Quand un ministre de gôche découvre les lettres de cachet

Un coup de gueule de Thibault Doidy de Kerguelen*

Ah, je les aime, les socialos bobos, vous savez, ceux qui se disent les héritiers de la révolution, les adorateurs des pseudo-« Lumières », les pourfendeurs du « despotisme » ! Sombres opportunistes qui ne savent même pas ce qu’ils professent et qui sont toujours prêts à se conduire en hobereaux despotes.

Tenez, prenez le cas tout récent, datant de la semaine passée, de cette affaire de viande de cheval vendue en lieu et place de viande de bœuf. La société Spanghero est-elle coupable, a-t-elle revendu cette viande « à l’insu de son plein gré » ou en toute connaissance de cause ?

Vous n’en savez rien, je n’en sais rien, les uns affirmant avoir des factures libellées pour de la viande de bœuf, les autres, après trois heures d’enquête, affirmant que sur lesdites factures, figure le code 032 (nous aurons au moins appris quelque chose dans cette affaire….) correspondant à la viande de cheval… Une chose est certaine, toute l’Europe étant touchée et la société Spanghero ne livrant pas toute l’Europe, il y a derrière tout cela une vaste escroquerie.

Vous ne savez pas le rôle exact de la société Spanghero, je ne sais pas le rôle exact de la société Spanghero, mais le ministre, lui, Il Sait !
Voici que frappe la justice toute puissante du ministre. Sur la foi du rapport administratif que lui ont remis les fonctionnaires, le ministre a tranché et 700 têtes sont tombées ! Pas de débat contradictoire, pas d’enquête, le ministre, tel un hobereau despote des temps que nous croyions révolus a prononcé la sentence et délivré la lettre de cachet.

Que les grands principes de Monsieur de Montesquieu sont-ils devenus ? Quelqu’un sait-il encore, dans ce gouvernement de gôche, ce que « séparation des pouvoirs » veut dire ? Nous voici en face d’un ministre, tenant du pouvoir exécutif, qui se mêle de trancher un litige de droit commercial. Car qu’est ce donc, cette affaire, qu’un litige de droit commercial ? Des entreprises ont acheté à un prestataire de la viande bovine et se sont vu livrer de la viande de cheval. Il y a tromperie sur la marchandise et, en théorie, ce sont les tribunaux qui doivent régler ce litige. Sinon, à quoi servent-ils ?

Y a-t-il eu mise en danger de la vie d’autrui ? Absolument pas. Y a-t-il eu risque sanitaire ? Pas le moins du monde. Alors, comment se justifie, sur quel fondement du droit se justifie l’oukase gouvernemental ? Sur le mépris de la République, le mépris de l’État de droit, le mépris de la justice, le mépris du petit peuple des travailleurs.

Ces Saint-Just aux petits pieds, ces « sans-culottes et sans cervelles » sont dangereux. La Ve république donne de grands pouvoirs à l’exécutif afin d’être réactif en cas de danger et de risque pour la population. Mais ces pouvoirs nécessitent d’être confiés à des gens responsables, disposant de structures morale et intellectuelles solides. Nos neo-bourgeois, nos bobos, ignares, incultes et sans rigueur morale et intellectuelle abusent chaque jour des pouvoirs dont ils disposent. C’est comme cela que naissent les périodes de terreur, de violence, de répression, de despotisme et finalement, de révolte et de révolution….

Saurons-nous chasser ces bourgeois, ces héritiers de 1793, ces tyrans ?

*Thibault Doidy de Kerguelen est l’expert fiscaliste des Nouvelles de France. Il anime le site MaVieMonArgent.info.

Articles liés

29Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Chango , 19 février 2013 @ 9 h 39 min

    Au grand Seigneur Thibault Doidy de Kerguelen de Sonchateau au Fondesbois en Normandie…..

    Ahaha c’est vraiment hilarant on se croirait au XVIème siècle !!! Vous jouez très bien le rôle !

