Gérard Longuet : « La gauche n’a jamais eu aucun droit moral à nous imposer quoi que ce soit ! »

Interrogé par l’hebdomadaire Minute de mercredi, Gérard Longuet explique que “les électeurs attendent trop d’une présidentielle”, d’où leur déception après le mandat du chef de l’État qui “n’est pas Dieu sur Terre”.

“Beaucoup de nos compatriotes croient encore que la présidentielle peut tout changer, mais, si le pouvoir politique a le devoir d’aller vers les bonnes solutions, c’est la mobilisation des Français qui fait la différence. Nos compatriotes ne doivent pas se sentir dans la situation de supporters soutenant une équipe en train de jouer. Ils sont sur le terrain !” explique-t-il.

Leur sentiment de n’être pas écouté sur la question de l’immigration ? Nicolas Sarkozy a fait beaucoup et, là encore, n’oubliez pas que la France est tenue par un certain nombre d’engagements, de traités, de réglementations et de lourdeurs administratives légales qui empêchent l’exécutif de trancher dans le vif à chaque fois. Il ne faut pas écouter les démagogues ou les opposants sans expérience qui disent « il n’y a qu’à… » et « il faut qu’on… » », conseille le ministre de la Défense.

La fesse et le fric. Il s’en prend au passage à la gauche, qui “n’a jamais eu aucun droit moral à nous imposer quoi que ce soit”. “Je rappelle qu’il y a chez eux des communistes, qui sont à l’origine de millions de morts et du pacte germano-soviétique qui a débouché sur la tragédie de la Seconde Guerre mondiale. Voilà pour le passé. Pour le présent, entre la fesse et le fric, entre DSK et Guérini, la gauche n’a de leçon de morale à donner à personne !” dénonce Gérard Longuet.

Aux élections législatives, en cas de duel FN-PS, il ne pourra ni voter “pour la gauche socialo-communiste” ni pour “l’extrême droite” qui “conduit certaines aspirations légitimes de ses électeurs dans l’impasse” et qui “n’a pas le goût de gouverner”. Ce qui ne l’empêche pas d’appeler les électeurs du parti de Marine Le Pen à se prononcer pour Nicolas Sarkozy au second tour, “pour s’épargner Hollande, “ses ministres” et “sa politique en matière d’immigration”.

L’entretien est à lire dans son intégralité dans Minute, en vente dès mercredi dans les kiosques.

Autres articles

5 Commentaires

  • labolisbiotifool , 1 Mai 2012 à 10:39 @ 10 h 39 min

    Un repris de justice qui veut nous faire la leçon ?
    Parfois je rêve du retour de Monsieur Guillotin, hé oui 🙂
    Ce Juppé est un véritable salopard … mais ce n’ est que mon avis !

  • diego , 1 Mai 2012 à 14:36 @ 14 h 36 min

    “il ne pourra ni voter « pour la gauche socialo-communiste » ni pour « l’extrême droite » qui « conduit certaines aspirations légitimes de ses électeurs dans l’impasse »
    Réaction pour le moins surprenante pour un des fondateurs avec Madelin du mouvement “Occident”.
    Comme quoi à droite ils sont plus honteux de leur passé qu’à gauche les ex trotskiste qui ne renient rien.

  • Frédérique , 2 Mai 2012 à 7:43 @ 7 h 43 min

    La gauche n’a aucune leçon de morale à donner à la droite, mais elle le fait depuis des décennies, elle n’arrête pas de l’enfoncer dans une pathétique bien-pensance qui la méne à sa perte. Nous avons une droite qui s’aplatie misérablement sous les coups et qui a torpillé sa seul chance de gagner avec le FN.
    Il y a entre l’UMP et le FN, une différence de poids dans leur vision de l’avenir, c’est l’Union Européenne. L’UMP veut une europe fédérale (cause principale par ailleurs des “lourdeurs” qui les empéchent de légiférer selon leurs souhaits) et le FN qui, lui, souhaite, revenir à une union des états souverains, c’est sur ce sujet là qu’il aurait fallu débattre pour aider les français de droite à faire un choix au 1er tour, sans nuire à leur rassemblement au 2ème. Mais Sarkozy et ses sbires ont préféré, comme à leur habitude, parler de leurs soit-disantes valeurs et continuer à faire passer les électeurs du FN pour des crétins racistes comme l’exige la gauche. Et bien, les crétins se sont eux, ils méritent la claque qu’ils vont prendre le 06 mai, et j’espère qu’elle leur sera salutaire, sinon ils risquent bien d’en prendre une 2ème aux législatives.

Les commentaires sont fermés.