Zimbabwéen, porteur du VIH, il contamine deux femmes : 4 ans de prison puis l’expulsion ?

Royaume-Uni. Le Zimbabwéenne Nkosinati Mabanda, 44 ans, porteur du VIH a été condamné par la Cour de la couronne de Wolverhampton à quatre ans de prison pour lésions corporelles graves, après avoir contaminé sciemment deux femmes et eu des relations sexuelles sans préservatif avec sept autres. L’individu avait plaidé coupable et montré durant le procès un mépris flagrant pour ces femmes. 

La première victime avait découvert que Nkosinati Mabanda était porteur du VIH en consultant les SMS de son amant sur son portable. Elle était tombée sur un message de sa fiancée (!) indiquant qu’il était contaminé, puis avait pris contact avec elle. Celle-ci lui avait confirmé l’information et conseillé de se faire dépister. La victime avait alors découvert qu’elle était porteuse du virus… Sans domicile fixe, Nkosinati Mabanda ne devra plus avoir de relation sexuelle sans avoir au préalable révélé sa séropositivité à la malheureuse, une fois sorti de prison. Il pourrait être expulsé si le Ministre de l’Intérieur le décide.

> Nouvelles de France lance un mensuel papier à la rentrée : abonnez-vous !

Autres articles