Législation féministe VS charia : 1-0

Voici un fait divers comme on risque d’en voir beaucoup dans les années à venir. En Grande-Bretagne, un médecin spécialisé, Zaid Al-Saffar, est en instance de divorce avec sa femme Hanan Al-Saffar et a été condamné à lui payer une pension alimentaire. Arguant de sa confession musulmane, le docteur a déclaré ne pas devoir se soumettre à cette obligation et ne rien devoir à son ex-femme. Malheureusement pour lui, la loi britannique ne l’a pas entendu de cette oreille et la cour d’appel a confirmé l’obligation de paiement d’une pension de 60 000 livres. Le juge lui a clairement expliqué que la loi était la même pour tous et qu’elle stipulait un versement d’argent à sa conjointe en cas de séparation. De son côté, le médecin a affirmé que sa femme avait joué la victime pour obtenir l’argent et qu’elle n’en avait pas réellement besoin du fait de ses ressources (elle aurait touché un héritage de 250 000 livres). De plus, selon les modalités avec lesquelles le mariage a été contracté, il ne lui devrait légalement rien. Docteur en rhumatologie, Zaid Al-Saffar a été marié à son ex-femme durant huit ans et le couple a eu deux enfants. Ils se sont unis selon la tradition musulmane.

Voici qui illustre bien les dilemmes de la société post-moderne libertaire et multiculturelle, partagée entre une justice d’orientation essentiellement féministe, c’est-à-dire très favorable aux femmes, et un droit d’inspiration islamique, autrement dit la charia…

Autres articles

2 Commentaires

  • Richard , 27 Juil 2012 à 9:10 @ 9 h 10 min

    Et voilà, ce qui va arriver bientôt chez nous, elle est belle l’intégration!!! ils ne veulent pas se plier aux lois,

  • Odette de Lannoy , 28 Juil 2012 à 10:00 @ 10 h 00 min

    Mais ” ils ne se plieront jamais à nos lois. Il ne faut pas se faire d’illusions. Ils imposeront un jour leurs lois à eux et si nous continuons à supporter ce manque d’autorité total envers leurs moeurs ils s’installeront un jour pas si lointain à l’Assemblée Nationale française Quand est ce que les français se mettrons cela dans la tête. je me souviens que Moubarak faisait tous les ans la remarque que le nombre d’islamistes augmentait régulièrement à l’ Assemblée Nationale égyptienne. Et puis un jour ils se sont offert la place entière et la charia et le reste a été imposé à l’Egypte.Ne nous faisons aucune illusion, malgré les beaux parleurs qui pensent nous endormir avec le mariage Gay et autres exitations envers les femmes,la fin du contrôle au frontière parle de lui même. Bon courage !

Les commentaires sont fermés.

Memoires Jean-Marie Le Pen