Paris 2014 : Sonnons les cloches à « Notre Dame de Paris » et à l’UMP !

Tribune libre d’Axel de Boer*

Il semble être accepté par tous que, pour se présenter aux municipales à Paris, il faut partager les vues du lobby LGBT. Ainsi, assez logiquement, NKM soutient le mariage homosexuel, et François Fillon n’a pas souhaité participer à la Manif pour Tous. Sur ce point comme sur bien d’autres, les valeurs chrétiennes seront absentes des prochains débats, à moins que les chrétiens de base ne viennent sonner les cloches à nos élus.

C’est pourquoi je lance l’idée d’une candidature chrétienne indépendante dans les 20 arrondissements parisiens, et dans toutes les villes où des personnes de bonne volonté voudront aussi « sonner leurs cloches ». Un million de personnes dans la rue font peut-être rire François Hollande, un million d’électeurs en faveur de la doctrine sociale de l’Église le feront grimacer, je puis vous l’assurer.

Sans aucun doute, les groupuscules LGBT ont du poids dans les appareils, mais pas dans l’électorat. Moi, je m’adresse aux électeurs et ne suis pas un homme de l’appareil. Montrons-leur par A+ B que la perte électorale peut être supérieure au gain lorsque l’on prend position contre les valeurs de civilisation qui fondent notre pays. Montrons-leur maintenant par une candidature chrétienne à la mairie de Paris.

La Mairie de Paris est certes un sujet plus vaste que le mariage homosexuel, mais tous les autres sujets sont au cœur d’un même combat : civilisation de l’Amour contre culture de Mort. Il est temps de faire entendre notre voix. La voix chrétienne libre, c’est maintenant.

Nous ne gagnerons certainement pas la Mairie de Paris, mais nous gagnerons la dignité et le droit de dire “non” à la culture de mort. Nous y gagnerons la possibilité de faire comprendre aux partis de droite comme de gauche qu’une ligne rouge a été franchie et que, désormais, il faut compter avec la voix des chrétiens, une voix qui veut se détacher des addictions politiques du passé. Nous sommes libre de leurs mensonges, et bien prouvons-leur avec quelque chose qui risque vraiment ne pas leur plaire.

Nous n’avons pas besoin de faire allégeance aux idéologies dominantes pour prendre la liberté de nous dire chrétien. Nous n’avons pas besoin de nous perdre dans des discussions sur le sexe des anges en politique pour comprendre qu’il faut y aller et dire que cela suffit. C’est mon sentiment, je sais que c’est celui de beaucoup de gens qui n’osent pas encore franchir le pas et rompre avec le mur de la honte de la culture dominante.

“Je lance l’idée d’une candidature chrétienne indépendante dans les 20 arrondissements parisiens.”

Je sais aussi qu’on peut monter cette candidature, je sais que c’est possible. Je crois que c’est souhaitable et juste. Alors je vous pose la question, et c’est là le vrai sujet de cette tribune : pensez-vous qu’il faut y aller sous nos couleurs et, le cas échéant, seriez-vous prêt à m’y aider ?

Je sais bien que lorsqu’on parle politique, aussitôt, on accuse les gens de chercher de la notoriété et non de servir, que la méfiance est le réflexe dominant. Mais franchement, vous croyez qu’on fait carrière en politique en défendant les valeurs chrétiennes ? Vous en connaissez beaucoup, des politiciens qui sont devenus maires de Paris en voulant appliquer la doctrine sociale de l’Église en dehors des appareils des grands partis ? Même nos amis du PCD se préparent à soutenir ouvertement une candidate favorable à la dénaturation du mariage. Concrètement, si nous n’y allons pas, personne ne leur dira : là n’est pas notre monde.

Pour ma part je n’en ai besoin ni pour vivre ni pour exister. Mais je suis prêt à me battre avec toutes les forces qui me restent. Je lance cette idée au nom du bien commun. J’ai déjà conduit une « Liste chrétienne » aux dernières élections régionales, je suis prêt à conduire une liste chrétienne pour la Maire de Paris.

Cela, je ne peux y songer sans soutien ou sans aide, car nous n’avons pas les moyens de monter seuls un tel projet : 20 listes d ‘arrondissement et un budget minimal à réunir. Le plus difficile est de trouver les hommes et les femmes pour remplir les 20 listes. Pourtant, il suffit que 600 lecteurs parisiens de Nouvelles de France me contactent en disant qu’ils sont prêt à mettre leur nom sur une telle liste et voilà, c’est fait. C’est aussi simple que cela. Quel pied de nez à la pensée unique !

Les Parisiens appellent couramment, et parfois affectueusement, le maire de la capitale « Notre Dame de Paris ». Alors que de nouvelles cloches vont bientôt résonner sur la capitale, je pense qu’il est temps de sonner un autre type de cloches à tous ceux qui veulent payer tribut à la culture bobo de mort pour satisfaire leurs ambitions personnelles.

