Nicolas Doze : Pas de baisse des dépenses publiques pour 2013

Contrairement à ce qu’affirme le Gouvernement, le budget de l’État va continuer de croître l’année prochaine, affirme ce lundi Nicolas Doze sur BFM TV.

De 370 milliards en 2012, il passera à 371 milliards en 2013 malgré 10 milliards d’euros d’économie. La faute à l’ensemble des aides sociales indexées sur l’inflation (RSA, aides au logement, allocations adulte handicapé, etc.), au glissement vieillesse-technicité qui progresse (un élément essentiel de la rémunération des fonctionnaires) et à la contribution de la France au budget de l’Union européenne en hausse.

En 2013, 6 200 embauches nettes de fonctionnaires sont prévues. La masse salariale de l’État va donc croître l’année prochaine de 200 millions d’euros.

Nicolas Doze appelle à “revoir les missions de l’État, repenser [son] périmètre et, probablement, externaliser certaines missions (…) que, peut-être, le secteur privé ferait mieux que l’État et pour moins cher”.

Le chroniqueur préconise aussi l’abolition du statut de fonctionnaire pour les nouveaux embauchés dans les missions non-régaliennes.

Enfin, prévient-il, à cause de la fiscalité, “on est parti pour assécher complètement le capital”, donc l’investissement, ce qui devrait se ressentir bientôt sur le marché de l’emploi…

Articles liés

8Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Enoch , 2 octobre 2012 @ 8 h 57 min

    Que les 5 prochaines années vont être long pour ce gouvernement!!! Sarkozy connaissait la situation, il a laisse les socialistes se mettre dans le piège “fatal”. Comment un gouvernement socialiste peuvent-ils gouverner sans augmenter les dépenses et en ne proposant pas de loi sociale encore plus dépensier?
    Ce qui est sur c’est qu’avoir ete elu avec le front de gauche etait bien un cadeau empoisonné et que la potion va etre amere et indigeste.

    Le constat est simple Hollande ne finira pas son mandat MAIS je ne suis pas sur que l’UMP profite de cet etat de fait!!!

  • Lach-Comte , 2 octobre 2012 @ 10 h 07 min

    Vous y allez fort, Enoch, car de votre commentaire on croirait comprendre que Sarkozy a “donné” la place à Hollande, la lui a laissée, vous dites, en lui refilant la patate bouillante, le laissant s’enfermer dans ce “piège fatal” … On croit rêver : Hollande a tout de même fait campagne, a menti pour avoir la place, a promis pour occuper le poste, a passé le stade des primaires socialistes et le premier tour des présidentielles en sachant parfaitement bien qu’il pouvait l’emporter, surtout s’il jouait sur l’antisarkozysme des Français, ce qu’il a fait avec délectation !Ce “cadeau”, s’il est empoisonné, c’est parce que ces gens – Hollande le premier – ont passé huit ou dix ans à se préparer, non à gouverner mais à conquérir les postes et leurs privilèges – il suffit de voir Bartolone pour qui c’est Noël tous les jours. Malgré toutes les remontées des administrations où ils sont partout majoritaires, ils n’ont anticipé aucune mesure efficace participant d’un plan global à la Schröder ou à la Monti, par exemple.
    C’est culotté de votre part de laisser penser que Sarkozy avait réfléchi, prévu et organisé la victoire de ces gens-là.
    Là où je suis d’accord avec vous, c’est que je cherche encore un(e) opposant(e) prêt et apte à faire le job. Même Marine Le Pen reste inaudible. Il n’y a guère que Mélenchon qui s’oppose : il faut le faire !

  • Gabriel Poncet , 2 octobre 2012 @ 12 h 07 min

    C’est très possible!

  • Le Nouveau Croisé , 2 octobre 2012 @ 19 h 04 min

    Vous avez peut-être raison mais évitez les fautes d’ortographe et de grammaire.
    Merci.

  • Le Nouveau Croisé , 2 octobre 2012 @ 19 h 08 min

    Hélas oui cher ami,

    C’est le désert !

    Le vide sidéral à droite !

  • BUREAU , 2 octobre 2012 @ 19 h 31 min

    Bonjour,
    C’est certain, avec cette politique, la dette ne peut pas baisser.
    C’est navrant ! Hollande voulait le poste. Il n’a eu de cesse de mentir aux français. Et dire que certains l’on cru……Il a placé tous ses petits copains et copines.
    Pour l’instant, en effet, c’est le grand vide à droite. Hier matin, sur RMC, j’entendais M.COPE : jamais d’alliance avec le FN et le pire, il n’est pas choqué de constater que les banlieues sont rachetées par le Quatar. L’âme des français est vendue pour du fric et nous sommes impuissants. Rien à espérer non plus de ce côté là…
    Cordialement

  • Quéribus , 3 octobre 2012 @ 16 h 08 min

    Enoch : “que les 5 prochaines années vont être longues…” Eh bien non mon cher, ce n’est pas 5 mais 10 au minimum ! Souvenez-vous, lorsque Mitterrand est arrivé au pouvoir certains pronostiquaient le départ de l’ intéressé avant la fin du premier mandat…la suite on la connait. Le français s’ accommode très bien de cette société socialiste dans laquelle il baigne ; lire “La France aveuglée par le socialisme” de Philippe Nemo, l’ analyse de la situation est carrément effarante.

Les commentaires sont clôturés.