Exclusif : Les chiffres des Manifs pour Tous ont été volontairement diminués par “la hiérarchie”, c’est le secrétaire général CGT Police – Renseignement territorial qui l’affirme

>>> Manifs pour tous : Valls a menti aux Français, il doit être démis ! (pétition) <<<

Extrait d’une rencontre sans langue de bois entre Thinkerview et le secrétaire général CGT Police – Renseignement territorial anciennement Renseignements généraux :

Comment mettez-vous en oeuvre vos enquêtes et quels sont les problèmes que votre hiérarchie pourrait vous poser sur des dossiers un petit peu politiques, financiers ? Est-ce que vous avez de temps en temps des enquêtes court-circuitées par votre hiérarchie ?
Au niveau du renseignement, les RG faisaient de la politique jusque dans les années 1995. A partir de là, on les a dessaisi du domaine politique, ce qui était un petit peu normal, ça avantageait les gens en place au détriment de l’opposition à chaque fois. Donc ça a été terminé. Après, là où les dossiers peuvent être court-circuités, c’est toujours à propos des chiffres qu’on veut entendre. Je vais prendre un exemple : pour la Manif pour Tous, les services de renseignement, en tout les cas sur le 78, avaient annoncé un chiffre de manifestants qui allaient se déplacer sur Paris, ça a été corrigé par la hiérarchie qui estimait que ça faisait trop de monde à envoyer sur Paris pour le 78, qui est pourtant un département favorable à la Manif pour Tous en général, et du coup ils ont baissé les chiffres. Le lendemain, Le Figaro titrait en gros ‘Erreur, le renseignement territorial s’est trompé sur les chiffres des manifs. (…) Le gouvernement minimise les chiffres’.

Il minimise les chiffres pour éviter que la plèbe prenne conscience de l’ampleur de tel ou tel type de mouvement ?
Je ne pourrais pas parler à la place des politiques. Dans l’idée qu’on a, nous, en tant que collègues sur le terrain, c’est plus pour faire de l’accompagnement de la politique du gouvernement (sic), pour transformer les chiffres dans ce qu’on veut plutôt que de dire la vérité aux gens. C’est pour ça aussi que les RG ont parfois été malvenus, l’idée qu’on s’est fait pourquoi ils ont été cassés, c’est parce qu’ils n’avaient pas leur langue dans leur poche et disaient ce qu’il se passait plutôt que ce que les politiques voulaient entendre.

L’entretien, publié le 27 juin, peut être regardé ci-dessous (à partir de 5 minutes 40) :

>>> Manifs pour tous : Valls a menti aux Français, il doit être démis ! (pétition) <<<

Autres articles

18 Commentaires

  • Tonio , 2 Juil 2015 à 13:54 @ 13 h 54 min

    “Il minimise les chiffres pour éviter que la plèbe ne prenne pas conscience de l’ampleur … de sa force”

    C’est tout à fait dans la ligne d’un pouvoir féodal, apeuré, éperdu, aux abois, désemparé sur son pédalo: encore un peu de temps, Hollande, et l’on dira bye! bye ! et surtout OUF!

  • j-luc , 2 Juil 2015 à 15:37 @ 15 h 37 min

    Bravo Alexandre

  • Von Reisner , 2 Juil 2015 à 17:31 @ 17 h 31 min

    Non… Menteurs Valls et consorts ?
    On croit rêver !

  • Fx Le furieux , 2 Juil 2015 à 18:49 @ 18 h 49 min

    Dire que l’on nous présente dès la classe de CE2 et depuis deux siècles la prise de la Bastille comme une grande victoire sur le symbole de l’arbitraire du système monarchique et de ses lettres de cachet… et lorsque l’on constate le flicage de masse que nous allons subir, on regrette vraiment d’être tombé en république.

    Pour mémoire, à la Bastille les prisonniers étaient au nombre de 7 :

    – Auguste-Claude Tavernier qui avait tenté d’assassiner Louis XV lors des chasses en forêt de Sénart et qui était enfermé depuis le 4 août 1759, soit depuis 30 ans.

    – Le comte Jacques-François Xavier de Whyte de Malleville, atteint de folie et enfermé à la demande de sa famille.

    – Le comte de Soulages emprisonné depuis 1767 à la demande de son père pour des “actes monstrueux” (probablement inceste).

    – 4 faux monnayeurs : Jean Lacorrège, Jean Béchade, Jean-Antoine Pujade, Bernard Larroche.

    Bref, que des gens vachement “biens” et super “sympas”…

    Les faux monnayeurs disparurent dans la foule dès leur libération. Les trois autres furent portés en triomphe dans les rues. Les deux premiers furent de nouveau incarcérés dès le lendemain à l’hospice de Charenton. Le comte de Soulages regagna son pays près d’Albi où il décéda vers 1825. (Source Wikipedia).

    Je pense que l’ensemble du personnel politique français ferait mieux de la boucler avec leur république dont ils nous rebattent les oreilles et prenne plutôt leur inspiration dans ce que l’histoire de France nous enseigne.

  • Gisèle , 3 Juil 2015 à 0:15 @ 0 h 15 min

    Mais restons sur nos gardes … à mon avis , cet aveu cache autre chose …
    Si cette info est ** lbérée ** c’est peut être un piège .

  • eric-p , 3 Juil 2015 à 2:34 @ 2 h 34 min

    Non, je ne pense pas. Il a été démontré que la manif du 13 janvier 2013
    excédait largement les 300.000 personnes (Le champ de mars était plus que plein !)
    De même, il a été démontré que les images de la manif de l’étoile ont été grossièrement manipulées pour effacer des participants !!!
    (C’était du genre effacer les manifestants…avec les marques du passage piéton par exemple).
    Des journalistes indépendants l’ont d’ailleurs reconnu…

  • eric-p , 3 Juil 2015 à 2:39 @ 2 h 39 min

    D’une certaine manière, ces manipulations du gouvernement sur le nombre de participants
    démontre de manière INDISCUTABLE la nature fourbe du pouvoir républicain qui utilise sciemment toutes les armes politiques qui sont à sa disposition pour tenter de nous discréditer.

    Le problème, c’est que ces méthodes, à force d’être utilisées, aboutissent à un affaiblissement du pouvoir et de la république et à une défiance de plus en plus grande du peuple à l’égard du pouvoir. Lentement mais sûrement, cette saloperie de république est en train de se déliter…

Les commentaires sont fermés.