Extrême droite !

Extrême droite !

antifa

Dans les milieux politiques en général, et dans les médias en particulier, l’insulte suprême, quand on veut disqualifier un mouvement adverse ou un interlocuteur, on dit qu’il est d’extrême droite. Et c’est plié : extrême droite = facho = nazi ! Sauf que cela marche de moins en moins auprès de l’opinion… Pourtant, tous nos bien-pensants et surtout nos journalistes bobos gauchos, majoritaires dans tous les médias, continuent leur litanie imbécile en insistant pour qualifier le Front national de parti d’extrême droite. Tout en sachant très bien que d’après les Renseignements généraux, les divers groupes répertoriés à l’extrême droite, dont le FN est exclu (!), ne représentent pas plus de 2 500 à 3 500 militants ou sympathisants, en France. Ils savent que l’extrême droite est par essence antiparlementaire et que ce n’est pas le cas du FN, qui est représenté, légalement et institutionnellement, à l’Assemblée nationale, au Sénat et dans toutes les assemblées territoriales. Et qu’il reçoit à chaque élection, comme tous les autres partis, l’argent des contribuables pour financer son fonctionnement. Tout cela, nos chers journalistes le savent très bien !

Si nos donneurs de leçons insistent sur ce point, c’est que tous défendent un système que le FN combat farouchement en les mettant continuellement face à leurs contradictions et qu’il démasque l’escroquerie de leurs postures. Tous sont majoritairement européistes, ils sont pour l’accueil sans conditions de tous les migrants et pour le multiculturalisme. Tous carburent à la compassion facile et à l’émotion gratuite. Toujours dans le déni des réalités qu’ils ont des difficultés à appréhender parce que prisonniers d’une idéologie obsolète et mortifère, ils sont incapables de formuler une analyse politique pondérée. À part quelques exceptions, toutes les émissions des médias traditionnels sont faites pour abrutir un peuple complaisant. Et surtout pour répéter et placer, à toute occasion, “le Front national, parti d’extrême droite”, même dans des situations parfaitement incongrues. Il faut les voir, quand ils s’amusent à se faire peur en prononçant avec des trémolos dans la voix, “extrême droite”… Cela en devient rigolo !

Rigolo, mais inquiétant. Car pendant ce temps, on oublie l’extrême gauche, qui pour le coup est autrement dangereuse en devenant de plus en plus violente. Les casseurs, eux, se revendiquent, tous, d’extrême gauche. Ils ne sont pas d’extrême droite, ils ne sont pas nazis, mais ils sont bien, FACHOS ! Avec la complaisance du pouvoir, qui laisse faire, et toujours avec une insoutenable violence, ils agressent, cassent et pillent à tout-va, partout, n’importe où et n’importe comment. Pour bien moins que ça, des associations “d’extrême droite” ont été dissoutes et des militants condamnés à de la prison ferme… On savait déjà que le gouvernement ne faisait pas grand cas de la démocratie et des désirs du peuple, mais en cautionnant, par laxisme ou par calcul, toutes ces exactions, deviendrait-il facho ? Pas d’extrême droite, pas nazi, mais tout simplement facho ?

On peut se poser la question. Par contre, pour ce qui le caractérise : l’incompétence, l’inconséquence et l’imprévoyance, on connaît la réponse…

Et le résultat est là : c’est la chienlit ! Pas d’extrême droite, mais de gauche !

Autres articles

3 Commentaires

  • saintpol , 1 Juin 2016 à 9:40 @ 9 h 40 min

    Courir sur les tombes des poilus de VERDUN est insoutenable ! ! ! ! Alors oui ,devant cet outrage je suis d’extrême droite et respectueux et j’en suis fier ! ! ! ! !

  • westie51 , 2 Juin 2016 à 16:23 @ 16 h 23 min

    Beaumarchais disait : “les réputations sont faites par des gredins et répétées par des sots” !
    et Einstein : “il est plus facile de désintégrer un atome qu’un préjugé” !

    Définition de l’extrême droite : « c’est le refus de la démocratie (calomnies, attentats, meurtres, intimidations, agressions verbales, physiques, dégradations de biens et lieux publics, déstabilisation des institutions, en vue d’obtenir le pouvoir par la force… »

    Quel rapport avec le FN ?

    La qualification « d'”extrémisme” » est purement anti-conceptuelle, c’est une malhonnêteté inventée par les communistes qui soutenaient le pacte germano-soviétique !
    La gauche actuelle en est arrivée à appeler “extrême-droite” toutes les valeurs qui dominaient la société avant l’imposition de l’anomie pseudo-démocratique et socialiste, et qui disparaissent progressivement sous son influence. Si c’était le cas, la France d’avant mai 68 était majoritairement “d’extrême-droite” !

    La droite nationale que constitue le FN n’est « extrême » que dans la stricte mesure de ce que la presse aux ordres a bien voulu fourrer dans le crâne des Français pour leur fichent la trouille.

    Par contre, cette gauche de type soviétique qui consiste à faire la morale en brandissant des lois d’opinion tout en s’affranchissant elle-même de toute contrainte morale (caser les copains, se remplir les poches, s’adonner impudiquement à toutes sortes de vices, s’octroyer de généreuses indemnités électives sans travailler…) s’ébat dans ce pays sans plus aucune retenue, et c’est tant mieux car très bientôt, enfin, c’est à espérer, le peuple en attrapera une salutaire nausée.

    Une chose est sûre, Hollande aura été le 1er président de la république a avoir donné plus de travail aux humoristes qu’aux chômeurs !

  • orengo leonard , 3 Juin 2016 à 18:11 @ 18 h 11 min

    attendez, je n’ai pas très bien compris votre article. vous parlez de nazisme, de fascisme avec une aisance vertigineuse mais apparemment, si je vous suis bien vous attribuez ces deux mouvement à la droite, extrême ou pas. Si je puis me permettre, le mot nazi est la contraction de Nationalsozialismus (national socialisme), le fascisme, lui est le mouvement porté par Benito Mussolini qui aussi voulait être socialiste mais il en a été chassé et a créé le mouvement national fasciste et enfin, à Vichy, nous avions Laval, Mitterrand, Bousquet aussi socialistes. Ou sont les gens de droite là-dedans?

Les commentaires sont fermés.

Macron attaque nos libertés, piétine les Français, et méprise la civilisation française.

Aidez-nous à riposter.

Soutenez Nouvelles de France