Béatrice Bourges, la mauvaise conscience de l’opposition parlementaire

Béatrice Bourges est une jolie femme. Si tout se passait pour le mieux dans le meilleur des mondes, elle serait chef d’entreprise, et gratifierait régulièrement de son sourire doux et sagace la couverture de Challenges, le magazine de ceux qui réussissent. Heureusement nous ne sommes pas encore tout à fait dans le meilleur des mondes, et au lieu de cela Béatrice Bourges est en ce moment emmitouflée dans une couverture de survie, assise sur un banc public à quelques dizaines de mètres de l’Assemblée nationale, entamant son cinquième jour de grève de la faim.

Pourquoi ? Quelle est ton projet? dirait un certain Dieudonné. Qu’est ce qui, en France, en janvier 2014, pousse une femme normalement constituée à mettre volontairement sa santé en danger pour des raisons politiques ? « Intégriste » « folle » « facho » entend-je déjà me répondre les bonnes gens. La femme que j’ai vue hier soir ne m’avait en rien l’air de tout cela, seulement d’une personne décidée, sereine, pleinement consciente de ses actes. Habitée ? Certainement. Mais par quoi ?

« Mon objectif est de provoquer une élection présidentielle anticipée ». Rien que ça ? Mais comment est-ce possible lui rétorqué-je? François Hollande a été élu. Et même si 80% des français n’en veulent plus, les sondages ne remplacent pas encore les élections et c’est heureux. « Il est vrai qu’il est peu probable qu’il démissionne, concède-t-elle, mais il existe un autre moyen : la destitution par le parlement. »

Vous aussi êtes étonnés ? Et bien figurez-vous que c’est vrai. Voici le contenu de l’article 68 de la constitution de la Ve république :

« Le Président de la République ne peut être destitué qu’en cas de manquement à ses devoirs manifestement incompatible avec l’exercice de son mandat. La destitution est prononcée par le Parlement constitué en Haute Cour.
La proposition de réunion de la Haute Cour adoptée par une des assemblées du Parlement est aussitôt transmise à l’autre qui se prononce dans les quinze jours. La Haute Cour est présidée par le président de l’Assemblée nationale. Elle statue dans un délai d’un mois, à bulletins secrets, sur la destitution. Sa décision est d’effet immédiat. Les décisions prises en application du présent article le sont à la majorité des deux tiers des membres composant l’assemblée concernée ou la Haute Cour. (…).
Une loi organique fixe les conditions d’application du présent article. »

Problème; ladite loi organique, qui fait office de décret d’application, n’a jamais été votée (tiens comme c’est bizarre). La loi n’est donc pas applicable aujourd’hui.

Cependant, en soulevant cette question d’une improbable mais possible tentative de destitution de François Hollande, Béatrice Bourges met les parlementaires de l’opposition devant leurs responsabilités. En effet si les députés de droite sont sincères dans leurs critiques alarmistes à l’égard de la présidence Hollande, alors Béatrice Bourges leur offre le moyen de mettre leur actes en conformité avec leurs paroles, en proposant de faire voter cette loi organique.

Mais pourquoi ne pas attendre 2017 et les prochaines élections diront les bonnes âmes? Parce que si comme l’affirme le parlementaire UMP Guillaume Larrivé, qui réclamait mardi à l’Assemblée nationale le départ de François Hollande sous les hourras de son camp, la situation est telle que la France est en plein “naufrage”, c’est donc qu’il est impossible d’attendre encore 3 ans et demi! Or si certains peuvent se contenter de clamer du haut de leur tribune que pour la France, le départ de Hollande, c’est une question de survie, d’autres le vivent pour eux-mêmes dans leur quotidien et dans leur chair!

En ce sens, venir aujourd’hui au chevet de Béatrice Bourges c’est venir au chevet de la France. Témoigner son soutien à cette femme c’est dire à François Hollande, que son incompétence, sa médiocrité et son incurie manifeste, le rend tous les jours un peu plus coupable de ce « manquement grave à ses devoirs, manifestement incompatible avec l’exercice de son mandat. », et qu’il faut mettre un terme à la menace qu’il représente pour notre pays avant qu’il ne soit trop tard.

