Rapport de l’IGPN sur la mort de Steve : « On a l’impression d’être dans une dictature »

Rapport de l’IGPN sur la mort de Steve : « On a l’impression d’être dans une dictature »

Entretien ce 31 juillet 2019 avec Hervé Souprayen, Gilet jaune. Il revient sur le rapport de l’IGPN, la « police des polices », concernant la mort de Steve Maia Caniço, dont le corps a été retrouvé le 29 juillet. Le document n’établit pas de lien entre l’intervention de la police et la disparition du jeune homme à Nantes dans la nuit du 21 au 22 juin. Au-delà de ce drame, l’invité fustige les « dérives » de la police depuis plusieurs mois :

Autres articles

2 Commentaires

  • Daniel RICHARD , 3 Août 2019 à 8:23 @ 8 h 23 min

    Nous sommes dans une dictature , puisque l’on nous interdit de dire ce que l’on pense etc…

  • cendu , 3 Août 2019 à 19:05 @ 19 h 05 min

    Autant je suis scandalisé par les violences policières envers les GJ qui étaient pacifiques, autant je suis scandalisé du battage médiatique et les commentaires de bisounours pour un accident (il y en a de bien plus graves) dont personne ne connait la vérité (dérive quasi impossible du corps depuis l’endroit concerné) mais qui participait à un rassemblement au cours duquel des gens envoyaient des projectiles sur la police.
    J’en ai strictement assez que les bruleurs de voitures, les casseurs et autres voyous ne soient jamais inquiétés alors que l’on condamne systématiquement très sévèrement tout délit d’opinion non conforme à l’idéologie d’état (qui refait l’Histoire à sa sauce et aujourd’hui décrète la Vérité).
    Notre monde est devenu orwellien (pire que l’ex URSS et sa Pravda).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *