Pour la Pologne, l’attentat de Barcelone démontre une fois de plus la nécessité pour l’Europe de revenir à des politiques d’immigration responsables

Pour la Pologne, l’attentat de Barcelone démontre une fois de plus la nécessité pour l’Europe de revenir à des politiques d’immigration responsables

Il y a eu la condamnation officielle des attentats de Catalogne par le premier ministre Beata Szydło et par le ministère des Affaires étrangères, dans un communiqué où la Pologne, comme d’autres pays, exprime bien naturellement sa solidarité avec l’Espagne et sa volonté de soutenir les États qui luttent contre le terrorisme. Mais il y a eu aussi d’autres propos, que l’on aimerait entendre dans les cercles dirigeants en Espagne, en Italie, en France, en Allemagne, en Grande-Bretagne et en Scandinavie, qui sont en première ligne face au terrorisme islamique.

C’est ainsi que le vice-ministre de la Défense polonais Michał Dworczyk a affirmé : « L’attentat terroriste qui a eu lieu à Barcelone est une preuve de plus que la politique migratoire et la politique de sécurité doivent être conduites de manière très réfléchie et responsable (…). La sécurité qui règne en Pologne est entre autres le résultat de la politique conséquente du gouvernement », a déclaré le vice-ministre qui a demandé que les dirigeants européens « revoient leurs idées en matière de politique migratoire » : « Nous sommes tous secoués par les informations qui nous arrivent d’Espagne, et nous nous joignons à la douleur des familles des victimes […]. On ne peut toutefois pas fermer les yeux sur le fait que nous avons en Europe un grave problème avec l’afflux d’immigrants illégaux. C’est une très mauvaise idée que d’inviter des gens qui ne peuvent pas être contrôlés, dont on ne peut pas affirmer qu’ils ne représenteront pas un danger pour les citoyens de l’UE ». […] J’espère que ces événements dramatiques seront aussi une occasion de réflexion pour certains fonctionnaires de la Commission européenne et certains leaders politiques de l’UE, l’occasion de revoir leurs idées en matière de politique migratoire et de relocalisation forcée de personnes dont ont ne peut pas établir l’identité avec certitude. […] En Pologne, nous n’acceptons pas et nous n’accepterons pas que se forment des enclaves avec des gens qui ne s’assimilent pas, qui ne veulent pas appartenir à la société. »

Dans le même esprit, le ministre de l’Intérieur polonais Mariusz Błaszczak expliquait le soir de l’attentat islamiste de Barcelone que « la Pologne est en sécurité, elle n’est pas confrontée à ce genre de situation, parce qu’il n’y a pas d’enclaves où vivent des gens qui ne s’intègrent pas avec le pays où ils ont émigrés ». Il a également confirmé, promettant que son pays ne céderait pas aux exigences de la Commission européenne, que le gouvernement du PiS ferait tout pour que cela ne change pas et n’accepterait pas la relocalisation en Pologne de « réfugiés ». Et ce d’autant plus que, ainsi que l’a redit le ministre, le système de relocalisation des « réfugiés » est un mécanisme « incitant des millions de gens à traverser la mer pour venir en Europe », et que « cela a une fin tragique, nous avons affaire à un choc des civilisations, il faut le dire ouvertement et c’est le problème de toute l’Europe ». Et c’est pourquoi le ministre de l’Intérieur polonais estime qu’il faut « que l’Europe ferme ses portes ».

Ces nouveaux attentats sont aussi l’occasion de rappeler l’appel dramatique lancé en mai par le premier ministre polonais aux Européens : « Nous n’accepterons aucun chantage de la part de l’Union européenne. Nous n’allons pas prendre part à la folie des élites bruxelloises ! Nous avons le courage de poser la question aux élites politiques en Europe : où allez-vous, où vas-tu, Europe ? Sors de ta léthargie, car sinon tu pleureras tous les jours tes enfants ! »

(Article publié originellement sur le site Visegrád Post)

Autres articles

17 Commentaires

  • Pacific , 19 Août 2017 à 21:09 @ 21 h 09 min

    Il faudrait d’abord que les citoyens européens cessent de porter au pouvoir des chefs d’états ou de gouvernements qui sont à la solde de l’oligarchie.

