Chypre : Hold-up de l’État sur l’argent (placé à la banque) des Chypriotes et des étrangers

Spoliation d’État. Ne sachant plus comment rembourser sa dette, Chypre s’apprête à décider, sous la pression de l’Union européenne, de taxer les Chypriotes ainsi que les étrangers y résidant… directement sur leurs comptes bancaires et ce, pour éviter des coupes dans les salaires des fonctionnaires ainsi que dans les retraites ! Cette taxe s’élèvera à 6,75% sur les dépôts bancaires en-deçà de 100 000 euros et à 9,9% au-delà de ce seuil. Une retenue à la source sur les intérêts de ces dépôts sera également instaurée. Tous les épargnants seront touchés par les nouvelles taxes imposées par Nicosie, qu’ils soient chypriotes ou étrangers. Une situation qui sent le bank run à plein nez…

Autres articles

17 Commentaires

  • degabesatataouine , 17 Mar 2013 à 20:46 @ 20 h 46 min

    http://ndonne.blogspot.com/2012/06/quand-un-paradis-fiscal-communiste.html

    Pas de hold-up.Une remise à zéro des compteurs au point de vue fiscal pour des gens qui profitaient de ce paradis fiscal.
    C’est déjà énorme que nous devions payer quelque chose.

  • xanpur , 18 Mar 2013 à 8:22 @ 8 h 22 min

    Cette mesure ne concerne pas que les déposants étrangers ou les sociétés off-shore installés là-bas mais également le simple citoyen et à ce titre cela constitue une vrai spoliation.
    Qui pourrait bien nous concerner bientôt. Pas sur que vous applaudissiez ce jour là

  • Goupille , 18 Mar 2013 à 9:17 @ 9 h 17 min

    Etrange que vous ne voyiez que le volet financier du problème…
    Si vous raisonnez en terme de micro-présence résiduelle de la Chrétienté en empire ottomano-musulman, l’éclairage est moins cru.

    Chypre est un caillou dans la conscience européenne. L’abandon sans titre, par la violence, de la moitié du territoire aux Turcs était le prélude à la crise serbo-kosovar, et au sort promis à l’Europe pourrie le jour où la Turquie y adhérera.
    La présence turque au nord de l’île, c’est le nettoyage ethnique, la transformation des églises en cinémas, en parkings ou en toilettes publiques.
    C’est l’exemple réalisé de la cohabitation harmonieuse des Chrétiens avec l’islam, que les imbécilles nous vendent sans ciller.

    Donc votre article, et l’opinion que vous émettez, sont réducteurs.
    Le “péché” de Chypre c’est d’avoir adhéré à l’Union Européenne, ou plus précisément, que les gouvernements, contre la volonté de leurs peuples, comme ailleurs, se soient laissé acheter par des promesses d’argent facile communautaire.

    L’ensemble de la population va être touché, y compris le savetier qui a mis trois sous de côté en ne vivant que d’huile d’olive, de painet d’oignons.
    Les profiteurs financiers sont minoritaires dans nos sociétés.

    Décidément, il n’y a plus d’autre solution que la reprise en main des populations par elles-mêmes.
    Les réseaux autogérés… La Bagaude.

  • Bayle , 18 Mar 2013 à 10:19 @ 10 h 19 min

    Absolument d”accord avec vous ! Cet un véritable hold up sur les avoirs des Chipriotes !
    Attention que cela ne nous arrive pas en France ! avec notre Président “normal” il faut se méfier de tout ! N”oublions pas que le socialisme est une véritable dictature qui se cache derrière des airs de “bonté”

  • westie51 , 18 Mar 2013 à 10:36 @ 10 h 36 min

    Véritable holdup qui vient d’être lancé sur les comptes des épargnants chypriotes (qui ne sont pas tous des mafieux russes) par les kleptomanes non élus de l’UE.
    Cette décision montre que cette technocratie ne reculera devant rien pour maintenir cette imbécillité économique invraisemblable qu’est l’Euro ; ce qui veut dire que ni la Liberté ni le patrimoine d’un seul Européen ne seront garantis tant que ces technocrates monopoliseront un pouvoir où personne ne les a élus.
    Pingouin 1er ne pourra pas continuer à augmenter les impôts, que fera-t-il alors si ce n est qu appliquer la politique de ces technocrates ?

  • BUREAU , 18 Mar 2013 à 11:07 @ 11 h 07 min

    Oui, c’est bien ce qui fait peur. Moi président normal n’hésitera pas à piocher dans nos économies quand il ne pourra plus nous taxer. Malheur à celui qui a toujours travaillé, cotisé, économisé. Il fallait tout dépenser et vivre aux crochets des autres, nous en serions bien mieux récompensés et mieux estimés.

  • bernique , 18 Mar 2013 à 11:24 @ 11 h 24 min

    Essayez donc, ici, en France, de sortir plus de 400€ en liquide de votre compte bancaire : le caissier vous regardera d’un œil torve, celui qu’on réserve au blanchisseur de l’argent de la drogue, et vous demandera une justification de l’usage que vous comptez en faire, qui sera soigneusement notée pour tout usage ultérieur (par… le fisc ?) !

Les commentaires sont fermés.

Memoires Jean-Marie Le Pen