France-Canada : La ruée vers l’Ouest

Alors que d’ici à 2020, 1,5 million d’emplois seront à pourvoir au Québec, le Canada attire chaque année des milliers de Français à la recherche d’une meilleure qualité de vie.

Sur le territoire national, Laurent et Hayrati n’arrivent plus à joindre les deux bouts alors qu’ils travaillent tous deux comme des fous, le premier comme chargé de projet en informatique, la seconde comme technicienne d’analyse biomédicale, ce qui les empêche d’élever correctement leurs trois enfants. La petite famille veut tenter sa chance outre-Atlantique

Voici le reportage (en français) d’une chaîne de télévision québécoise sur ce qui devient un véritable phénomène :

Voir aussi :
> Australie : Un eldorado pour les jeunes Français

Autres articles

7 Commentaires

  • Gisèle , 1 Mar 2013 à 15:13 @ 15 h 13 min

    Ils seront remplacés par qui ?

  • Goupille , 1 Mar 2013 à 15:39 @ 15 h 39 min

    C’est exacrement ce que je pensais : vous avez vu comme il jubile, Pujadas ?
    Le Grand Chambardement, le grand remplacement, la grande substitution de population.
    Des Français qui partent, les Québécois qui vont finir par y perdre leur accent : la grande uniformisation de tous.

    A moins que les Québécois qui, eux, commencent à freiner l’accueil angélique et islamisant, veuillent rééquilibrer leurs flux entrants par du Français made in France.
    Back to roots.

  • Jean de Sancroize , 1 Mar 2013 à 20:03 @ 20 h 03 min

    Excuser du peu, mais le couple pris en exemple ne faisait pas tellement gaulois dans ses origines. Il est vrai que la nationalité n’a rien à voir avec le ” sang “et l’ADN.

  • Vero , 2 Mar 2013 à 14:04 @ 14 h 04 min

    Ceux qui partent ont ils voté Hollande ? Ils risquent d’être surpris : au Québec on travaille , certes on finit la journée de travail à 5 heures au plus tard ( le climat y est pour qqchose) mais on n’a que 15 jours des vacances . En revanche quel plaisir d’entendre un langage politiquement INCORRECT .

  • alice , 2 Mar 2013 à 15:13 @ 15 h 13 min

    Quelle legereté dans ce reportage!Quelle irresponsabilité d immigration Canada!Ils ne voient pas plus loin que le bout de leur nez!Une majorité de soit-disant français, n ont pris la france que comme tremplin, pour mieux être accepter au canada grâce aux accords entre les deux pays!Vous ne faites donc attention à rien??? Voulez-vous être tres bientôt envahit pas des immigrants qui ne s integrerons jamais? la langue ne devrait pas vous éblouir outre mesure!Un russe qui parlerait mal le français sera mille fois plus integré et même assimilé par le quebec, que un islamiste malien ou egyptien qui parlerait parfaitement bien le français!!!!Voulez vous avoir les mêmes catastrophiques situation que fait face la pauvre France depuis plus de 20 ans?????Immigration-Canada, c est cela votre intention??????

  • Michel , 3 Mar 2013 à 13:41 @ 13 h 41 min

    De naissance et de souche francaise depuis des centenaires j.ai quitte ma ( belle FRANCE ) pour un Pays Britanique sans aucun regret . Davantage encore lorsque je vois la situation en France qui se detiore d’une facon inimaginable ( suite a la lachete de vos politiciens sur l emigration ? refugie ETC ???

  • Fucius , 14 Mai 2013 à 21:11 @ 21 h 11 min

    ON y finit tôt mais on y commence tôt, comme en Allemagne: Le Québec est à l’est du fuseau horaire. Mais il est vrai qu’on y travaille moins, quotidiennement.
    Cela compense largement les congés plus réduits.
    Attention, les 10 jours (2 semaines) ne sont que le minimum. On commence généralement avec 15 jours (3 semaines) et on en gagne une 4e et une 5e avec l’ancienneté (10 et 20 ans). La moyenne est de 22 jours.
    Tout n’a pas à être fixé dans la loi.

    Deux gros points noirs: La santé, complètement collectiviste, donc en perpétuelle pénurie; et le français parlé, complètement destructuré, souvent plus proche du sabir que d’une langue, au point qu’il est tentant de l’abandonner pour vivre mieux en territoire anglophone.

Les commentaires sont fermés.