Alexandre Del Valle : “L’Islam et la France”

Alexandre Del Valle : “L’Islam et la France”

Autres articles

2 Commentaires

  • André , 3 Mai 2018 à 9:59 @ 9 h 59 min

    J’ai depuis plus de 5 ans sur une chaîne qui résiste la déclaration de Alexandre Del Valle, vidéo très peu vue. Les français se moquent de tous ceux qui ont tiré des alarmes. Raison pour laquelle, personne ne peut plus arrêter de ce qui arrive. En 2008 quand sans cesse j’ai publié de verrouiller les frontières et d’interdire la prolifération des mosquées je me retrouve aujourd’hui en justice pour être jugés par des français. Et des français se frottent les mains. Les pieds noirs qui ont fui en 1962 sont heureux, ils aimeraient tant me dépecer parce qu’ils sont incapables de m’expliquer pourquoi les autochtones se sont révoltés en automne 1954. Désolé, vous n’avez plus d’issue, la France va subir le châtiment de Sodome et Gomorrhe.
    https://www.dailymotion.com/video/x15mcug

  • HuGo , 3 Mai 2018 à 12:42 @ 12 h 42 min

    Ce qui m’attriste le plus, c’est que le Magistère catholique actuel et le pape en premier lieu soient les soutiens les plus volontaires de l’islamophilie ambiante.
    Qu’il suffise de citer – parmi d’autres – le père Henri Boulad, jésuite égyptien afin de comprendre la volonté militante d’une Église catholique actuelle éperdue, devenue le meilleur soutien de l’idéologie du mondialisme ne peut que se louer de les trouver à leur côté.
    Le père Boulad : ‘J’accuse l’Azhar, censé incarner l’islam modéré, de nourrir un esprit de fanatisme, d’intolérance et de haine chez des millions d’étudiants et d’imams venant du monde entier se former auprès de ses institutions. Il devient ainsi une des sources principales de terrorisme dans le monde.’ (…)
    ‘J’accuse l’Eglise catholique de poursuivre avec l’Islam un “dialogue” fondé sur la complaisance, les compromissions et la duplicité. Après plus de cinquante années d’initiatives à sens unique, un tel monologue est aujourd’hui au point mort. En cédant au « politiquement correct » et sous prétexte de ne pas froisser l’interlocuteur musulman au nom du « vivre ensemble », on évite soigneusement les questions épineuses et vitales. Tout vrai dialogue commence par la vérité.
    J’ai écrit deux lettres au pape François sur le sujet de l’islam et l’immigration massive qu’il encourage en Europe. La première lettre lui a été remise par le cardinal Schönborn en mains propres. La deuxième, traduite en espagnol, lui a été remise par un ami, évêque égyptien, il y a trois mois lors de sa visite ad limina. Il ne m’a pas répondu ! à moi son confrère, son aîné qui ai quelque chose à lui dire… je lui ai proposé de le rencontrer, de dialoguer. FIN DE NON-RECEVOIR.’
    https://www.christianophobie.fr/cartes-des-evenements/2017/042017/pere-henri-boulad-jaccuse

Les commentaires sont fermés.

Memoires Jean-Marie Le Pen