Émeutes urbaines : les prisons britanniques ne font pas de break !

Environ 30 000 personnes sont soupçonnées d’être impliquées dans des incendies, des pillages et des violences pendant les émeutes de Londres. Selon les chiffres du Metropolitan Police Service publiés lundi, 3 296 crimes et délits ont été commis dans la capitale anglaise en quatre jours. Au Sunday Times, une source policière a assuré que les autorités allaient chercher à identifier tous leurs auteurs. De quoi remplir un peu plus les prisons britanniques qui accueillent déjà 86 654 détenus, un record battant le précédent de 85 931. Il datait de la semaine dernière ! La capacité des établissements pénitentiaires est actuellement de 88 093 prisonniers, selon le Ministère de la Justice. Le gouvernement assure qu’il y aura assez de place pour tous les émeutiers auteurs de crimes et délits tandis que le Service des prisons juge la situation « sans précédent ».

Autres articles

1 Commentaire

  • Denis , 24 Août 2011 à 9:15 @ 9 h 15 min

    Eric Martin use d’un vocabulaire de bouffi. Serait-ce un bouffi ?

Les commentaires sont fermés.

Macron attaque nos libertés, piétine les Français, et méprise la civilisation française.

Aidez-nous à riposter.

Soutenez Nouvelles de France