Ensemble, sonnons les cloches à « Notre Dame de Paris » et à l’UMP, car des cloches, à Paris, Dieu sait qu’il y en a !

Avec simplicité, vous pouvez me faire part de vos réactions, de vos idées et de votre volonté d’avancer à l’adresse dédier [email protected] ainsi que dans les commentaires de Nouvelle de France.

Dieu aime notre pays, ne cessons jamais d’y croire.

*Axel de Boer est le Président de Solidarité France – Solidarité, liberté, justice et paix (site).

Autres articles

26 Commentaires

  • jejomau , 1 Fév 2013 à 11:20 @ 11 h 20 min
  • lapotre , 1 Fév 2013 à 11:47 @ 11 h 47 min

    Je n’habite pas à Paris mais je sais que les parisiens de ma connaissance adhéreront à votre idée. Les Catholiques doivent s’unir non seulement contre le pouvoir actuel et précédent qui oeuvrent pour la destruction de notre pays par tous les moyens, mais aussi contre les forces occultes qui agissent à Bruxelles et s’appellent le Nouvel Ordre Mondial devant lequel s’incline Vatican II. Il faut que les catholiques soient conscients de ce qui se passe, car il ne faut plus compter sur Rome pour défendre nos valeurs chrétiennes. Les seuls qui transmettent l’enseignement du Christ sont les prêtres de la Tradition, qu’on le veuille ou non, N’oublions pas le message de Notre Dame à la Salette : ” Rome perdra la foi et deviendra le siège de l’antéchrist.”

  • Valerio , 1 Fév 2013 à 12:37 @ 12 h 37 min

    Qu’entendez-vous par “chrétien” ? Catholique uniquement ? Il existe déjà un parti chrétien (http://prc-france.org/) . Peut-être serait-il souhaitable de contacter toutes les “familles” du protestantisme de Paris voir s il est possible de poser une base commune ?

  • Jo , 1 Fév 2013 à 12:58 @ 12 h 58 min

    N Sarkozy avait déclaré dans un de ses discours d’une part que nous ne pouvions nous soustraire au nouvel ordre mondial, d autre part que nous devions accepter le métissage et si cela était nécessaire ce métissage serait forcé ! La PMA et la GPA est donc un métissage forcé ! A partir du moment où la procréation s effectue par manipulation, le doute s installe !

    Ne trouvez vous pas surprenant cette guerre pour la direction de l UMP au moment où se discute en commission le projet de loi “mariage pour tous” ? Projet qui vient de la franc-maçonnerie et Coppé est franc-maçon ! L UMP était pratiquement absente !

    Aujourd hui, ils réclament un référendum, tout en sachant que le Conseil Constitutionnel ne pourra ensuite être saisi. Sont-ils sincères ou manipulateurs ?

    Il paraît évident qu à partir du moment où l UMPS ont détourné et marchandé la souveraineté de notre pays, le peuple ne peut plus leur accorder le moindre mandat !

    Alors, il faut en effet une autre représentation de la France, cela sera dur car en mai 2014, seront imposées les élections pour le président de l Europe, ce que nos compatriotes avaient refusé en 2005 par référendum ! Tout est verrouillé pour que l UMPS persistent et ne deviennent que les seuls partis en liste dorénavant !

  • christian33 , 1 Fév 2013 à 13:33 @ 13 h 33 min

    J’ai imaginé dans un vieux rève qu’effectivement un parti nouveau pourrait paut être voir le jour et qu’il pourrait s’appeler : F.T.C pour France Terre Chrétienne…mais!??,??? en tout cas j’adhère à cette idée pour Paris!!! et pourquoi pas en province également!!!

  • Robert , 1 Fév 2013 à 13:35 @ 13 h 35 min

    Avec sa coupe de Playmobil, Axel de Boer a de bonnes idées. Concernant d’autres, sur l’immigration entre autre, il reste dans la ligne du clergé actuel, utopiste.

  • Axel de Boer , 1 Fév 2013 à 13:36 @ 13 h 36 min

    Chrétien veut dire ouvert à tous les chrétiens. Sur le plan sociétal et politique il y a peu de vraies divergences et la Doctrine Sociale est acceptée globalement. une action politique n’est pas un acte religieux et nous poursuivons globalement tous le même but. Mais concrètement en France les catholiques sont plus actifs sur la scène publique. Concernant le PRC, nous avions déjà proposé à ce parti de participer à la liste chrétienne mais il n’avait pas souhaité le faire. Leur stratégie n’est pas de s’allier avec qui que ce soit, c’est d’ailleurs la cause de leur manque de visibilité.

Les commentaires sont fermés.