À l’étranger, les problèmes inextricables causés par la dénaturation du mariage et/ou le droit à l’enfant

Le Figaro de ce jeudi rapporte des cas sidérants rencontrés à l’étranger, là où, paraît-il, le progrès l’a emporté sur l’obscurantisme. Ils devraient interroger nos élus qui s’apprêtent à légaliser le “mariage” homosexuel et le droit à l’enfant.

Ainsi, en Grande-Bretagne, un homosexuel a offert son sperme à une lesbienne qui, une fois larguée par sa concubine, s’est retournée contre lui et exige maintenant une pension alimentaire. Deux homosexuels et deux lesbiennes s’y sont également disputés la garde d’un enfant conçu par un membre de chaque paire devant les tribunaux. En Australie, le père biologique d’un enfant a été rayé sur décision judiciaire de l’état civil au profit de la compagne de la mère.

Au Texas, un homme et une femme, amis de longue date, décident de faire un enfant ensemble.Quelques heures après l’accouchement, le père révèle son homosexualité, réclame la garde exclusive des jumeaux et affirme que la mère n’était que “porteuse”. Celle ci ayant eu recours à un don d’ovule (elle a 47 ans) n’a de facto aucun lien génétique avec l’enfant. La justice n’a pas encore tranché mais si elle donne raison à l’homme, les jumeaux pourraient être les premiers enfants à ne pas avoir de mère… Etc.

Lire aussi :
> Quand la location d’utérus compliquera (ou facilitera) l’eugénisme individuel

Articles liés

21Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • C.B. , 31 janvier 2013 @ 15 h 49 min

    L’article en lien (http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2012/11/12/01016-20121112ARTFIG00386–l-etranger-les-accrocs-du-mariage-gay.php) date de mi-décembre.
    Par ailleurs, quand ces habitués du tout-tout de suite se rendront compte que les enfants doivent des aliments à leurs parents dans le besoin, ils chercheront certainement à faire valoir leurs droits -ce qu’on ne saurait leur reprocher-. À combien de “parents” (mère porteuse, donatrice de l’ovule, donneur de sperme, conjoint de la mère porteuse, parents par projet …) ces enfants devront-ils des aliments?

  • Lach-Comte , 31 janvier 2013 @ 16 h 23 min

    malheureusement avec le nombre de députés dits centristes de l’UDI ou autre (Borloo et d’autres) et les députés UMP qui se déclarent pour et qui, eux, auront le droit de voter “en conscience” (contre leur parti), la majorité sera toujours favorable au projet de loi.

  • SERGIO , 31 janvier 2013 @ 19 h 56 min

    Cette loi inique , si elle passe , est la boîte de Pandore ouverte pour toutes les folies !…

  • Secotine , 1 février 2013 @ 7 h 58 min

    Ce que l’on ne dit pas en France : il y a trois mois en Californie un couple de lesbienne ayant adopté un garçon il y a 11 ans ont commencé à lui faire suivre un traitement hormonal quand il a eu 7 ans et comme cadeau d’anniversaire pour sa 11ème année elles allaient lui offrir, devienz quoi ???? une opération de changement de sexe !
    On ne dit pas non plus dans notre presse bien pensante que des “réseaux” mafieux de mères porteuses ont été démentelés au Viet Nam et en Thailande où les jeunes femmes étaient traitées en “poules pondeuses”.
    En Inde, le gouvernement serait en passe d’interdire les mères porteuses etc, etc.
    Avez vous remarqué que l’avalanche de reportages télévisé sdont nous avons éré abreuvés ses denrières semaines portait exclusivement sur les enfants où “tout allait bien” ? Simple, j’ai lu dans mon programme télé l’appel à témoin d’une de ces chaines pour des couples homo et lesbiennes ayant des enfants et “où cela se passait bien”. Exit ceux où “cela ne se passait pas bien”.
    Notre société est moribonde et heureusement, je suis déjà trop avancée en age pour assister à sa mort. Qu’en diront nos petits enfants ? Rien, ils sont déjà pré-conditionnés dès la maternelle.

  • Gomez Aguilar , 1 février 2013 @ 10 h 08 min

    Lisez donc l’excellentissime article “L’État s’invite chez vous”, qui vient d’être publié sur ce site… Il est consacré à l’énormité dont vous parlez…

  • Gomez Aguilar , 1 février 2013 @ 10 h 09 min

    Et, comme elle va passer……

  • Sylvie , 1 février 2013 @ 10 h 28 min

    La loi sur le mariage pour tous va rendre illégal le mariage entre un homme et une femme et les communes qui refuseront le mariage pour tous en facilitant l’union civile entre deux personnes de sexes différents se verront sanctionnées voire pénalisées : plus de subventions, plus d’aides financières et les maires auront des ennuis avec la Justice.
    Ensuite, les familles qui voudront empêcher le retrait de garde de leurs enfants seront condamnées à des peines de prison et l’interdiction de revoir leurs primogénitures qui seront confiés à des duos homos. On retirera aux familles normales les aides sociales (c’est ce que l’Etat veut faire actuellement) et les donner aux gays et lesbiennes. En Espagne, au Portugal et en Egypte ainsi qu’aux Pays-Bas, les familles qui jadis s’occupaient de l’éducation de leurs enfants se sont vues retirer la garde et sont obligées de mendier dans la rue. Elles ne touchent plus rien de l’Etat. C’est cela que Hollande et sa clique veut nous imposer. En plus, les chefs de famille n’auront plus le droit de travailler que s’ils renoncent à être homophobes.

Les commentaires sont clôturés.