Nicolas Doze : Les États-Unis veulent forcer l’Union européenne à faire de la relance massive. Peu importe le prix ou les conséquences…

Nicolas Doze ne croit “pas une seule seconde” à une entente sur la croissance entre Barack Obama et François Hollande. Mardi, le chroniqueur à BFM TV décryptait : “On sait ce que veulent les Américains depuis deux ans : ils veulent qu’on surendette totalement l’Europe, ils veulent qu’on porte nos plans de sauvetage à 2 000-3 000 milliards d’euros, ils veulent qu’on transforme éventuellement la Banque centrale européenne en Réserve fédérale américaine et qu’on fasse de la relance à tout va, pour ne surtout pas trop pourrir l’économie des États-Unis et ne pas trop polluer la réélection de Barack Obama. Obama, il veut en fait qu’on fasse une relance massive, une relance géante, véritablement, quitte d’ailleurs à endetter la dernière structure de l’Union qui n’est pas endettée car l’Union européenne, en tant qu’union, n’est pas endettée – ce sont les pays qui sont endettés, mais surtout, évidemment pour libérer le champ pour l’économie américaine car il y a des contrecoups sur l’économie américaine” :

Articles liés

2Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • domremy , 23 mai 2012 @ 7 h 14 min

    quand allons nous cesser de nous mettrent a genoux devant les américains responsables de la crise ?????????????????????????????,
    la France si elle n était pas entrer tête foncée dans l europe mal construite qui nous ruine, nous et nos enfants,si nous n avions pas fait entrer des millions d étrangers dont nous n avions nul besoin( je ne m en prend pas a eux mais a nos gouvernants) qui ont pretexter que nos enfants ne voulaient plus faire les métiers pénibles'( cela est faux, si , nos jeunes avaient pu travailler aprés le certif comme avant) mais voulant favoriser l immigration ils ont fait croirent aux jeunes qu ils étaient tous capables d avoir le bac ++++) nous voyons le résultat;: beaucoup de jeunes sans emploi,qui dépriment,boivent,se droguent
    il est grand temps de faire un réequilibrage de toutes ces dérives

  • Paul-Emic , 23 mai 2012 @ 8 h 19 min

    Au-delà des paroles, les actes et qu’est-ce que l’on découvre : la gauche française en alliée objective des intérêts américains aux dépens des intérêts français.
    Si les chaumières comprennent un jour cela on risque de “rire” un peu

Les commentaires sont clôturés.