Tueries d’Oslo : Gollnisch dénonce « un nouveau Carpentras »

Le député français au Parlement européen Bruno Gollnisch dénonce dans un communiqué la tentative “prévisible (…) d’assimiler des mouvements politiques nationaux qui n’ont évidemment rien à voir, ni de près ni de loin, avec cet horrible massacre”. Citant Nouvelles de France, l’élu du Front national note que “le meurtrier présumé appartiendrait à la loge John Piliers (« Søilene », sur le site de laquelle figure en effet comme adhérent un certain Anders Behring)”. “Pourquoi les médias ne mentionnent-il pas ce fait, peu compatible avec le « fondamentaliste chrétien » ?” s’interroge-t-il et nous avec.

“Un nouveau Carpentras”

“De l’attentat de la synagogue de la rue Copernic à la profanation de Carpentras, il ne manque pas de manipulations contre la droite nationale et les défenseurs des valeurs traditionnelles”, explique Bruno Gollnisch. Or, “la vérité, c’est qu’il ne saurait exister de responsabilité collective. Un assassin n’engage que ses complices effectifs et lui-même. Que l’auteur de ce forfait soit chrétien, franc-maçon, ou ceci ou cela, il n’engage pas plus les uns ou les autres que les écologistes n’étaient responsables des crimes du militant écologiste Richard Durn, qui avait en 2002 abattu huit élus du Conseil municipal de Nanterre, et blessé quatorze autres”.

> Nouvelles de France lance un mensuel papier à la rentrée : abonnez-vous !

Autres articles