    Si je peux me permettre de revenir au 21 ème siècle….. Il me semble en effet que dans cette affaire, Le Ministre, ainsi que les autres dans chaque pays Européen concerné, qu’ils soient de goche ou de droite, ou de n’importe où, n’aient été que des pions menés par une puissance bien plus grande !!!
    Les médias n’avaient probablement rien trouvé de plus intéressant pour ne parler que de ça pendant des jours et des jours et nous bourrer le crâne avec cette affaire qui en effet n’a rien de sanitaire ni n’a mis la vie de personne en danger…. A peine une petite tromperie commerciale un rien immorale….. Comme tant d’autres qu’on n’imaginerait même pas et dont on ne nous parlera jamais !!!!!
    Mais tout de même ! Il y a une partie du peuple qui se dit…. de la viande fraiche, c’est de la viande fraiche ! Ceux là savent ce qu’est la vie réelle.
    Mais il y en a une autre qui se sent trahie par cette petite dérive capitaliste, le même capitalisme qui leur permet de « monter » leur Meilleur Ami tous les dimanches après-midi…… comme les grands seigneurs du XVI ème Siècle….
    C’est un véritable Scandale d’avoir essayé de leur faire manger à leur insu de la chair de cette Animal sacré…..
    Oui, je pense qu’une partie de la population a forcé les ministres a avoir des gestes forts, avec tous les encouragements des médias………..
    Mais ne vous inquiétez pas……. vos 700 têtes ne sont pas réellement tombées, ce n’est que du jeu, avec des pièces en alliage !

  • ranguin , 19 février 2013 @ 10 h 31 min

    On nous amuse en haut lieu en nous faisons un spectacle d’ombres chinoises.

  • hector galb. , 19 février 2013 @ 10 h 55 min

    Dans cette lettre de cachet, il ne faut pas négliger non plus

    -le côté « Diversion » (politique)
    -et le côté « Principe de Précaution » (obsession infantile, marque d’immaturité voire d’incompétence).

  • hector galb. , 19 février 2013 @ 11 h 00 min

    Le principe du principe de précaution est :
    -« on est incompétents » (on fait n’importe quoi) mais
    -« on a le principe de précaution » (canot de secours)

    -DONC « on a le droit de conserver le pouvoir » (le but de tous les politiciens et de leurs partis)

  • fbastiat , 19 février 2013 @ 11 h 10 min

    Le problème vient de ce que pour un libéral, ami de l’état de droit et du respect des contrats, il y a eu tromperie sur la marchandise et donc il appartient à la justice de déterminer les responsabilités et d’évaluer les dommages subis. Mais pour les étatistes c’est tout autre chose. Il y a eu non respect de la réglementation, c’est donc à l’administration (au Ministre) d’intervenir et de sanctionner (puis de pondre quelques réglementations supplémentaires pour que cela ne se reproduise plus et pour pouvoir embaucher de nouveaux contrôleurs).

  • Goupille , 19 février 2013 @ 12 h 03 min

    Tiens ? Un sans culotte !
    Qui a gobé toutes les niaiseries, dont celle qui consiste à dire que manger de la bidoche matin, midi et soir, est bon pour la santé.

    La bidoche étant de la charogne lavée à je ne sais plus quel produit chimique pour qu’elle reste rouge. Car la charogne dont vous vous repaissez serait grisâtre, voire carrément noirâtre.

    Bon appétit.

  • Goupille , 19 février 2013 @ 12 h 09 min

    Sur le fond : c’est la panique permanente, la grosse ficelle permanente, le mensonge permanent.

    In memoriam, Toulouse, AZF, et le Procureur qui déclare le soir même qu’il ne s’agit pas d’un attentat.
    Scoop : j’ai le regret de vous dire qu' »on » nous prend pour des cons.
    Un fois de plus.

Les commentaires sont clôturés.