Vous en avez marre de manifester tous les dimanche ? Marre de ne pas vous faire entendre, marre de vous retrouver avec vos petits drapeaux face à l’armée de robocops de Manuel Valls ? Vous êtes tentés par le découragement ou par la violence face à ce pouvoir policier et liberticide ? Béatrice Bourges montre par son action qu’il existe une autre de voie pour mener la résistance. La voie pacifique bien que transgressive de la conscience individuelle dressée face aux baïonnettes, la voie qui fut celle des Martin Luther King, des Gandhi, des Mandela, et encore aujourd’hui des tibétains.

Oui ce jeûne est spirituel car il s’arme de prières, mais il est surtout politique par sa puissance symbolique. Y aurait-il, en France, en 2014, quelque chose de plus précieux que le confort matériel, de plus précieux que ma santé ? Quelque chose comme le droit d’espérer avoir un père et une mère ? Quelque chose comme la liberté d’expression ? Quelque chose comme le droit de penser par soi-même ? Le pouvoir ne s’y trompe pas, lui qui harcèle jour et nuit Béatrice Bourges avec une meute de policiers particulièrement zelés pour qu’elle déguerpisse le plancher et n’interpelle pas nos consciences, assisté dans ses basses œuvres par le silence complice des grands médias.

Pourquoi autant de policiers autour d’une personne affaiblie et sans défense, doivent se demander les touristes qui passent ces jours-ci par la Place Edouard Herriot. Il est vrai qu’en France on ne sait jamais ce dont est capable une femme déterminée et habitée par l’amour de sa patrie.

Articles liés

45Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • monhugo , 3 février 2014 @ 0 h 33 min

    La révision constitutionnelle du 23 février 2007 portant sur le statut du président de la République a introduit une procédure de destitution. Imaginée par la Commission présidée par Pierre Avril sur le statut pénal du chef de l’État, la destitution constitue une contrepartie à la protection étendue dont bénéficie désormais le président (il jouit d’une irresponsabilité pour tous les actes accomplis ès qualités, sauf compétence de la CPI – crimes de guerre, génocide…). La procédure est définie au nouvel article 68 de la Constitution.
    Le projet de loi organique portant application de l’article 68 de la Constitution a été adopté à l’Assemblée nationale le 24 janvier 2012 et est actuellement en cours d’examen au Sénat – ?
    Une révision qui prend son temps : commencée sous Chirac, réamorcée en fin du quinquennat de Sarkozy, elle est pendante sous Hollande. De 5 ans en 5 ans, elle sera opérationnelle, loi organique comprise, en 2017 ?

  • Gisèle , 3 février 2014 @ 0 h 34 min

    Certains se sont levés dans la nuit pour prendre le train ou le car .
    Certains , pas très jeunes ont marché dans Paris cet après midi , au lieu de rester au chaud dans leur fauteuil devant la télé nulle .
    Certains sont rentrés chez eux , très tard dans la nuit alors qu’ils reprennent le travail ou les cours ce matin .
    Certains organisateurs ont préparé cette manif , tout en assurant leur boulot dans la semaine .
    Certains anonymes , prient et jeûnent sans que vous le sachiez !
    Alors de grâce …. taisez vous !

  • Gisèle , 3 février 2014 @ 0 h 35 min

    Je répondais à @PG !

  • Gisèle , 3 février 2014 @ 0 h 37 min

    Et ne pas oublier que le crime de haute trahison n’existe plus … dommage !

