Les Français gavés d’antidépresseurs

Crise, chômage, solitude… La France, et tout particulièrement ses départements les plus sinistrés, est la championne du monde de l’utilisation des psychotropes. Comme le montre ce reportage de France 2, ces substances ne font pas de miracle : “Ça m’a aidé à tenir toutes ces années, mais à tenir avec une souffrance en moi, énorme; ça ne m’a jamais aidé à outrepasser ma souffrance”, témoigne une patiente qui en consomme depuis 30 ans. Sans parler des effets secondaires et du coût pour notre système de santé. En 2011, les ventes d’antidépresseurs ont représenté 570 millions d’euros de dépenses pour la Sécurité sociale et même 1,4 milliard d’euros si l’on compte tous les psychotropes :

Articles liés

14Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Rictrude , 27 février 2013 @ 9 h 33 min

    Contrairement à ce que vous affirmez, rien ni personne ne vous interdit de travailler plus de 35 heures !

    En effet, mon expérience est l’inverse de la vôtre : durant toute ma carrière professionnelle, j ai presque toujours été contrainte de travailler bien au-delà de l horaire officiel (heures supplémentaires non rémunérées, cela va sans dire).

  • Jean de Sancroize , 27 février 2013 @ 12 h 27 min

    J’appuie vos dires sur la féminisation outrageante et l’incompétence de notre société. De plus je n’ai jamais pris de psychotropes de ma vie et je m’en porte à merveille. On appelle cela la lucidité.

  • conneriephobe , 27 février 2013 @ 14 h 31 min

    Il y en a qui doivent se frotter les mains : les laboratoires pharmaceutiques !! “le malheur des uns fait les bonheur des autres”… Et vu l’état de la France, le moral de ceux qui l’ont déjà dans les chaussettes ne va pas s’améliorer !

    Ce n’est pas la crise pour tous…mais on va quand même couler.

  • westie51 , 27 février 2013 @ 15 h 43 min

    Je pense que la dépression est un VASTE sujet, mais il est vrai aussi que trop de Français pour un “pet de travers”, un peu de fatigue, un moral en baisse…. consomment des antidépresseurs (avec trop souvent la complaisance des médecins), alors que quelques séances d’acupuncture, un peu de phytothérapie, yoga, piscine…. arriveront à donner la force pour résoudre les problèmes et coûteront moins cher à la sécu.
    Vivre en permanence dans un “état” second n est pas la solution, bien au contraire, ces cochonneries amènent tout droit à la dépendance….. (des exemples, j en ai à foison autour de moi). Chacun dans sa vie traverse des épreuves, mais ce nest pas non plus une raison pour avoir recours systématiquement à cette drogue ; ajoutez cela à la politique pitoyable de nos gouvernants, il y aurait de quoi “plonger”…. mais je pense que, bien au contraire, ce battre, affronter la réalité, c est sauver sa peau, car faire la politique de l autruche ne résoudra pas les problèmes ! Allez, un peu de volonté et que les adeptes arrêtent “d engraisser” les labos !

  • TRIVIDIC , 27 février 2013 @ 18 h 53 min

    Vous délirez cher monsieur tout simplement…

    Je ne vois pas ce que les femmes viennent faire dans l’histoire… Vous les préférez assurément au fourneau ou à cirer vos pompes je présume.

    Par ailleurs je vous rapellerai cher monsieur que l’intellect des femmes est diantrement plus développé que celui de certains états primates de l’homme (sens mec)

  • PAD , 27 février 2013 @ 19 h 28 min

    Totalement d’accord avec vous. J’ajouterai que des élites crachant continuellement sur notre beau pays n’aident pas les Français à s’estimer profondément, comportement fondamental de épanouissement de chacun.

  • PAD , 28 février 2013 @ 19 h 22 min

    Pourvu qu’on s’en sorte!

Les commentaires sont clôturés.