La France FN et le Groupe de Visegrad : visions divergentes sur l’UE

La France FN et le Groupe de Visegrad : visions divergentes sur l’UE

« Si demain je suis présidente de la République française, je pense que je pourrai avoir un débat avec M. Orbán sur ce qui nous apparaît inadmissible, insupportable dans la manière dont l’Union européenne agit aujourd’hui, et c’est pareil pour M. Kaczyński. On ne sera pas d’accord sur tout, très certainement, et c’est la liberté et la souveraineté de chaque pays que de défendre aussi ses propres intérêts. Ils peuvent être communs sur certains sujets et ils peuvent aussi être divergents. C’est la base de la politique internationale.» Telle était la réponse donnée par Marine Le Pen à la question d’un Polonais posée lors d’une conférence de presse tenue le 8 mars à son siège de campagne en présence de journalistes européens. Une Marine Le Pen qui, répondant à ce journaliste qui voulait savoir si une coopération était possible entre une France FN et les dirigeants actuels de la Pologne et de la Hongrie, a aussi dénoncé les ingérences de l’UE dans les affaires intérieures de ces deux pays et la volonté de leur imposer, à coup de sanctions financières, des quotas de « migrants ».

À propos de l’isolement de la Pologne à Bruxelles le jeudi 9 mars, sur la question de la reconduction du Polonais Donald Tusk à la présidence du Conseil européen pour un deuxième mandat de 2,5 ans, le groupe Europe des Nations et des Libertés (ENL) dont fait parti le FN au Parlement européen a émis un communiqué condamnant l’attitude des gouvernements de l’UE : « En reconduisant Donald Tusk à la tête du Conseil européen, les dirigeants européens viennent de faire preuve d’un inqualifiable mépris à l’égard du droit des nations. La Pologne s’était opposée à la reconduction de son ancien premier ministre lui reprochant de s’ingérer depuis Bruxelles dans les affaires intérieures du pays. »

Peut-on pour autant espérer que les pays du Groupe de Visegrad (V4), et en particulier la Pologne et la Hongrie, soutiendront une Marine Le Pen présidente dans sa tentative de changer les règles du jeu au sein de l’UE avant de proposer un référendum aux Français, ainsi qu’elle promet de le faire ? Après avoir rencontré la dirigeante du Front National à Paris en janvier, le ministre polonais des Affaires étrangères le disait clairement, et il l’a répété lundi : la victoire de Marine Le Pen aux élections présidentielles françaises n’irait pas dans le sens des intérêts de la Pologne. Le leader du parti polonais Droit et Justice (PiS), Jaroslaw Kaczyński, affirmait quant à lui ce lundi qu’il avait à peu près autant en commun avec Marine Le Pen qu’avec Vladimir Poutine. Car pour Kaczyński comme pour Orbán, l’Union européenne doit être réformée, mais pour empêcher sa dislocation. Ses frontières extérieures doivent être correctement surveillées et les souverainetés nationales doivent être mieux respectées. Et même si Witold Waszczykowski promettait dans une interview publiée lundi que la Pologne allait adopter, après le Conseil européen de la semaine dernière, une attitude plus dure et plus négative vis-à-vis de ses partenaires, il n’est pas question pour les Polonais ou pour les Hongrois de sortir de l’Union européenne et ils ne souhaitent ni la suppression définitive de l’espace Schengen ni l’abandon de la libre circulation des travailleurs. C’est pour la même raison que le gouvernement polonais a clairement dit à l’automne dernier qu’une victoire d’Angela Merkel aux prochaines élections en Allemagne serait dans le meilleur intérêt de la Pologne.

Si néanmoins le maintien de la France dans l’UE après une victoire du FN n’est possible qu’au prix de la suppression de la directive « détachement des travailleurs » et du rétablissement définitif des contrôles aux frontières françaises (deux mesures annoncées dans le programme présidentiel de Marine Le Pen), il y aura certainement matière à discussion avec le V4 qui se rend bien compte qu’un « Frexit » signerait la fin de l’UE.

