Vladimir Poutine, dernier homme libre en Europe ?

Ce mardi premier juillet, le président Russe évoquait la place de la Russie dans le monde lors de sa rencontre avec les ambassadeurs russes et les représentants permanents de la Russie auprès des institutions internationales. Cette conférence n’avait vraisemblablement pas pour objet de lister point par point les sujets majeurs de la politique extérieure du pays mais plutôt de donner le « la » de Moscou, de rappeler la volonté du Kremlin de ne pas rester spectateur des événements qui concernent au premier chef la Russie.

Dans le concert des nations, on peut se réjouir de la présence de la diversité des instruments sans laquelle la musique nous semblerait bien fade et monocorde.

Evoquant la crise Ukrainienne, Vladimir Poutine a déploré l’état d’esprit de “Ceux qui ne cessent d’affirmer leur exclusivité n’apprécient pas du tout la politique indépendante de la Russie ».

“Les événements provoqués en Ukraine sont l’expression condensée de la fameuse politique de confinement pratiquée à l’égard de la Russie”, a déclaré le chef de l’Etat, ajoutant que cette politique “n’a malheureusement pas été abandonnée après la fin de la guerre froide”.

Vladimir Poutine, qu’on l’apprécie ou non, incarne pour nombre d’européens la résistance à la toute puissance américaine, résistance à l’hégémonie de l’OTAN, résistance quand la France subit sans réaction le chantage BNP / livraison des navires « Mistral »…

Certains le qualifieront de dernier président gaulliste en Europe, d’ultime souverainiste, en tout cas, il est certainement pour l’heure le dernier chef d’Etat européen à se soucier des intérêts premiers de son pays dans un monde aux ordres de la finance internationale et des groupes de pressions en tous genres.

Souhaitons qu’il ne soit pas le dernier homme libre mais que revienne l’heure des peuples souverains et des coopérations librement consenties…

Autres articles

35 Commentaires

  • Ajax , 2 Juil 2014 à 12:30 @ 12 h 30 min

    Dernier homme libre en Europe, espérons que non : en revanche il est probablement le seul homme libre en Russie !

  • PG , 2 Juil 2014 à 14:41 @ 14 h 41 min

    Hitler et Staline aussi furent libres, Mao tse Tung également, mais aussi Fidel Castro.
    Mais leurs peuples et les peuples conquis ou niés ?
    Les Ukrainiens ont-ils droit à être libres ? Les Géorgiens aussi ? Les Arméniens peut-être ?
    Et que fait la Russie dans son coulir de Dantzig avec son enclave en plein territoire polonais ?
    Rouler du biceps contente les masses : cela les nourrit-il et surtout les rend-il libres ?

  • xrayzoulou , 2 Juil 2014 à 14:55 @ 14 h 55 min

    Je ne suis absolument pas poutiniste, mais il faut remarquer qu’en Europe, à part lui, nous sommes tous dépendants de l’Allemagne et des USA, qui attende le moment pour nous avaler.

  • micaelli , 2 Juil 2014 à 16:02 @ 16 h 02 min

    Qui aurait pu imaginer qu’ après avoir fait partie de ” l’armée colonialiste Française ”
    (et anti communiste notoire) , devant l’invasion franc-maçonnique mondialiste U.S. ,
    je devienne à 81 ans pro Russe et pro Chinois ? ………

  • Cygne noir , 2 Juil 2014 à 17:12 @ 17 h 12 min

    Il faut espérer qu’il ne faudra pas, à la France, 70 ans de socialo-médiocratie pour retrouver, elle aussi, la liberté.
    Les commentaires formatés de PG et Ajax montrent bien que le chemin sera long et difficile.

  • V_Parlier , 2 Juil 2014 à 17:41 @ 17 h 41 min

    Les Ukrainiens libres, ce projet est en voie selon vous?
    Tant d’autisme encore aujourd’hui relève de la pathologie…

    Question “nourriture”, dans 5 ans on verra bien où nous en serons, ainsi que les fameux ukrainiens (quand ils auront exterminé un tiers de leur population dissidente), eux qui auront profité des bienfaits de l’Europe, dans la joie et le prospérité… http://www.youtube.com/watch?v=N2FKW1IqUfw et puis celle-là aussi, qui montre aussi l’autisme de vos “collègues”: http://www.youtube.com/watch?v=cE5zJ7T9bjE .

  • V_Parlier , 2 Juil 2014 à 17:50 @ 17 h 50 min

    Ils nous ont déjà avalés. Ils nous tiennent par tout l’arsenal de menaces:
    – Agences de notations qui donnent des bonnes notes si nous sommes obéissants aux USA
    – Contrôle total de l’UE par les USA, directement et par l’intermédiaire de l’OTAN
    – Corruption des milieux politiques au moyen de la FAF
    – Annexion de pays par la zone euro et contre les volontés des citoyens annexés (et oui, c’est plus méchant que la Crimée soi disant ukrainienne, çà…): Toute dernière victime: La Lithuanie.
    – Prise de contrôle des médias mainstream par oligarques bobo-atlantistes-européistes interposés => Entre autres, propagande obsessionnelle anti-poutine digne de l’URSS (inventions pures, mensonge total, relayage de l’opinion de marginaux dégénérés qui se font remarquer en Russie. Toujours les mêmes mais soi disant durement persécutés…).
    – Etablissement d’un “exceptionnalisme-suprématisme” du bloc US/UE qui donne raison sans conditions à toute initiative se justifiant par l’un de nos dogmes contemporains décadents (sociétal, pseudo-tolérance, droits de ceci-celà, etc…).

    Bref, nous sommes sous l’occupation: Bruxelles c’est Vichy et les US sont le 4e Reich.

Les commentaires sont fermés.

Macron attaque nos libertés, piétine les Français, et méprise la civilisation française.

Aidez-nous à riposter.

Soutenez Nouvelles de France