Britain’s Got Talent : Jonathan et Charlotte subjuguent l’assistance… et le Royaume-Uni !

Il ne faut jamais se fier aux apparences : Jonathan Antoine, 17 ans, l’a prouvé samedi dernier dans l’émission « Britain’s Got Talent » diffusée sur ITV. En surpoids, timide, sans classe aucune, il a d’abord fait sourire le public et laissé de marbre le jury. C’est quand il a commencé à chanter “The Prayer” (l’interprétation de Céline Dion and Andrea Bocelli) avec la charmante Charlotte Jaconelli, 16 ans, que les visages des uns et des autres ont radicalement changé. Voici les images de l’excellente prestation de Jonathan et Charlotte :

Simon Cowell, le célèbre membre du jury, a tout dit quand il déclare : “Charlotte, je pense que vous êtes bonne. Mais Jonathan, vous êtes incroyable ! Vous avez une voix exceptionnellement bonne !” 

« Britain’s Got Talent » avait permis à l’Écossaise Susan Boyle de se révéler au grand public en janvier 2009.

Autres articles

6 Commentaires

  • Fikmonskov , 29 Mar 2012 à 7:43 @ 7 h 43 min

    A chaque fois c’est la même recette : un candidat gros moche sans classe arrive, tout le monde fait “pfffffff, ça va être horrible”, puis il commence à chanter et tout le monde l’ovationne debout.

    Deux ans et un album après, il pète un câble à cause des paparazzis, puis tout le monde l’oublie.

    Du cinéma…

  • Eric Martin , 29 Mar 2012 à 8:05 @ 8 h 05 min

    Susan Boyle a “pété un cable” ? Je ne savais pas…

  • Fikmonskov , 29 Mar 2012 à 14:16 @ 14 h 16 min

    Elle est devenue dingue, attaquait les paparazzi (ça peut se comprendre, remarque…), et aujourd’hui j’ai l’impression qu’elle est retombée dans l’anonymat.

    En pire qu’avant, probablement.

  • Robert , 29 Mar 2012 à 17:12 @ 17 h 12 min

    Je vous trouve durs avec Susan Boyle ou d’autres qui “gèrent” mal leur célébrité brutale.
    Un talent, c’est un don plus du travail. Le but de ce genre d’émission, c’est de vite pouvoir faire du fric avec ce talent sans respect pour les conséquences de celui ou celle qui le porte.
    Susan Boyle n’était pas faite pour ça, pas préparée et cela lui a monté à la tête.
    Qui peut prétendre être à l’abri de ce risque?
    Elle aurait du rester paroissienne de son église en Ecosse et ce genre d’émission de charognards n’aurait jamais du exister. Et ceci s’applique à toutes émissions de ce genre.

  • Fikmonskov , 1 Avr 2012 à 0:14 @ 0 h 14 min

    Je partage totalement votre analyse, et ce n’est effectivement pas les candidats que j’attaque, mais le principe de l’émission, qui justement lance des gens pas préparés dans des situaions ingérables…

  • gigi , 24 Juil 2012 à 5:13 @ 5 h 13 min

    Quelle horreur de faire gagner un chien (un ti-pitou) devant ces incomparables chanteurs que sont Jonathan et Charlotte.

    Mais où s’en va donc la singerie ?

    Au jury : pour être certains du choix du gagnant, ne mélangez donc pas les catégories. Pitou gagne contre un autre animal. Un chanteur contre un autre chanteur. Un danseur contre un autre danseur, etc., etc., un membre de cirque contre un autre membre de cirque.

    Un chien, si performant soit-il, ne peut jamais dépasser un être humain performant.

    Où s’en va l’intelligence ????

    Donc : un gagnant pour chaque catégorie quitte à augmenter la cagnotte pour la départager entre les différentes catégories.

    Vous êtes capables !

    Gigi la logique !

Les commentaires sont fermés.