande tribulation; ils ont lavé leurs robes, et ils les ont blanchies dans le sang de l’agneau.

    Je suis atterré par les français de souche qui ont connu les écoles de la république, qui sont sortis frais émoulus des plus grandes écoles comme l’A.N.E, qui se prétendent lire Descartes, Montesquieu, Rousseau, Etc… mais qui sont incapables de lire Daniel, Esaïe, Jérémie, Matthieu, Jean de Patmos, Etc… qui ont publié il y a déjà deux millénaires ou plus ce que nous sommes en train de vivre, si l’homme s’égare de la vraie Voie et surtout si il renie son Père. Bien mieux que cela les français de souche ont accusé un Charles De Gaulle de grand criminel, particulièrement des pieds noirs qui ont pris la fuite en 1962, un Charles De Gaulle qui mettait tout en oeuvre pour enrayer les travaux de la bête immonde, mais qui ont préféré mettre à leur tête, des dirigeants comme Sarkozy, Hollande qui, eux via le CRIF, travaillent pour la bête afin que les écritures s’accomplissent et les écritures s’accompliront. Mais j’ai des arabes qui seront sauvés. Sauver des arabes est devenu ma spécialité parce que depuis 2008, lorsque j’ai prévenu les français de souche sur la grande catastrophe, je fus rejeté.
    Voici ce que j’ai reçu d’un jeune arabe de quinze ans qui ne me connaît pas:
    A l’occasion de ton anniversaire je te souhaite une année pleine de joie et de bonheur,et à tes 100 ans.une vie pleine de réussir .je t’aime mon deuxième père .gros bisous (^) (^) (^) (^) (^) (^) (F) (F) (F) (F) (F) (F) (F). Joyeux anniversaire
    l==> C’est un orphelin arabe. Il me connaît en ayant retrouvé ma trace parce que je me suis occupé de son père qui, lui-même était orphelin, son père ayant été tué pendant la guerre d’Algérie.

    En général, j’ai retrouvé hier ma boîte de live remplie comme ceci:
    ==> Bonjour mon “metre” . joyeux et bon anniversaire. Je pris le dieu pour qu’il te donne la vie le plus de 100 ans…

    l==> Il faut noter qu’ils ne disent plus “allah”, donc ils progressent plus vite que les français de souche.
    Je n’ai rien reçu de la part des français. Cela me rappelle une situation que Jésus avait vécu en son temps sur terre lorsqu’il guérit 10 handicapés. Un seul, l’étranger, sur les dix, est venu le remercier et Jésus lui dit où sont les neufs autres que j’ai guéri ? Va, ta FOI t’a sauvé.
    Fuyez l’islam, l’islam est l’un des membres de la bête immonde déjà décrite par Daniel il y a 2500 ans….
    Dès que l’Etna entrera en éruption, la troisième guerre mondiale, nucléaire, sera très très proche…. Israël et Perse seront les déclencheurs…Fuyez le communisme français et le communisme en général il est avec l’islam un destructeur de l’humanité. D’ailleurs ils s’identifient tous deux par des sigles identiques, l’un par le croissant et le marteau, l’autre par le croissant et le cimeterre.
    André

  • delaye , 13 Nov 2015 à 10:26 @ 10 h 26 min

    Blanchir dans le sang, il faut le faire. Je suis devenue athée après avoir cru, en constaté qu’il y a des absurdités en nombre dans les soit-disant textes sacrés écrits par des hommes; pour dominer les autres. Il n’y a et n’y aura jamais de justice en ce monde, et pour moi, l’autre n’existe pas. On meurt et c’est fini. Etre athée n’empêche pas d’avoir de la morale, cela n’a aucun rapport. L’église a sanctifié l’infâme Loyola, créateur de l’Inquisition. Dès qu’une religion a le pouvoir absolu, elle devient tyrannique, voir l’islam actuellement, qui a, lui, toujours été immonde.

  • Catholique & Français , 13 Nov 2015 à 11:03 @ 11 h 03 min

    Pauvre débile ignare, l’Inquisition existait depuis presque 300 ans lorsque Loyola faisait encore caca dans ses couches ! Par ailleurs l’athéisme est une tare de l’intelligence : il n’y a pas de quoi s’en glorifier… La croyance en l’Existence de Dieu n’a rien a voir avec la Foi (condamnation du “fidéisme” en 1870 au Concile du Vatican), elle est exclusivement du ressort de la raison; enfin, une morale sans fondement est une contradiction dans les termes. Dans ce domaine, seuls les marxistes-léninistes sont cohérents avec eux-mêmes.

  • André , 13 Nov 2015 à 11:09 @ 11 h 09 min

    @delaye 13 nov 2015 à 10:26 at 10 h 26 min — Blanchir dans le sang, il faut le faire — l==> Je sais que ce n’est pas très facile pour comprendre cela. Ce qui sont morts égorgés sans avoir renié le créateur, sont donc blanchis par leur sang qu’ils ont versé, tous comme les héros sur un champ de bataille. et entrent dans la lumière éternelle. Il y a ceux qui meurent pour l’honneur de leur patrie et il y a ceux qui prennent la fuite. Mais mourir pour mourir,il vaut mieux mourir avec honneur que dans le déshonneur. Maintenant l’athéisme n’existe pas. Et je mets quiconque au défi de me prouver que l’athéisme existe. Pour ce qui est de la continuité de la vie, lorsque le corps n’est plus, ce n’est pas accessible à tout le monde. Il faut l’avoir vécu. Voici quelques témoignages:

    https://youtu.be/tTM7cBEjVZQ

Les commentaires sont fermés.