De notre responsabilité face au chaos civilisationnel

Un coup de gueule de Sabine Faivre*

On entend ici ou là des responsables politiques, associatifs tirer à boulet rouge sur le gouvernement, accusé de tous les maux, dénonçant l’incurie de la politique actuelle, sa dérive morale, et relayant même des appels à l’insurrection.

Cette attitude est grave et irresponsable.

Non seulement ces personnalités ne mesurent pas l’impact de leurs propos, mais en plus ils ne réalisent pas leur responsabilité dans l’état de la France aujourd’hui.

Où étaient-ils, ces illustres chevaliers blancs, lorsqu’il fallait soutenir ceux qui luttaient pour contenir les dérives lors de la révision des lois de bioéthique, je veux parler des députés UMP, et de tous ceux qui ont bataillé dans l’hémicycle pour empêcher le vote de lois iniques, portant atteinte à la dignité humaine ?

Où étaient-ils, ces hérauts de la morale, lorsqu’il était question de soutenir un candidat qui se présentait devant les Français avec un tel engagement au service des valeurs (cf. l’entretien dans Le Figaro Magazine du 10 février 2012), une telle Espérance pour l’avenir ?

Ils n’étaient pas là. Ils étaient dans leur tour d’ivoire, à gloser sur l’eugénisme d’État, à annoncer la fin de l’humanité. En faisant cela, à force de jouer les Cassandre quand il y avait matière à espérer, ces gens-là ont fait advenir la catastrophe.

Car la catastrophe est là, et bien là.

Maintenant, ces mêmes personnalités revêtent leur armure de pourfendeur du mariage gay, criant haro aux idéologues et à la culture de mort, alors que ce sont eux qui ont contribué, par leur inintelligence politique, à leur donner les clés du pouvoir. De cela, ils devront rendre compte devant les générations futures.

Maintenant, faute de projet politique, les voilà à réclamer ce vers quoi les conduit naturellement leur posture catastrophiste : l’insurrection. Beau programme ! Bel exemple pour l’avenir !

Espérons que des forces constructives parviendront à porter le mouvement citoyen né de la Manif pour Tous, le plus haut possible, et par une voie noble. Pour le bien de l’homme et de l’humanité.

*Sabine Faivre est enseignante et psychologue.

Autres articles

53 Commentaires

  • hector galb. , 2 Avr 2013 à 17:15 @ 17 h 15 min

    Extrait de l’article : “Maintenant, faute de projet politique, les voilà à réclamer ce vers quoi les conduit naturellement leur posture catastrophiste”

    => Cet argument ressemble trait pour trait à celui que donnaient les partisans du Oui au référendum de 2005 : “Pas de Plan B” qu’ils disaient ! “Pas le choix !”

    => Voilà encore un malentendu car 1/ c’est aux gens aux manettes de “préparer des plans B”, au cas où, aussi le reproche est caduc car NUL NE PEUT SE PREVALOIR DE SA PROPRE TURPITUDE, et 2/ car les Français sont capables d’improviser, il n’y a pas toujours besoin de “plans” pour tout (sauf quand on vit en “TPT” -Technocratie Pour Tout-) , juste des directives. Question de culture générale.

    => Qui parle de “catastrophisme” ici ? Ce sont les faits qui sont catastrophiques. Ne préjugez pas des gens.

    La seule question légitime est : les experts aux manettes sont-ils incapables de s’adapter à une nouvelle donne ? Sont-ils par nature incapables de se remettre en question ? Sont-ils définitivement des psychopathes ? Depuis les boucheries de 14-18, notre système politique ne sait-il toujours pas élever les gens compétents et dégrader les médiocres ?

  • Charles , 2 Avr 2013 à 17:28 @ 17 h 28 min

    Si c’est de Nicolas Sarkozy dont vous voulez parler sans le nommer
    comme étant la solution alternative,vous devez sans doute plaisanter.

    M Sarkozy était lui aussi favorable a l’adoption endo-sexuelle.

    La seule différence entre lui et Flamby étant une simple notion de priorité et d’opportunité.
    M Sarkozy pratiquait une technique de destruction scientifique, progressive
    et en profondeur de la société française.
    Voir ses interventions sur le metissage forcé de la Fronce.
    Cette technique etant bien plus efficace et intelligente que celle de flamby de fronce.

    Sachez que l’UMP ne pourra jamais plus redevenir majoritaire en France au niveau national.
    Ceci pour ce simple fait d’avoir pratiqué l’injure continue par la nazification
    des electeurs souverainistes votant pour le FN et qualifiés d’extreme droite.

    cette tactique nazifiante a été rendue possible parce que les electeurs
    comme vous meme avez accepté de telles pratiques.