 

Article publié dans le quotidien catholique Présent du mercredi 15 mars

Autres articles

4 Commentaires

  • André , 17 Mar 2017 à 8:15 @ 8 h 15 min

    A propos de Marine, voici ce que l’on peut découvrir:
    Lors de sa conférence présidentielle n° 4 sur la citoyenneté, ce lundi 13 mars, Marine Le Pen a démarré son propos avec cette bombe :

    « Nous sommes français et nous célébrons Jeanne d’Arc ou Robespierre, les madones des églises ou les soldats de l’an II, les hussards de la République et le peuple de l’ombre de la Résistance. »

    A-t-elle perdu les pédales ?
    http://www.bvoltaire.fr/remymahoudeaux/marine-pen-rehabilitation-de-robespierre,318958

    Je relève dans mon courriel envoyé par un compatriote et je cite: … En hissant Robespierre à “l’honneur” de l’Histoire de France, elle se fait la complice des crimes et du génocide qui en a résulté et elle se “discrédite” à tout jamais, rejoignant la masse gluante de tous ces “politiciens-polichinels” ambitieux, “inventeux” qui n’ont de la France que le désir d’une carrière personnelle et d’imposer aux français leurs principes idéologiques, leurs utopies en dehors de toutes lois naturelles et en rejet des Lois Divines, de Dieu Lui-Même.
    Il va bien falloir qu’elle s’explique et qu’elle présente des excuses publiques et qu’elle renie ses propos inacceptables……
    Je vais encore être méchant, ce qui me révolte, ce ne sont pas tous ces véreux, toute cette pourriture politique, mais les français endormis, qui refusent de se réveiller, de sortir la tête de leur igloo.

  • André , 17 Mar 2017 à 8:24 @ 8 h 24 min

    Allez je fais profiter des échanges privés entre compatriotes:
    De : alain
    Envoyé : jeudi 16 mars 2017 21:45
    À :
    Objet : contrôle des armes et dictature

    ‌Merci Nadia pour ce papier. Malgré tout, je pense que si ça tourne au vinaigre, pas mal de politiques vont mettre les bouts car ils savent très bien qu’il y a des personnes qui mettront leurs idées au bout ….. devine ???
    C’est tout simplement une question de DÉTERMINATION ; là je pense à ces agriculteurs qui se suicident sans mettre un politique -ou plusieurs- au fond, j’en suis profondément choqué.
    @lain.
    Objet : contrôle des armes et dictature
    La prétendue « lutte contre le terrorisme » est prétexte à toute une série de mesures liberticides qui affecteront les honnêtes gens et non les personnes qui souhaiteraient commettre un attentat…..
    C’est se moquer du monde. Prenez tous les attentats commis en France ces dix dernières années et vous constaterez sans difficulté que leurs auteurs n’ont pas acheté leurs armes chez un armurier, n’ont pas commis leurs méfaits avec une arme de chasse ou de défense mais avec des armes de guerre qu’ils se sont procurés par des circuits criminels qui existeront toujours, quelle que soit la volonté du législateur.
    Les institutions européennes et les Etats qui suivent leurs recommandations veulent priver les honnêtes citoyens des moyens légaux d’assurer leur propre sécurité alors même que cette sécurité n’est pas assurée correctement par ceux qui en ont la mission……
    Petit rappel historique:

    • 1911, la Turquie instaure le « contrôle des armes ». De 1915 à 1917, 1,5 million d’Arméniens, incapables de se défendre, sont fusillés et exterminés.
    • 1929, l’Union Soviétique instaure le « contrôle des armes ». Entre 1929 et 1963, 20 millions de dissidents, incapables de se défendre, sont fusillés et exterminés.
    • 1935, la Chine instaure le « contrôle des armes ». De 1948 à 1962, 20 à 35 millions de dissidents politiques, incapables de se défendre, sont fusillés et exterminés.
    • 1938, l’Allemagne instaure le « contrôle des armes ». C’est en application de cette loi, renforcée par une loi française de 1939, puis de 1940, que la détention d’arme est toujours interdite en France, sauf dérogation. Ce qui était avant 1939 une généralité, un droit pour tous, est désormais une exception.
    • 1956, le Cambodge instaure le « contrôle des armes ». De 1975 à 1977, 1 million de gens instruits, incapables de se défendre, sont fusillés et exterminés.
    • 1964, le Guatemala instaure le « contrôle des armes ». Entre 1964 et 1981, 100 000 indiens Mayas, incapables de se défendre, sont fusillés et exterminés.
    • 1970, l’Ouganda instaure le « contrôle des armes ». De 1971 à 1979, 300 000 Chrétiens, incapables de se défendre, sont fusillés et exterminés.
    • 1994, le Rwanda instaure le « contrôle des armes ». En 1994, 800 000 Tutsis, incapables de se défendre, sont fusillés et exterminés.
    Le Comité de Rédaction de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen, le 18 août 1789, déclarait, je cite : « Aucun pays n’est plus paisible et n’offre une meilleure police que ceux où la nation — comprendre l’ensemble des citoyens —, est armée ». Fin de citation ».

