Royaume-Uni : même bien payé et malgré le chômage, le job de télévendeur n’intéresse personne

Coventry (Angleterre). Selon le Daily Mail, une annonce d’embauche de 20 télévendeurs passée par une société de surveillance (OnGuard24), n’a reçu que deux réponses dans une ville qui compte 10 275 chômeurs, malgré un salaire fixe minimum, des commissions permettant d’espérer jusqu’à 400 livres par semaine et “de bonnes perspectives de promotion” selon Lee Derrig, directeur du marketing.

Le Royaume-Uni n’avait pas atteint un taux de chômage de 7,7% (2 530 000 personnes) depuis 1994.

Autres articles

1 Commentaire

  • SAINT MARTIN Louis , 30 Août 2011 à 9:27 @ 9 h 27 min

    Tant mieux, car ces pauvres télévendeurs qui vous harcèlent au téléphone dix fois par jour pour placer leurs salades, finissent par nous devenir odieux même s’il nous faut comprendre qu’ils essaient de gagner leur vie.

    Tout le monde ne peut hélas pas se mettre en liste rouge et je pense, qu’à terme, le démarchage téléphonique devra être interdit car il devient vraiment tinsupportable.

Les commentaires sont fermés.