Philippe Séguin devient une référence du nouveau Front national

Invité lundi de “Politique Matin” sur LCP, Florian Philippot cite Philippe Séguin ou plutôt “le feu regretté Philippe Séguin” qui disait : “La décentralisation, c’est un processus structurellement coûteux”. Et tandis que le sénateur UMP de Seine-Saint-Denis Philippe Dallier “n’y [comprend] plus rien dans les positions du Front national” et ironise sur “un parti attrape-tout”, le présentateur Patrick Chêne s’interroge : “C’est quand même pas Philippe Séguin qui inspire votre politique au Front national ?” “Moi ça m’inspire beaucoup”, lui répond le directeur stratégique de la campagne de Marine Le Pen à l’élection présidentielle. “Vous savez, [Philippe Ségin] avait dit : ‘La gauche et la droite, aujourd’hui, c’est devenu deux boutiquiers qui se fournissent chez le même grossiste’. Bon, eh bien je vois que l’UMP et le PS, leur grossiste, c’est l’Europe de Bruxelles.” Pour le “souverainiste”, “Philippe Séguin, il n’était pas pour cette Europe-là, il n’était pas pour l’euro, il n’était pas pour cette dérive folle dans l’ultra-libéralisme que préconisent le PS et l’UMP”. Et vu ses prises de position en tant que Premier président de la Cour des comptes, il ne devait pas être pour la dérive folle dans l’ultra-étatisme et les déficits préconisée par tous les partis politiques français…

Autres articles

8 Commentaires

  • Chris du Fier , 14 Mai 2012 à 22:28 @ 22 h 28 min

    Bof !.. On a bien pu lire dernièrement que B. Gollnish en référait au grand De Gaulle et que J.M. Le Pen en référait à G. Marchais… On est plus à une contradiction prés au F.N. On ratisse, on ratisse.. large, même trés large.

  • Brigitte Van Huster , 14 Mai 2012 à 22:55 @ 22 h 55 min

    Le Front National, c’est la France, il trouve le bon chez des personnalités diverses, car même si Philippe Seguin était loin d’être d’accord sur tout avec le FN, il avait un bon sens et une réflexion très intelligente sur la dictature de l’Europe de Bruxelles. Quand le FN cite le Maréchal Pétain, c’est pareil, la bien-pensante gauchiste et même bobo libérale UMP parle de Pétain comme la haine incarnée en oubliant juste son rôle dans l’Histoire et son patriotisme face aux communistes amis des franc-maçons et de certains gaullistes. N’ayons pas la mémoire trop courte et n’oublions pas que l’Histoire de France est enseignée par une Éducation anti-nationale très à gauche, contre toute forme de patriotisme Français.
    Monsieur Seguin est aussi admiré par Nicolas Dupont-Aignan de DLR… A propos, NDA est-il mort ? Il se trame qu’il pourrait rejoindre le Rassemblement de Marine Le Pen : info ou intox (ou les deux ?)… à suivre…

  • domremy , 15 Mai 2012 à 6:52 @ 6 h 52 min

    tout a fait d accord !! PHILIPPE SEGUIN était un politique, comme nous n en avons plus,et je le regrette,
    beaucoup des politiques actuels ont les dents qui ratissent le plancher, et n ont plus le SENS DU DEVOIR, le SENS DU PAYS;
    et si le FN monte c est bien de leur fautes

  • Martin , 15 Mai 2012 à 8:57 @ 8 h 57 min

    Ben… Si X, Y, Z et W disent que noir c’est noir, je ne vois pas pourquoi et sous quel prétexte, la position de X ne serait pas citée en exemple ! Je ne comprends pas où est la contradiction… Si JM Lepen cite Marchais s’en prenant à l’immigration (en 1984 je crois), il a aussi parlé du PC quant à d’autres sujets. Où est le ratissage ? Prônez-vous le sectarisme ? Le communautarisme ? Deux et deux ne peuvent faire quatre que chez les miens ?

  • domremy , 15 Mai 2012 à 9:43 @ 9 h 43 min

    pourqu oi dire cela ???? si ils y en a qui ratissent ,ce n est pas le FN, qui lui reste sur la préférence nationale avant tout autre chose, et PH SEGUIN sans être FN, avait dit non à l europe et avait dans son conportement une préference nationale, que nous ne trouvons pas beaucoup actuellement

  • Komdab , 15 Mai 2012 à 10:59 @ 10 h 59 min

    Chris du Fier vous devez probablement être de l’UMP..

    Comme l’a très justement dit Martin, je ne vois pas où est la contradiction ! Si il y a bien un parti qui ne change pas d’avis comme de chemise c’est bien le FN, le nier serait de la mauvaise foi.

    De plus Philippe Seguin était un homme politique très estimable plus proche des idées du FN que de l’UMP d’aujourd’hui au moins sur l’Europe et l’immigration. (Je rappelle qu’il était contre Maastrich)

    Donc non au FN on ne ratisse pas comme vous dite mais on reste cohérent ça oui.

  • PG , 15 Mai 2012 à 13:10 @ 13 h 10 min

    @ Eric MARTIN
    Votre présupposé régulier contre le FN vous conduit souvent à une certaine approximation. Je ne suis pas de ceux qui regardent avec des yeux doux vers l’étatisme et le chevénementisme, même si le ralliement n’a rien en soi de critiquable, étant libéral et partisan de l’état minimum, position qui n’est plus celle du FN depuis presque 20 ans. Mais il faut ne pas mélanger les mots : Chevènement est pris comme modèle par M. PHILIPPOT en tant que souverainiste opposé à l’€urofédéralisme et non en tant que socialiste.
    Si, si M. SEGUIN était étatiste, puisqu’il voulait sauver comme le système social socialisant et totalement étatique issu de 1945, position à laquelle le FN s’est rallié avec B. MEGRET et J-Y LE GALLOU : un monopole donné à l’Etat de l’assurance, et des retraites, c’est bien de l’étatisme ? P. SEGUIN luttait contre les déficits, mais comme tous les étatistes il ne parvenait pas à comprendre que l’étatisme parce qu’il déresponsabilise chaque citoyen et les corps sociaux crée du déficit et du désinvestissement permanents.
    Sur ce point, le FN devra faire un aggiornamento, sous peine de ne jamais convaincre les classes moyennes de droite dans leur ensemble.

Les commentaires sont fermés.