L’européisme est l’opium des élites

Tribune libre de Marc Crapez*

L’européisme et le libre-échangisme dogmatique forment une seule et même religion. Et cette religion est l’opium des élites. Les souverainistes sont donc intéressants. Ils apportent un autre son de cloche. Pas quand ils se soumettent au discours dominant antilibéral. Ni quand ils prophétisent inlassablement la fin de l’euro. Mais quand ils apportent la contradiction aux européistes.

Nicolas Dupont-Aignan, qui va bientôt remettre un rapport parlementaire sur les paradis fiscaux, était l’autre jour invité sur BFM-Business, en compagnie de deux fervents européistes : l’eurodéputé UMP Jean-Paul Gauzès et le juriste Jean-Luc Sauron. À un moment donné, celui-ci assène un avis que Dupont-Aignan contredit poliment. Réaction virulente du juriste : « On n’est pas dans une réunion de préau ». C’est du « populisme stupide », renchérit l’eurodéputé.

Une réunion de préau… Quel mépris pour le contradicteur. Quelle morgue de la part d’élites qui se croient détentrices de la vérité face à la puérilité du peuple. L’eurodéputé Jean-Paul Gauzès, réinvité dans une autre émission, en dira plus sur sa vision du monde en déclarant que, si l’Europe va mal, c’est parce que des populistes « mettent des choses stupides dans la tête des gens » !

Fournir au peuple tous les éléments afin qu’il décide

Il s’est surtout produit quelque chose dans la tête des élites. Elles se sont auto-endoctrinées en chassant de leurs rangs l’altérité et la contradiction politiques. Elles ont complètement égaré les idéaux des pères fondateurs de la démocratie. Un patron de presse des années 50 déclarait fièrement avant de mourir : « Dans ce pays ce sont les gens qui décident. Pour pouvoir décider, il faut qu’ils aient tous les éléments » (personnage du film de Fritz LangWhile the City Sleeps). De nos jours, rien n’est plus étranger aux journalistes que cette profession de foi. Ils considèrent, au contraire, que leur devoir est de cacher certains éléments au peuple, et de lui souffler les bonnes réponses, sans quoi celui-ci cèderait irrésistiblement à ses mauvais penchants.

Les élites qui saluent aujourd’hui le vote suisse sur les rémunérations sont hypocrites. Elles viennent de bannir toute possibilité de référendum populaire en France. Le nouveau sénat de gauche a voté à l’unanimité de nouveaux alinéas à l’article 11 qui précisent que le référendum « peut être organisé à l’initiative d’un cinquième des membres du Parlement, soutenu par un dixième des électeurs inscrits ». Soit 184 parlementaires et près de 4 millions et demi de citoyens. Ce qui est purement impossible puisque jamais une pétition n’a rassemblé autant de signatures. Cette mascarade a été baptisée « référendum d’initiative partagée », un jargon de suffrage censitaire sous la Restauration, sinon de démocratie populaire sous la guerre froide.

Après deux mandats à la tête du Medef, Laurence Parisot est passée outre la recommandation de son Comité d’éthique en faisant voter par son Comité statutaire un avis favorable à une modification des statuts pour pouvoir se représenter une 3ème fois. Dans un entretien au journal Les Échos, elle prétend ses adversaires animés par une « misogynie » prête à « favoriser le populisme » ! Pendant ce temps, la députée socialiste Sylvie Andrieux risque cinq ans d’inéligibilité en tant que vice-présidente d’un Conseil régional pour avoir détourné près d’un milliard d’euros à des fins de corruption clientéliste.

Avec la crise, le souverain démocratique a exigé des alternances politiques bien légitimes, mais il a consenti à ce que le gros des élites reste en place. Les peuples sont patients, généreux, raisonnables. Ce sont les élites qui sont crispées sur leurs privilèges et repliées sur leurs certitudes.

*Marc Crapez est chroniqueur et chercheur en sciences politiques.

Autres articles

7 Commentaires

  • Frédérique , 27 Mar 2013 à 14:22 @ 14 h 22 min

    Dénoncer les aberrations du système et les manipulations des élites, c est bien, mais il me semble que beaucoup de Français ont déjà compris qu ils ne sont plus que des moutons à tondre. La preuve en est, qu ils soupçonnent depuis un bon moment la connivence des politiciens qui les mènent à leur perte, c est que Sarkozy n a été élu qu avec les voix de 4,3 électeurs sur 10 du corps électoral, Hollande avec 3,9 sur 10 et sans compter les dernières manifestations qui ont faites sortir des centaines de milliers de gens dans la rue. Il faudrait passer à la vitesse supérieure et nous faire savoir si nous avons des possibilités légales de récupérer le droit de véto qu est censé nous donner notre carte d électeur.

  • Goupille , 27 Mar 2013 à 14:33 @ 14 h 33 min

    Les élites ? Ils n’en ont pas la supériorité intellectuelle, culturelle, morale.
    Ils n’en ont que la possession d’un pouvoir usurpé.
    “Les élites auto-proclamées”. Merci

