Chypre en situation de suicide assisté

Tribune libre de Philippe Herlin*

Le parlement chypriote a commencé hier à mettre en place le “plan B” avec l’instauration d’un strict contrôle des mouvements de capitaux (en clair empêcher toute fuite d’argent de l’île). Reste le point le plus douloureux, la taxe sur les dépôts, appliquée à ceux de plus 100 000 euros uniquement et dont le taux serait de 15 à 25% ! Il ne s’agirait de rien d’autre que d’un suicide de tout le secteur financier de Chypre, car une fois payée cette taxe et le contrôle des capitaux assoupli, les déposants fuiraient l’ile et plus aucun ne s’y risquerait, bien évidemment. Ce qui générera une nouvelle crise bancaire…

C’est ce week end que tout se joue. On semble pour le moment échapper à une faillite pure et simple de Chypre, et à une sortie de l’euro, au profit d’un racket des épargnants. Soit. Mais l’effet produit sur les investisseurs et les déposants présents dans les autres pays en difficulté (Grèce, Espagne, Portugal, Italie, Irlande, liste non close bien sûr) risque d’être dévastateur. Entre la zone euro et les investisseurs, locaux ou internationaux, la confiance est rompue, et cela va se payer très cher. Cela pourrait même marquer le début de la fin. Un sondage Ifop révèle que 4 Français sur 10 “jugent possible une taxe sur les comptes bancaires” en France. Ils ont malheureusement raison d’avoir cette crainte.

*Philippe Herlin est chercheur en finance. Il est l’auteur de France, la faillite ? Les scénarios de crise de la dette.

Autres articles

7 Commentaires

  • Jean-Pierre , 24 Mar 2013 à 7:22 @ 7 h 22 min

    L’Europe qui nous a été présentée comme un objectif pacifique où l’économie serait prospère est une véritable imposture.
    Les peuples qui par referendum s’y sont opposés ont été déjugés par des parlementaires corrompus.
    Il n’y règne ni liberté ni démocratie.
    Les lois sont imposées par un système bruxellois au mains des lobbies.
    Les européens n’ont fait que s’appauvrir et ont perdu leur souveraineté.
    Ils ne sont plus maîtres de leur destinée, de leur territoires et sont envahis par une population qui ne leur apporte que pauvreté délinquance et communautarisme.
    Nous allons avoir la guerre civile et l’écroulement économique, conséquences opposées au projet mirifique et initial.
    Il est encore temps de nous libérer de ces liens insupportables.
    Avec ce qui se passe à Chypre, les conséquences sont incalculables, fuite des capitaux, abandon des investissements etc.
    L’Europe signe elle-même sont arrêt de mort.

  • Dominique , 24 Mar 2013 à 8:35 @ 8 h 35 min

    Excellente analyse, les diiférents évènements en France et ailleurs sont bien les germes d’une guerre civil. Leurs gouvernants, complètement amorphes et corrompus aveugles et incompétents, ne sont pas sans nous rappeler l’effondrement des civilisations grecs et romaines. Pas si loin la gestion catastrophique de l’économie (dettes abysalles) et du social sous Louis XVI nous ont bien amenés, dans l’un et l’autre cas, à un effondrement sanglant de ces civilisations, Mme Taubira, à propos de la loi sur le mariage pour tous, reconnaît ce changement de civilisation et n’a pas eu peur de le dire. Elle ferait bien de relire l’histoire de l’Europe avant de s’ingénier à mettre le feu aux poudres (mais est-elle vraiement française après avoir demandé l’indépendance de la Guyanne ?). Jusqu’où la France va t’elle s’enfoncer ? Questions subsidiaires : qui mène la danse ? Et pourquoi ?

  • Ambroisine , 24 Mar 2013 à 16:07 @ 16 h 07 min

    Il est indéniable que le bateau Europe tangue dangereusement ? Va-t-il sombrer ?
    http://www.magtuttifrutti.com/article-crise-chypriote-et-union-europeenne-quand-le-ver-est-dans-le-fruit-116429743.html

  • Anne Lys , 24 Mar 2013 à 20:46 @ 20 h 46 min

    L’État socialiste (qu’il le soit officiellement ou qu’il en prenne les tares sans en prendre le nom) estime que toute richesse lui appartient, que ceux qui produisent de la richesse par leurs talents et leur activité la volent en fait à ceux qui n’en font pas autant et donc que l’État est en droit de prendre l’argent où il se trouve au lieu de se contenter de celui qui lui est dû, puisque tout lui est dû.

