Ce qui distingue les Etats-Unis de « la vieille Europe » : l’importance de la religion

Selon une récente étude du Pew Research Center, 50% des Américains considèrent la religion “très importante” pour eux. Seuls 22% des Espagnols, 21% des Allemands, 17% des Britanniques et 13% des Français partagent ce point de vue. Les États-Unis sont de très loin le pays riche le plus religieux du monde. Outre-Atlantique, la religion est “très importante” pour 59% des femmes, 41% des femmes mais aussi 41% des 18-29 ans, 48% des 30-49 ans et 56% des 50 ans et plus. Les détenteurs d’un diplôme universitaire semblent être, sur ce point, sur la même longueur d’onde (47%) que les autres (51%). Les conservatives sont 67% à juger la religion “très importante” (davantage que les conservateurs allemands – 45% – et espagnols – 31%) comme 45% des moderates. Les liberals (gauchistes) sont encore plus nombreux que les Espagnols, les Allemands, les Britanniques ou les Français à considérer la religion comme “très importante” (29%). A suivre…

Lire aussi :
> Ce qui distingue les Etats-Unis de « la vieille Europe » : le sentiment de supériorité culturelle
> Ce qui distingue les Etats-Unis de « la vieille Europe » : le bellicisme
> Ce qui distingue les Etats-Unis de « la vieille Europe » : l’individualisme

Articles liés

2Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Roman Bernard , 23 novembre 2011 @ 17 h 28 min

    Oui, enfin au-délà des aspects purement quantitatifs (sondages),il faudrait aussi s’intéresser aux aspects qualitatifs. Voici ce que des Américains pensent de la religiosité aux États-Unis :

    The Great Unawakening

Les commentaires sont clôturés.