  • DOMREMY , 20 Août 2017 à 8:18 @ 8 h 18 min

    certainement que la pologne a raison,
    mais nous qui en pensons presque tous pareil, personne ne nous écoute, et maintenant que les portes sont ouvertes depuis longtemps le risque est autant a l intérieur,
    terriblement triste notre avenir. les politiques ne savent plus quoi faire!!!

  • AURORE ANGELIQUE , 20 Août 2017 à 8:28 @ 8 h 28 min

    TOUT A FAIT D’ACCORD AVEC CET ARTICLE

  • Jacques , 20 Août 2017 à 9:12 @ 9 h 12 min

    Si tous les musulmans ne sont pas terroristes, tous les terroristes islamiques sont des musulmans et la violence et l’appel au meurtre figurent dans de trop nombreux passages du coran. Si l’accueil des réfugiés qui fuient la guerre peut être un devoir, nous avions le droit de choisir parmi les réfugiés ceux qui partagent avec nous certaines valeurs, en particulier les réfugiés chrétiens. Nos dirigeants francs-maçons ne l’ont pas permis parce que le but de la franc-maçonnerie (comme de l’islam) reste la destruction de l’Eglise catholique. On sait maintenant que les terroristes de Barcelone voulaient s’attaquer à la Sagrada Familia. Pour les chrétiens, l’urgence est maintenant d’évangéliser et de convertir un maximum de musulmans qui vivent parmi nous :”Allez, de toutes les nations, faites des disciples, baptisez-les au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit !” (Evangile)

  • serge , 20 Août 2017 à 9:55 @ 9 h 55 min

    Il est surprenant que personne ne qualifie ces crimes de racistes !! Car il est évident qu’ils le sont.

  • sarra , 20 Août 2017 à 10:25 @ 10 h 25 min

    la france comme l’allemagne qui veut par l’ouverture de ses frontières faire oublier les atrocité de 1940( rafle du vel d’hiv ou création par les nazis de camps d’extermination) conduit nos deux pays a croire à l’angélisme des musulmans et efface le mot choc des civilisations.
    cet afflux sert les intérêts des entreprises du cac 40 et rempli les poches des passeurs.
    tous ces immigrés roulent peu après avec des voitures rutilantes et ont les moyens malgré un smic dérisoire de 150 euros de payer des traversées à 4000 euros.ce sont des arrivés programmées par le dirigeants de ces pays qui assis sur des trônes se gavent avec les aides humanitaires et achètent des résidences partout dans le monde en laissant la population affamé et sans confort.

    si le maroc est un pays génial comme le vante les publicités pourquoi ces marocains partent en masse. là est la question mais le roi lui n’y va pas par 4 chemins les prisons dès que il y a une manifestation de révolte sont ouvertes mais plus rien ne transpire sur le sort des prisonniers.et de plus si une entreprise etrangère s’implante dès son succés elle est contrainte de vendre aux marocains

    nous devons faire le ménage allemagne et france pologne et j’en oublie ont osé arrêter les juifs pour leur identité ALORS QUE LES MUSULMANS TUENT VIOLENT ET REFUSE DE RESPECTER LES LOIS DEMOCRATIQUES NOUS NOUS METTONS 0 GENOUX DEVANT LEUR DOCTRINE.

    AU MOYEN AGE lors de l’occupation de l’europe CE SONT LES MUSULMANS QUI ONT PRATIQUE L ESCLAVAGE QUI ONT VOLE LES CONNAISSANCES DES JUIFS D ANDALOUSIE QUI ONT COMME LES COUCOUS ENVAHI LE NID DES AUTRES POUR PONDRE CETTE FOLIE LA CHARIA OU LE DIVIN SE MELE A LA POLITIQUE

    QUAND OUVRIRONS NOUS LES YEUX COMME EN 40 NOUS FERONS SEMBLANT DE NE PAS SAVOIR. LA FOLIE QUI A OCCASIONNE + DE 6 MILLIONS DE MORTS AVEC L ACCORD DES CITOYENS ALLEMANDS IL SUFFIT DE VOIR LES ACTUALITES DE CETTE EPOQUE MEME DES DIRIGEANTS DE FORD AUX USA SOUTENAIENT HITLER.EN FAIT LE PATRON DE FORD ENVOYAIT DES FONDS A HITLER.