    Une élection présidentielle se gagne sur 2 a 3 points d’écart au 2 eme tour.
    Donc sur une formule 52/48 ou 51/49 .

    Soit entre 700.000 et 1.2 million de voix en 2012.
    Sachant que Marine Le Pen a fait 6.4 Millions de voix au 1er tour de 2012
    et que elle fera encore plus en 2017.

    L’avantage de Flamby de Fronce etant que pour la 1ere fois de notre histoire ,
    nous avons eu ,non pas 1.4 M de manifestants mais 1.8 million le 24 Mars.

    Tout au moins si nous en croyons les mesures secrètes réalisées
    avec le nouveau logiciel de comptage de Thales,utilisé par les hélicoptères de la gendarmerie.

  • Gisèle , 2 Avr 2013 à 17:31 @ 17 h 31 min

    Nous tous devrons rendre des comptes aux générations futures !
    C’est pour cela que j étais à Paris , à Nantes , à Angers et que je suis prête à y retourner pour mes enfants , petits enfants et autres descendants ! ( et que je n ai pas voté par vengeance ou pour mon propre intérêt )
    Quand ceux qui se font élire , auront à cœur le goût du travail et l amour de leur pays et des personnes, en lieu et place du goût du pouvoir , du faste , des honneurs, de la corruption et l amour de l argent , peut être alors l aube se lèvera sur une nouvelle société pleine d espérance .

  • Charles , 2 Avr 2013 à 17:44 @ 17 h 44 min

    http://www.youtube.com/watch?v=36g0lGJ8htA

    Pour ceux qui douteraient du double langage de Sarkozy.
    en 1 mn et 29 secondes.

    Comment peut on encore voter pour un clown ??

  • P. , 2 Avr 2013 à 18:00 @ 18 h 00 min

    Il suffit de s’intéresser un minimum à la politique pour comprendre que notre république actuelle a besoin de profondes réformes, notamment concernant le Parlement, et probablement les élections (le quinquennat me semble une catastrophe, car a supprimé la cohabitation comme sanction de la part des électeurs).
    C’est aujourd’hui parce que des inconscients sont au pouvoir qu’on s’aperçoit de la gravité des failles du système. Mais ce sont les responsables politiques d’hier qui se sont opposés aux réformes pourtant indispensables des institutions.
    Par exemple, si le Parlement et les politiques ne nous (les citoyens) avaient pas pris pour des C**, nous pourrions aujourd’hui disposer d’un vrai référendum d’initiative populaire, et non pas du tas de merde qui a été voté, et qui ne sert STRICTEMENT à rien. (Il faut 5% des parlementaires et 1/10 ème des électeurs (4.5 millions d’électeurs !!!) pour que un référendum puisse PEUT ÊTRE avoir lieu un jour!!!) Même l’UE considère que le taux de 10% est impossible a atteindre !! C’est dire!
    C’est parce que les membres du Parlement veulent conserver la main haute sur tout ce qui est actuellement dans les prérogatives du Parlement, que le système est incapable de se réformer!
    Mais ça, ce n’est pas la faute du citoyen, c’est la faute du politique. Et à force de décevoir, les citoyens se tournent vers d’autres solutions, ce n’est pourtant pas compliqué à comprendre!!
    Alors, lorsque l’UMP aura compris que l’époque “bisounours” doit cesser, et qu’il est de leur devoir de se tourner vers le bien commun, au lieu de leurs propres porte feuille, on aura déjà avancé d’un grand pas.
    Et pour ça, nul besoin d’aller dans les extrêmes…. Mais bon, je pense qu’on peut rêver vu l’équipe actuelle à l’UMP. (Comment faire confiance à un homme élut dans des conditions douteuses??)

  • P. , 2 Avr 2013 à 18:07 @ 18 h 07 min

    Il est bien trop facile de dire aux citoyens qui se sont rabattus sur le FN que “tout est leur faute”, la faute, elle est avant tout politique, il faudrait penser à se remettre en cause, sinon, vous allez avoir une sacré surprise en 2017…. En continuant d’accuser des électeurs, non seulement vous les renforcez dans leur avis, mais en plus, vous perdez des électeurs qui se posent la question à propos de la capacité de remise en cause du parti…. Sans parler de l’élection du Président de l’UMP.

  • Charles , 2 Avr 2013 à 18:08 @ 18 h 08 min

    La révolte par les manifestations constitue le socle de notre futur.

    Les manifestants atypiques de Janvier et de Mars 2013 vont évoluer en lucidité.

    La manif pour tous de 2013,deviendra les municipales pour tous en 2014.
    Ceci sans l’UMP,totalement déconsidérée par sa propre guerre civile a 3.
    Narkozy contre Fuyons contre koppé

Les commentaires sont fermés.