  • Bernard , 27 Mar 2013 à 17:27 @ 17 h 27 min

    L’histoire vraie de ce pauvre Mohamed,
    père de Mohamed Merah !
    Mr. MOHAMED a honnêtement déclaré à la Préfecture son statut : musulman, il a deux femmes…
    La Préfecture d ‘Evry a accepté (grâce au regroupement familial) que sa première femme – légitime – le rejoigne en France avec ses 8 enfants sans leur délivrer de carte de résidence.
    Mais il a aussi avec une deuxième femme (concubine de nationalité algérienne) 8 autres enfants, tous nés en France, ils sont donc Français. Du coup, bien que n’ayant pas de papiers, elle ne peut pas être expulsée…
    A – ETUDE DE LA SITUATION DE LA 1ère ÉPOUSE (la légitime) : Mr. MOHAMED et Mme n°1 avec ses 8 enfants :
    1) 978,08 euros d’allocations familiales tous les mois
    2) 2 allocations pour jeune enfant : 323,32 euros
    3) allocation logement : 300 euros
    4) le RMI pour un couple : (626,82 euros) + 8 enfants (1337,20 euros) soit 1.964,02 euros
    5) allocation de rentrée scolaire pour 4 enfants : 85,87euros/mois. Soit un total mensuel de 3. 651,2 9 euros
    B – ETUDE DE LA SITUATION DE LA 2ème ÉPOUSE (la concubine) :
    Cette deuxième femme n’est, en fait, pas une épouse en Droit français : elle est considérée par la C.A.F. comme un “parent isolé” !
    Elle touche donc :
    1) l ‘A.P.I. (allocation de parent isolé) qui s’élève à 707,19 euros pour un parent seul avec 1 enfant, à laquelle on ajoute 176,80 euros par enfant supplémentaire (donc 7 x 176,80 euros en plus). Soit un total de 1.944,79 euros.
    2) Toujours pour ses 8 enfants, elle touche chaque mois en plus : 978,08 euros d’allocations familiales.
    3) Comme elle a 2 enfants de moins de trois ans, elle a donc droit à l ‘A.P.J.E : 161,66 euros x 2, soit 323,32 euros.

    4) Comme parent isolé : allocation logement, à la louche plus ou moins 300 Euros.
    5) Avec 8 enfants, elle n ‘a pas le temps de travailler, d’autant plus que son mari pense qu’il ne faut pas qu’elle travaille avec des hommes, parce qu’elle pourrait être tentée par l’adultère… Donc elle touche le R.M.I. soit, pour une personne seule, 417,88 euros + 167,15 euros / enfant, donc au total 1.755,08 euros.
    6) Elle a 4 enfants en âge d’être scolarisés : Allocation de rentrée scolaire, soit un montant mensuel de 85,87 euros.
    Soit un total mensuel de 5. 387,14 euros
    AINSI, AU TOTAL, TOUS LES MOIS, IL EST VERSE SUR LE COMPTE DE CE PAUVRE Mr. MOHAMED, QUI NE TRAVAILLE PLUS DEPUIS LONGTEMPS, LA MODESTE SOMME DE 9. 038,43 euros !
    Et Monsieur MOHAMED, bien sûr, ne paye pas d’impôts puisqu’il n ‘a AUCUN REVENU… Il ne paye pas le loyer de son H.L.M. puisqu’avec 16 enfants (parmi lesquels l’assassin de 7 personnes !) il ne peut être expulsé, ni payer la cantine scolaire, ni les colonies de vacances, ni… ni… ni… !
    Françaises, Français, Mesdames, Messieurs,
    méditez, pestez, hurlez… mais surtout :
    continuez à bosser dur, car il faut payer !
    Si vous êtes salarié, R.M.I.STE, chômeur ou retraité, ce n’est pas la peine d’aller défiler pour avoir un meilleur salaire, allocation ou rente : tout le monde s’en fiche…
    Ce n’est pas vous qui brûlez les voitures, donc vous n’effrayez personne (ce sont les enfants de MOHAMED qui les brûlent !)
    Faites suivre ce message pour que les contribuables de la France
    entière, et donc les futurs électeurs, le sachent bien !
    Car, pour conclure, n’oubliez pas que ce Mr. MOHAMED,
    avec Monsieur HOLLANDE comme Président… ne payera toujours pas
    d’impôts, mais en plus… il votera !
    FAIT IL DONC BON DANS NOTRE FRANCE ?? ASSUREMENT !!!!

  • fabrice , 27 Mar 2013 à 22:46 @ 22 h 46 min

    Tout ca c’est très bien mais il faudrait préciser ce qu’est une élite ?

    Pardon mais si vous pensez à notre classe politique, à la majorité de nos journalistes, c’est très très exagéré

    Tout juste des ramasse-miettes, des pousse-mégots, des ankylosés de l’hippocampe.

    Des idiots inutiles !

  • Eric Martin , 27 Mar 2013 à 22:48 @ 22 h 48 min

    Marc Crapez voulait parler de l’oligarchie mondialiste, j’imagine, pas d’une élite morale et intellectuelle.

  • Charles , 28 Mar 2013 à 0:36 @ 0 h 36 min

    http://www.youtube.com/watch?feature=endscreen&NR=1&v=9zXOgqKzz8g

    Pour ceux qui continuent a douter de l’existence des réseaux pedophiles
    et philo-pedophiles en Fronce.

    Jean Pierre Mocky vous explique la connivence des médias de Fronce avec ces réseaux.
    Si vous n avez jamais lu d article sur ce film,vous avez bien
    la preuve de la connivence venant de vos medias preferes

  • laixois , 29 Mar 2013 à 10:26 @ 10 h 26 min

    La France est ingouvernable, nous le savons tous. La constitution de la Ve République, fondée par De Gaulle, a prévu un mode de scrutin uninominal majoritaire à deux tours pour l’élection des députés qui constituent la représentation nationale principale. Ce système a permis au PS et à l’UMP (actuellement) de s’imposer au parlement, à tour de rôle. C’est l’oligarchie. Comme ils sont incapables de mener les réformes qui seraient indispensables pour le pays ils ont opté pour l’assistanat européen et ses lobbies, ramassant au passage quelques écus en récompense, et en diabolisant les partis souverainistes. Trop d’électeurs sont tombés dans le piège et ce n’est pas demain que la situation s’arrangera.

Les commentaires sont fermés.