    L HISTOIRE SEMBLE AVOR ETE EFFACE PAR UNE BANDE DE DIRIGEANT POUR ENTRAINER LES PEUPLES A LEUR PERTE.

    REFUSONS L ARRIVEE DES MIGRANTS DANS LESQUELS SE FONDENT DES HOMMES ET FEMMES SOUMIS A L IDEOLOGIE DE DAESH REFUSONS LES PLEURNICHERIES DE PARENTS QUI ONT VU LEUR FILLE SE PAVANER DANS LES BORDELS DE DAESH EN SYRIE ES FILLES DOIVENT RESTER LA BAS MEME FRANCAISES DECHUES DE LEUR NATIONALITE AINSI QUE LES HOMMES AU LIEU DE VENIR DEMANDER DES AIDES SOCIALES. EN 40 ON A TONDU CELLES QUI AVAIENT BATIFOLE AVEC LES NAZIS IL N Y A PLUS A LES TONDRE REFUSONS LEUR RETOUR ET LAISSONS LES SYRIENS S OCCUPER DE EUX ET D ELLES INTERDISONS ES ONG a porter secours car ces secours ne sont pas gratuit ce sont les citoyens européens qui les paient

    bref comme toujours malgré les risques mortels que nou devons accepter
    et que nous courrons citoyen lambda les hommes politiques se retranchent dans leur buncker et lève le verres de champagne sous les ors de république

    en fait nous servons de simple chair à canons et effacer de ns mémoires le mot LIBERTE pour être dirigé par des drogués et des assassins dot la devise est FRIC ET FEMMES PAS TRAVAILLER MAIS ASSOUVIR LEUR LIBIDO ET FAIRE DE LA RAPINE DANS LES PAYS ENVAHIS MARTHE RICHARD NE POURRAI PAS FERMER LES BORDELS DE DAESH CAR LES FILLES CONVERTIES QUI ONT MALGRE LEUR AGE 15 ANS REJOINT LEUR RANG ASSOUVISSENT ELLES AUSSI LEURS ENVIES DE SEXE RIEN FOUTRE ET ECARTER LES JAMBES

    CORDIALEMENT

  • Tonio , 20 Août 2017 à 12:38 @ 12 h 38 min

    @Gisèle – “… l’accès à une vie digne,l’accès à la nourriture nécessaire à cette vie par le travail …”
    C’est bien là que le bât blesse; si les Chinois ont confisqué en masse des millions de terres agricoles (et des zones minières…) d’Afrique, c’est pour manger: pourquoi les Africains devraient-ils chercher leur nourriture ailleurs, puisque les Chinois savent en produire assez en Afrique même ?
    Les Occidentaux ont déversé des milliards d’aide sur ce continent, ça n’a servi à rien et sans broncher ils ont laissé la place à la Chine, qui n’a plus qu’à utiliser les infrastructures trouvées sur place pour s’implanter tranquillement et s’étendre encore, avec l’intention de ne pas partir.
    Il y a là une incohérence qui semble échapper aux soi-disant élites de Bruxelles.
    Il faut donc dire STOP ! .. à ce scandale: l’Afrique, le continent le plus riche de ce globe, refuse de nourrir sa population, alors qu’elle en a plus que largement les moyens !
    S’il y a assez à manger en Afrique pour les Chinois, alors il y a aussi assez pour les Africains.
    Donc ce n’est pas pour manger à leur faim que tous ces Africains traversent la Méditerranée, mais pour jouir doucement et gratis d’une autre vie.

Les commentaires sont fermés.