Pologne : grande manifestation à Varsovie samedi pour plus de diversité des médias

Environ cent mille manifestants à Varsovie samedi pour défendre la liberté des médias et exiger une concession sur la TNT pour la seule chaîne de télévision catholique en Pologne, TV Trwam.

Ainsi que nous l’écrivions les 9 janvier et 21 février derniers, la chaîne catholique s’est vu refuser récemment une place sur la TNT polonaise qui sera le seul réseau terrestre à partir de l’année prochaine, et ce au profit de chaînes qui semblent n’avoir été créées que pour occuper les places disponibles et bloquer toute concession pour TV Trwam.

Outre 2,2 millions de signatures envoyées à l’autorité des médias pour lui demander de changer sa décision, des manifestations se déroulent à intervalles réguliers, tous les quelques jours, dans différentes villes de Pologne. Samedi, les partisans de TV Trwam et l’opposition conservatrice ont organisé une grande manifestation nationale qui a réuni environ 100 000 personnes dans une atmosphère bon enfant mais déterminée. Particularité polonaise, la manifestation a été précédée d’une messe sur une place du centre-ville avant que la foule ne se rende devant le siège du premier ministre puis au palais présidentiel du « Belvédère ».

Votre correspondant en Pologne a pu constater personnellement la nécessité d’un accès de tous les Polonais à cette télévision différente des autres en regardant, après avoir été à la manifestation, la couverture de l’événement par la télévision publique qui a, comme à son habitude pour les manifestations anti-gouvernementales, grossièrement sous-estimé le nombre de manifestants et manipulé les différentes déclarations, y compris en tronquant des phrases d’intervenants pour en changer radicalement le sens.

Caméra de la télévision Internet Gazeta Polska VD filmant le passage des manifestants depuis un point fixe :

Photo : une petite partie du cortège, avenue Ujazdowskie à Varsovie, qui se rend au siège du Conseil des Ministres.

Lire aussi :
> « Des médias libres pour une Pologne libre, non à la discrimination des médias catholiques ! »
> Is communism back in Poland?
> Libertés individuelles, grogne populaire, Smolensk : les nuages s’amoncellent sur le gouvernement de Donald Tusk
> Pologne, le pluralisme médiatique en danger

Autres articles