Nouvelles de France en UNE des médias polonais

Suite à la parution de certains articles, les médias polonais se sont intéressés à Nouvelles de France. Ainsi au journal télévisé de TV Trwam du 23 février, on a pu voir une capture d’écran des Nouvelles de France, en sous-titre duquel était inscrit “Dans un pays qui a vécu la censure politique et la propagande communiste, beaucoup voient dans cette histoire de concession un pas de plus vers l’imposition de la pensée unique européenne par les élites (appelées ici avec ironie « le salon ») dans cette Pologne où la pensée conservatrice et l’attachement à la religion et aux valeurs comme le patriotisme et le respect de la vie de la conception à la mort naturelle sont beaucoup plus forts que dans la « vieille Europe ».”

Le reportage (qui débute à 10″30) cite l’article de Nouvelles de France qui s’intéresse au refus d’accorder une concession sur la TNT à TV Trwam dans un article au titre très parlant “Le communisme est-il de retour en Pologne”. Le reportage s’attarde ensuite aux protestations à ce sujet en Pologne (déjà 1 560 000 signatures ainsi que de nouveaux soutiens dans la société civile) ainsi qu’aux déclarations du président de l’autorité des médias et du Premier ministre.

Nouvelles de France figure également en bonne place dans la presse écrite. On le remarque notamment dans un article publié dans Nasz Dziennik (journal catholique et quotidien national qui publie à 150 000 exemplaires et déclare 100 000 exemplaires vendus en moyenne). Dans son édition papier ainsi que sur son site internet, le journal résume les articles “Is communism back in Poland” et “Pologne : le pluralisme médiatique en danger” de notre spécialiste Oliver Bault sous le titre “En France à propos de la décision politisée du KRRiT” (l’autorité des médias). L’indication dans le chapeau de l’article évoque le fait qu’après l’agence d’information internationale Zenit et l’hebdomadaire italien Tempi, c’est le portail francophone Nouvelles de France qui parle du sujet.

Les informations  diffusées par Nouvelles de France n’ont pas de limites géographiques.

Autres articles