    C’est d’ailleurs pourquoi il n’est pas souhaitable que les retraites passent du système de la répartition à celui de la capitalisation, pourtant tellement plus rentable pour les retraités : devant les capitaux réunis pour financer ces retraites, l’État socialiste ne saura pas s’empêcher d’y puiser abondamment, voire d’en voler la totalité : c’est ainsi que les retraités des années 40 se sont trouvés ruinés et qu’il a fallu que les actifs d’alors payent, non pour leur propre retraite, mais pour celle de leur aînés.

    Et l’U.E. n’est sur ce point pas moins « socialiste » que la France. Aussi ce ne sont pas seulement les riches russes qui ont placé de l’argent dans les banques chypriotes (et qui auraient dû pouvoir faire confiance à ces banques !) qui sont menacés de voir l’État aller y prendre leur argent (sous le prétexte de sauver Chypre de la banqueroute, mais surtout pour sauver l’euro et pour que les promoteurs de celui-ci n’aient pas à reconnaître d’erreurs) mais bien tous les chypriotes. Et une fois que le coup aura réussi, rien n’empêchera de le renouveler à Chypre jusqu’à ruine totale des épargnants, ni de le recommencer, en France par exemple…

    Et, bien évidemment, dans les pays qui auront pratiqué ce type de vol, il ne faut pas s’attendre à voir des investisseurs venir place un euro ou un dollar…

  • itou , 25 Mar 2013 à 12:06 @ 12 h 06 min

    oui nous allons avoir la guerre civile car la ruine des états a toujours entraîné la guerre civile. La première cause de la Révolution française c’est la ruine du trésor royal qui vivait d’emprunts dès les années 1760. La deuxième, l’incapacité à réformer le corp social. Nous sommes exactement ds le mm cas de figure aujourd’hui reproduisant exactement ce qui s’est passé il y a deux siècles.

  • sergeG , 25 Mar 2013 à 16:52 @ 16 h 52 min

    La faillite des banques de Chypre, comme en Islande, est la conséquence des spéculateurs qui se sont endettés pour spéculer sur des produits à risques. Ne pouvant plus rembourser avec les revenus de leurs spéculations, ces parasites, avec la complicité de l’UE, font payer par d’autres leurs pertes de jeux.

  • itou , 25 Mar 2013 à 17:26 @ 17 h 26 min

    Les loges commandent et Taubira exécute, le but est la destruction de la société afin de faire table rase du passé et instaurer une autre domination. La seule explication à notre situation actuelle est qu’il existe bien un complot contre notre civilisation chrétienne. La destruction de la société chrétienne n’est pas fortuite, ni le fruit du hasard mais procède bien d’une entreprise conduite avec intelligence en vue de supprimer toute référence chrétienne ou naturelle sinon comment expliquer cette politique anti française menée méthodiquement par les dirigeants de droite comme de gauche qui obéissent aux mêmes puissances d’influence et de malfaisance. Chaque élément pris isolément est peu lisible mais quand ils sont mis bout à bout ils prennent un sens considérable et posent vraiment la question du complot.
    Considérons successivement,
    – 1 génocide de 10 000 000 de petits français depuis la loi Vieil en 74, l’avortement n’est pas un ciment du couple puis qu’il entraîne souvent le divorce.
    – 2 immigration de peuplement 10 000 000 de musulmans en quarante ans, que ne justifie pas le chômage, mais une volonté de créer une fracture raciale et religieuse.
    – 3 désindustrialisation au prétexte de la mondialisation,
    – 4 constitution de toute pièce d’une crise de croissance et d’un chômage totalement artificiels
    – 5 détournement de la notion originale de communauté européenne de nations,
    – 6 mise en échec de l’éducation nationale et dissolution du sentiment français ne serait ce que par la perte de la maîtrise de la langue parlée et écrite,
    – 7 l’éloge de l’individualisme
    – 8 le rejet de la morale déguisée en ordre moral haïssable, mais au contraire prônant le désordre et l’immoralité sous prétexte qu’ils ne sont pas interdits par la loi,
    – 9 la destruction de la famille en refusant le salaire de la mère au foyer, en donnant toute facilité pour un conjoint d’abandonner l’autre et de mettre à mal le restant familial.
    – 10 le génie français anéantie par une administration inquisitrice et totalitaire

    et enfin, la loi de dénaturation du mariage, de la filiation et la pénalisation d’une partie de la population pour homophobie.

    toutes ces actions menées de façon implacable concourent toutes à la ruine et à l’humiliation de la France par des dirigeant traitres qui ont pour volonté d’instaurer l’anarchie, la guerre civile et au delà un nouvel ordre de domination et d’argent. Les autres pays européens et nord américains sont dans la même tourmente. La France est la plus mal en point. Elle s’effondrera la première et emportera avec les elle les autres nations sauf si nous refusons en nous révoltant.

Les commentaires sont fermés.

Memoires Jean-Marie Le Pen