Parrainages : 68% des Français favorables à l’anonymat des maires

Selon un sondage commandé par l’association des Jeunes de France (site), 68 % des Français sont favorables à une loi imposant l’anonymat des maires choisissant de parrainer un ou une candidat(e). Ils sont 83 % parmi les sympathisants du FN et 74 % des habitants des communes rurales, où les maires sont les plus sollicités. 47 % des Français se prononcent, eux, en faveur d’une loi permettant de parrainer plusieurs candidats. Ils sont 68 % à y être favorable parmi les artisans et les commerçants. Jacques Pélissard, président de l’Association des Maires de France, avait proposé le 12 janvier que les maires aient la possibilité d’un double parrainage public.

Le Conseil constitutionnel s’en mêle

“Les changements ayant affecté la vie politique et l’organisation institutionnelle du pays depuis cette date justifient que la conformité à la Constitution de l’exigence de publicité des parrainages soit à nouveau examinée”, a expliqué jeudi le Conseil d’État qui a accepté de transmettre au Conseil constitutionnel la question prioritaire de constitutionnalité déposée par Marine Le Pen, candidate du Front national, sur l’absence d’anonymat des parrainages pour la présidentielle. Christine Boutin, candidate du Parti chrétien-démocrate à l’élection présidentielle, a déclaré ce jour qu’elle “[s’y] associe”.

L’association des Jeunes de France est présidé par Maxime Verner, 22 ans, par ailleurs candidat à l’élection présidentielle. Il affirme disposer de “294 promesses de parrainages d’élus ruraux”.

Autres articles

1 Commentaire

  • LF , 6 Fév 2012 à 10:25 @ 10 h 25 min

    Soyons vraiment modernes: retirons aux maires ce droit de parrainage, car ils ne représentent souvent qu’eux-mêmes. De quel droit un maire, désigné par son conseil municipal, mais dernier élu de ses administrés, après le facteur et le boulanger, devrait-il avoir un tel droit, qui plus est anonyme ? De quel droit un maire, élu sans étiquette, devrait-il se prononcer sur une élection politique ?

    Autorisons tous les candidats dont le parti a un certains nombre de représentants élus (députés nationaux, européens, régionaux) à se présenter.

    Réformons la démocratie, elle en a bien besoin !

Les commentaires sont fermés.