  • André , 17 Mar 2017 à 8:32 @ 8 h 32 min

    André 17 Mar 2017 à 8:24 at 8 h 24 min l==> La réponse d’André, c’est moi:
    ‘”pas mal de politiques vont mettre les bouts car ils savent très bien qu’il y a des personnes qui mettront leurs idées au bout ….. ‘”
    l==> Bientôt dix ans après mes premières alertes après avoir tout découvert, les gens commencent seulement maintenant à ouvrir les yeux et à comprendre…. Plus grave encore est que des décennies bien avant moi je découvre que des centaines d’avertisseurs ont tiré la sonnette d’alarme….. Je fus abasourdi de la réaction des français, insulté, menacé de toutes parts, que je sortirai ma fameuse remarque: Les français sont atrophiés ou déficients en QI…. Je persiste et je signe. Sauf que certains avaient découvert que j’avais tout compris…six fois interdit et en plus maintenant mon blog virulent fermé. J’ai reçu en mail privé, il y a de nombreux mois, d’une personnalité: D’où tenez-vous tous ces détails aussi précis ? Je ne crois pas qu’ils oseront m’affronter en justice, ils savent que j’ai le pouvoir de les faire ramper comme des limaces. Ils ont un historique de moi.. En 1973, j’ai fait rampé toute une magistrature et j’ai failli me faire assassiner. Mais avec mon don de plonger mon regard vers l’avenir j’ai déjoué leurs plans et ensuite je dois mon salut grâce à une délégation arabe qui est allée secoué les puces à Pompidou en lui flanquant ma lettre sous le nez…. Je n’avais pas internet… Moi, j’ai confiance en mes arabes, je suis désolé, mais certains arabes ont bien plus de valeur que les français de souche….
    ” politiques vont mettre les bouts ” Dans ma vision, le Hollande, président ou plus, sachant très bien que si il est capturé par la foule il va se faire lyncher, va tenter de prendre la fuite en hélico. Un autre m’a écrit que le François va se faire assassiner…. Ce n’est pas incompatible, un bon sniper peut le descendre en plein vol comme au tir à la perdrix ( La France a de bons élites dans son armée. La France a la meilleure armée du monde mais malheureusement cette armée obéit aux politiques. Il faut qu’impérativement le vent tourne. ) . C’est maintenant qu’il faut faire travailler sa matière grise. Au jour “J”, les politiques vont vouloir prendre la fuite. Ils ont maintenant la trouille ( Ne m’en voulez pas, cette fuite me fait penser à des pieds noirs en 1962). Faire travailler la matière grise, former dans le plus grand secret des plantons pour bloquer et empêcher des avions de décoller, Roissy, Orly, Marignane, Blagnac,etc… ceinturer les embarcadères: Dire aux politiques fuyards, STOP vous avez été les protecteurs des loups pour faire envahir la Bergerie France, maintenant c’est aux moutons de vous juger, c’est au peuple de dire, puisque que vous aimez tant cette république…. Si jamais je suis écouté, je ne voudrais pas être à la place des politiques, parce que, alors là, dans leur slip, il y aurait des choses pas belles à voir…. mais pire encore ce serait l’odeur….

    André

  • SD-Vintage , 17 Mar 2017 à 17:56 @ 17 h 56 min

    MLP doit bien préciser qu’elle fera un référendum sur la sortie de l’Euro et de l’Europe : ce n’est pas clair pour tout le monde.
    Elle devrait aussi prendre Karim Ouchikh comme porte-parole : il rassure.

Les commentaires sont fermés.

Memoires Jean-Marie Le Pen