Royaume-Uni : La discrimination anti-hétéros à l’œuvre ?

Il est de bon ton, actuellement, de dénoncer à corps et à cris la discrimination dont seraient l’objet les « couples » homosexuels, mais il semblerait que les mesures discriminatoires n’aillent pas uniquement dans ce sens, loin s’en faut. Le champion de tir Russel Mark et sa femme Lauryn en auraient fait l’expérience tout récemment. En effet, le couple de sportif avait tenté de louer une chambre dans le village olympique de Londres à l’occasion des prochains JO, mais s’éteint vu signaler une réponse négative. La raison officielle invoquée par le Comité olympique consiste en une photo trop osée qu’aurai faite Lauryn pour une couverture de magazine ainsi qu’à la prise de somnifères par Russel, une pratique strictement interdite pour les athlètes australiens. Mais Russel Mark n’est pas dupe : « L’aspect stupide de cette affaire, à cause de quoi je me suis disputé avec eux, est qu’il y a des tas de couples gays dans l’équipe olympique qui ont pu être logés ensemble, donc nous sommes discriminés parce que nous sommes hétérosexuels ». Il semblerait donc que la préférence soit donnée aux partenaires homosexuels au détriment des couples normaux mariés. Voici qui prouve encore une fois, non seulement le singulier deux poids deux mesures selon qu’il s’agisse de minorités autoproclamées ou de gens ordinaires, mais aussi la profonde inversion des valeurs, notamment familiales.

Autres articles

1 Commentaire

  • Elisa , 7 Juil 2013 à 16:02 @ 16 h 02 min

    Si certaines personnes se mettent à devenir hétérophobes, on est pas sorti de l’auberge… Déjà que l’homophobie est considéré comme un fléau, voilà que maintenant, on agit dans l”autre sens…. On s’en sortira jamais, c’est clair!

Les commentaires sont fermés.

Macron attaque nos libertés, piétine les Français, et méprise la civilisation française.

Aidez-nous à riposter.

Soutenez Nouvelles de France