De la Manif pour Tous à la Soumission pour Tous

Des millions de Français se sont mobilisés avec enthousiasme contre la loi dramatique dite du « mariage pour tous », concoctée par la très déconstructiviste Taubira, qui, son travail de destruction achevée, peut désormais couler des jours tranquilles dans un paradis doré que lui ont sûrement concocté ses bons amis socialistes. Ce fut le temps joyeux et irrésistible des gigantesques manifestations de la France des valeurs.

Afin de ne pas rester sur le bord de la route et pour se valoriser aux yeux de la France qui résiste, la classe politique d’opposition s’est tout d’abord lovée à l’intérieur de ce grand mouvement de masse. L’UMP de l’époque participait donc aux manifestations, et était mise en scène, sur les différents podiums, par les organisateurs des marches. Le Front National, jugé indésirable, indiquait son opposition à la loi Taubira sans manifester officiellement dans les cortèges, les estrades lui étant généralement, et à tort, refusées.

Au fil du temps, les convictions des Républicains sur le mariage pour tous se sont évanouies, évaporées, dissoutes. La soumission au politiquement correct a tout balayé sur son passage. Nous en sommes désormais au temps de la  LSPT, La soumission pour tous. Soumission revendiquée  à une loi dont Taubira elle-même disait qu’elle ouvrait la porte à un changement de civilisation. Soumission terrifiante qui montre, une fois de plus, que l’œuvre de déconstruction opérée par la gauche n’est jamais remise en cause par la droite. Soumission désespérante qui révèle, si cela était nécessaire, que la classe politique de gouvernement, dans son ensemble, promeut allègrement le mal commun. Une grande partie de l’entourage de Nicolas Sarkozy affichait depuis l’origine un soutien indéfectible à la funeste loi :  Kosciusko-Morizet, Juppé, Lemaire, Estrosi et les autres. Les quelques résistants de la première heure ont, de mois en mois, à peu près tous capitulé en rase campagne : de Jean-François Copé à Nicolas Sarkozy, de Valérie Pécresse à Éric Woerth ou Henri Guaino, c’est à qui fera preuve de la soumission la plus totale, de la repentance la plus affirmée. Nous nous sommes trompés, disent-ils : ils nous ont trompés, disons-nous. Avant que commence la bataille électorale sur un tel sujet, la désertion est partout. Nous voulons survivre politiquement, disent-ils : vous aurez le déshonneur et la mort politique, disons-nous. Parmi les ténors du parti, la position définitive de Laurent Wauquiez sur le sujet est attendue avec impatience. Seul Frédéric Poisson, dont le petit PCD est associé aux Républicains, reste inébranlable sur le sujet : la loi doit être abrogée. Cela est son honneur.

Du côté du Front National, la position officielle d’abrogation reste d’actualité. Au moment où Taubira s’en va enfin, il ne serait pas inutile que cela soit confirmé  sans ambiguïté par la responsable de ce parti, même si son adjoint a rédigé un communiqué clair d’abrogation. Il n’est en effet de secret pour personne que le parti est traversé par des courants qui s’affrontent vivement sur les sujets sociétaux.Compte-tenu de l’ambiance générale actuelle, la question que l’on peut se poser est de savoir si une position de ferme abrogation sera maintenue jusqu’au printemps 2017.

Les mensonges des leaders politiques atteignent désormais des niveaux stratosphériques. Nicolas Sarkozy peut payer les siens par une sèche élimination de sa candidature lors de la primaire de la droite.En ce qui nous concerne, nous ne pourrons en conscience communiquer positivement en faveur de candidats qui accordent leur bénédiction au dramatique changement de civilisation organisé par ceux qui veulent la mort notre pays. Une messe médiatisée à Fontainebleau n’y pourra rien changer.

> François Billot de Lochner préside la Fondation de Service Politique et le collectif France Audace.

Articles liés

37Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Anne , 1 février 2016 @ 16 h 49 min

    “. et que je me fiche bien de ce qu’ils font de leur sexualité tant qu’elle reste dans leur chambre à coucher… ”
    Tout à fait d’accord, mais justement le mariage pour tous c’est le contraire de cela ! C’est la reconnaissance sociale d’une pratique contre nature, c’est donner à des pratiques qui devraient rester dans le domaine strictement privé des avantages (fiscaux , patrimoniaux, ) qui ont été faits pour les couples mariés afin de leur permettre d’élever dignement les enfants nés de leur union.
    Là est le danger et le changement de civilisation!
    Quant aux enfants élevés par des paires de même sexe, toutes les études anglo-saxonnes
    ( les seules autorisées…) montrent qu’ils sont significativement marqués par des difficultés psychologiques, scolaires, tendance aux addictions et à la délinquance, supérieures aux enfants élevés par des couples normaux.

  • Chevalier-de-.Moncaire , 1 février 2016 @ 19 h 13 min

    Par imperatif “legal’ vous etes obliger a vous soumetre a n’importe quoi ou plus exactement a ce qu’ordone le regime en place. Une autre chose est que l’on vous ai convaincu d’avoir chosi le bon chemin. Ils peuvent approuver n’importe quoi pour moi le “mariage homo” est contre nature et l’adoption d’enfants par un “couple du meme sexe” encore plus contre nature

  • Chevalier-de-.Moncaire , 1 février 2016 @ 19 h 26 min

    Il en est non obstant sur que certains s’obstinent a un changement ecoeurant de notre civilization et a la mort de notre identite nationale que cela nous plaise ou nous deplaise.

  • Chevalier-de-.Moncaire , 1 février 2016 @ 19 h 41 min

    Anne. Vous avez completement raison mais ces abrutis de gauchards “defenseurs de marcher a l’envers soit les pieds en l’air et la tete en bas” ne veulent pas l’admettre,. Ils disent qu’il y a des couples hetero indignes d’avoir des enfants,´. Cela est possible et il y a des cas certes mais cela ne justifie pas leur pretention de presenter comme normal les adoption faite par des couples “homos”

  • professeur Tournesol , 1 février 2016 @ 19 h 59 min

    Je me permet de rappeler que Mme Taubira n’a rien concocté du tout dans cette affaire, je trouve un peu simpliste cet acharnement personnel contre l’ex-garde des Sceaux (que je n’affectionne pas particulièrement non plus). La loi dite du “mariage pour tous” n’est aucunement l’initiative personnelle de Christiane Taubira, mais était une promesse électorale de Hollande et un point du programme socialiste que le garde des Sceaux a ensuite mis en oeuvre. La loi Taubira aurait pu être la loi Urvoas, Cazeneuve, Belkacem, Sapin, Durand, Dupont ou Dubois selon les hasards du casting gouvernemental.

  • Droal , 1 février 2016 @ 20 h 29 min

    “Le mariage pour tous”, mais pas pour longtemps.

    Dans « Le salut par les Juifs », Léon Bloy écrit : « Sodome est la ville du Secret, et Gomorrhe est la ville de la Rébellion. Elles paraissent représenter deux formes inconnues de l’attentat contre l’Amour, avec une aggravation spéciale pour la première, […] »

  • Cap2006 , 1 février 2016 @ 22 h 40 min

    moi je ne parle pas de croyances, de on dit, de pseudos études…
    Moi je parle de vrais gens, avec qui je discute, de leurs enfants, avec qui je discute.

    En connaissez vous au moins ?

    Avec 2 à 3% d’homos, vous en connaissez surement…peut être vous ne savez pas les distinguer d’ailleurs… Rien de plus normal au demeurant… Car rien ne les distinguent

Les commentaires sont clôturés.