  • Psyché , 3 février 2014 @ 2 h 26 min

    Pour ceux qui auront un peu de temps, je vous propose un peu d’histoire pour éclairer le débat sur notre situation actuelle avec une video très intéressante sur Adam Weishaupt qui crééa les Illuminés de Bavière.

    http://fr.gloria.tv/?media=538593

    Lorsque les projets de la secte furent connus de l’Etat de Bavière, celui-ci eu le grand mérite d’envoyer une lettre à tous les Etats les mettant en garde sur l’action des Illuminés de Bavière et sur le danger qu’ils représentaient pour les royautés en place.

    Cette lettre n’arrêta pourtant en aucune façon la Pieuvre Maçonnique qui continua de développer son emprise sur les sociétés occidentales par le renversement des Royautés et la mise en place de Républiques à sa botte.

    On comprend bien que tous les symboles de notre République, Liberté Egalité Fraternité etc. sont d’essence maçonnique.

    Au vu de l’action de notre gouvernement actuel avec ses attaques frontales aux fondements de notre société, par la déconstruction du mariage et de la famille, les attaques à l’identité propre de chacun par la programmation des esprits et la mise en place de la Théorie du Genre dès la naissance, la culture de mort et les attaques à la Vie par la banalisation de l’avortement et l’engagement vers la systématisation de l’euthanasie, on comprend très bien d’où viennent toutes ces “bonnes” idées.

    On comprend aussi que la République ne respecte plus le Peuple, qu’une Pieuvre Totalitaire a pris le pouvoir et que nous sommes en fait soumis à un REGIME MACONNIQUE.

    Le REGIME MACONNIQUE porte à présent partie de ses plus vils desseins au grand jour avec Narkosy prônant la mise en place du Nouvel Ordre Mondial, Peillon appelant à la suppression du catholicisme et à son remplacement par une nouvelle religion laïque. Tout ceci nous prouve que nous sommes très proches de la mise en place de la phase finale menant à la mise en place du nouvel Ordre Mondial.

    La phase finale s’accélère en effet avec la montée en puissance de la Chine qui pourrait à terme entraver les plans du clan maçonnique occidental . Elle sera donc mise en application sans tarder ce qui impliquera une période de chaos généralisé à toute la planète et qui verra la destruction des sociétés actuelles menant à la prise de pouvoir par la caste dominante et l’asservissement des Goyims. Une crise financière d’ampleur mondiale ainsi qu’une 4ème Guerre Mondiale feront partie de ce plan diabolique.

    Le krach lié à la crise ses subprimes de 2008 de même que la mise sous tutelle de Chypre et des Etats su Sud de l’Europe par la troïka Commission Européenne- BCE-FMI- n’étaient que des répétitions.
    Les éléments d’un nouveau séïsme financier d’ampleur mondiale sont déjà clairement en place avec l’endettement généralisé des Nations sur toute la planète. La 4ème guerre mondiale pourra alors suivre facilement car les éléments de tension ne manquent pas que ce soit avec la Chine, la Russie, ou avec le Monde Musulman.

    Attachons nos ceintures !

  • hermeneias , 3 février 2014 @ 2 h 31 min

    Pas du tout PG

    J’admire la détermination de BB espérant que cela portera du fruit . J’ai des doutes , mais je l’espère , quand je vois la malignité de la bande de malfrats minables hargneux et sans vergogne qui nous “gouvernent” .

    Mais elle n’est en aucun cas ma “bonne conscience” mais bien plutôt une invitation à l’engagement alors que vous êtes encore , une fois de plus , une mauvaise conscience .

    Dépité que M’ame Lepen soit assez inaudible sur ces “sujets de société” ? Cela vous gêne ?

  • Ratchayaporn , 3 février 2014 @ 5 h 59 min

    @ Psyché: tout arrive comme un tsunami et ceux qui ne l’ont pas su, compris ou pas voulu comprendre, rejeter comme fadaises, vont etre engloutis. Vous avez oublie une chose c’est la volonte de reduire des 3/4 la population mondiale. Parait-il tout doit etre termine en 2020?
    mais un facteur non negligeable, que va faire le Ciel avec la terre en ebullition ?

Les commentaires sont clôturés.