Un guide pour émigrer clandestinement en Europe distribué en Turquie par une ONG européenne

Mis à jour le 18/09/2015 – Sur une plage de l’île grecque de Lesbos, les reporters de la chaîne de télévision Sky News ont découvert un petit manuel distribué aux candidats à l’immigration clandestine avec astuces, cartes, numéros de téléphone et conseils pour traverser illégalement l’Europe. Ce manuel distribué par l’ONG w2eu (pour « Welcome to Europe » – Bienvenue en Europe) avait été oublié par des clandestins parmi des gilets de sauvetage abandonnés et des canots pneumatiques percés. Sur la couverture, un jeune homme sur une plage au crépuscule, lorgnant vers la mer, avec à ses pieds les rames du canot qui vont lui servir à faire la traversée. Le guide, écrit en arabe, contient des numéros de téléphone d’organisations pouvant aider les clandestins dans leur voyage, comme la Croix Rouge et le HCR. Il contient aussi une carte avec les plages d’arrivée habituelles des bateaux remplis de clandestins. À l’arrière du guide figurent des photographies d’îles grecques sous le soleil, le port de Mitylène, à Lesbos, et un homme souriant avec la légende : « Quand je suis arrivé sur le rivage à Mitylène, j’ai compris que je n’étais plus un enfant. »

 

https://www.youtube.com/watch?v=3Y3R9JL3I9E

 

Le journaliste de la chaîne Sky News a pu parler à une bénévole de w2eu qui a expliqué que son organisation distribuait ces guides gratuitement en Turquie. Parmi les numéros de téléphone fournis, une ligne d’assistance 24h/24 en cas de problème en mer : un bénévole se chargera alors d’appeler les garde-côtes grecs pour aller repêcher les clandestins. Sonia, la bénévole que la chaîne Sky News a jointe, travaille pour cette ligne d’assistance depuis l’Autriche où elle vit. Elle parle l’arabe. Elle explique que son organisation est constituée d’une centaine de personne basées en Europe et en Afrique du Nord. Le serveur du site Internet de l’ONG est en Allemagne.

Sur le site de w2eu, on peut lire « Nous accueillons tous les voyageurs ayant entrepris cette expédition difficile et souhaitons à tous un bon voyage, car la liberté de circulation est un droit de tous ! » (sic.)

La rumeur court sur Internet que le guide de w2eu aurait été financé par l’Open Society Foundation de George Soros, un milliardaire américain d’origine juive hongroise qui a, entre autres projets avoués, celui de renverser Viktor Orbán dans son pays d’origine. Pour ce qui est de ce guide, je n’ai pas cependant trouvé d’article qui irait au-delà de la simple accusation, même si l’on voit la fondation de George Soros apparaître dans la même nébuleuse d’organisations internationalistes et immigrationnistes qui promeuvent la suppression des frontières extérieures de l’Union européenne et qui donnent des conseils aux gens qui voudraient y venir, légalement ou illégalement.

C’est ainsi que des organisations basées et financées en Europe et en Amérique du Nord alimentent le business lucratif des passeurs en Turquie qui fonctionnent comme de véritables agences de voyage, comme le révèle cette toute récente enquête du Daily Mail. Des « agences de voyage » qui incitent elles aussi les musulmans du Moyen-Orient à « Venir en Europe et vivre comme des rois ». Les trafics illégaux et l’assistance que leur apportent les organisations gauchistes occidentales ont donc pignon sur rue.

Que font les pouvoirs publics ?

Mise à jour du 18/09/2015 :
Qui est w2eu ?
– Qui est derrière leur site : https://who.is/whois/https://w2eu.net

– Intervention du propriétaire du domaine w2eu.net au Séminaire Rosa Luxemburg en 2012 en Israël (en anglais) :

Articles liés

30Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • V_Parlier , 17 septembre 2015 @ 9 h 55 min

    Et bien, maintenant on ne parle plus au sens figuré quand on dit que nos états sont complices des passeurs (sinon pourquoi ces ONG ont-elles des agences en Europe?). Bref, c’est le jeu “running man” organisé par l’UE et Merkel: Tu gagnes c’est le jackpot, sinon tu te noies ou tu arrives au mauvais moment et tu perds.

  • Alainpsy , 17 septembre 2015 @ 10 h 19 min

    Le temps venu, il faudra s’occuper de ces ONG, et le temps approche à grands pas.

  • Maurice , 17 septembre 2015 @ 10 h 59 min

    Pourquoi « Le temps venu » ?
    Tout de suite ce n’est pas faisable ?
    Ce guide nous prouve, s’il fallait le faire, que c’est une organisation qui s’occupe de faire venir tous ses gens chez nous, ils ne viennent pas comme ça sur un coup de tête.

  • Gauvain , 17 septembre 2015 @ 11 h 37 min

    Les organisateurs à la manoeuvre :

    https://www.youtube.com/watch?v=a3Vn8G1_ZFM

  • jejomau , 17 septembre 2015 @ 12 h 23 min

    contrairement à ce que veulent cacher nos médias islamistes, il s’agit bien d’un REMPLACEMENT DE POPULATION qui a été ordonné au plus haut niveau puisque le “concept de remplacement de population” est littéralement utilisé par “La Division de la population du Département des affaires économiques et sociales de l’ONU qui a publié un nouveau rapport intitulé « Migration de remplacement: est-ce une solution pour les populations en déclin et vieillissantes ? »

    oui, c’est là :

    http://www.un.org/esa/population/publications/migration/pressfr.htm

    Comme par hasard, ce rapport est sorti deux ou trois semaines juste avant que ce flot de réfugiés déboule en Europe

    Comme par hasard, le directeur de la division des Droits de l’Homme qui gère les camps de réfugiés est … allemand

    Comme par hasard: ils veulent tous aller… en Allemagne !

    Vous croyez au hasard, vous ?

  • sergio , 17 septembre 2015 @ 12 h 57 min

    Il serait intéressant de connaître l’ origine de cette ” ONG ” , et donc qui la finance …
    Allez , l’ ” Oeil du 20 heures ” , y’a un scoop à faire , si t’ as les c……. !

  • eric-p , 17 septembre 2015 @ 14 h 22 min

    ” Que font les pouvoirs publics ? ”

    Rien, ils pensent pareil !

Les commentaires sont clôturés.