Alors, on n’aime plus les Roms ?

Récemment insultés, jetés dans la boue et comparés aux nazis, les Français (de droite) ont l’impression de voir trouble en ces temps où le Rom est vilipendé par une partie de la gauche aujourd’hui au pouvoir. Quand Sarkozy dénonçait la présence de milliers d’entre eux venus illégalement et faisant fi de toutes les lois, la haine s’est déchainée contre nous. Venant de la gauche et d’une Union européenne illégitime, le torrent d’insultes qui s’est alors abattu prend aujourd’hui une dimension assez cocasse.

Si Valls est « le meilleur ministre UMP du gouvernement » comme l’a dit avec gourmandise le député Dominique Bussereau, alors la France est bel et bien enracinée à droite. Avec une écrasante majorité qui soutient l’action du ministre, il est évident que la chienlit dans laquelle nous forcent à nous prosterner Hollande et son équipe anti-France ne passe plus. Il ne faut pourtant pas s’y tromper, Valls manie les mots, mais ne règle pas le problème rom.

“Les Français veulent vivre en paix chez eux et si rien n’est fait pour cela, il n’est pas dit qu’ils ne se feront pas justice eux-mêmes.”

Les Roms n’ont pas leur place en France, c’est un fait. Il ne reste que la gauche mondialiste qui vomit les peuples, les frontières et l’Histoire qui ose encore affirmer que ces gens qui mendient, livrent des gamines à la prostitution et volent ont leur place dans notre pays. Cette gauche dégénérée n’a pas d’avenir, mais en attendant qu’elle disparaisse sous le poids de ses contradictions, elle fait mal à la France.

Les autres, les bien-pensants d’hier deviennent réactionnaires sans oser le revendiquer. Martine Aubry, première secrétaire du PS quand la droite au pouvoir bandait les muscles, a radicalement changé de discours. La maire de Lille aime beaucoup les Roms mais pas dans sa ville au moment où les municipales approchent à grands pas… Au lieu de les laisser dans les communes alentour complètement démunies, Aubry devrait plutôt les envoyer à Bruxelles chez Viviane Reding, la commissaire européenne qui aime aussi passionnément les Roms qu’insulter le peuple français dès qu’une occasion se présente.

Alors que l’Europe nous impose des normes de plus en plus contraignantes dans tous les domaines, elle nous prive de notre droit à vivre tranquillement sans être harcelés par ces personnes qui ne veulent vraiment pas s’intégrer. Les paroles plus pondérées du médiocre Ayrault et l’arbitrage fantoche de Hollande n’y changeront rien. Les Français veulent vivre en paix chez eux et si rien n’est fait pour cela, il n’est pas dit qu’ils ne se feront pas justice eux-mêmes.

Lire aussi :
> Éric Zemmour : Viviane Reding dirige-t-elle la France ?
> Roms : l’État socialiste paye des chambres… vides, par Philippe Alain

Autres articles

27 Commentaires

  • monhugo , 2 Oct 2013 à 16:50 @ 16 h 50 min

    Les chiffres divergent : 15.000, 17.000, 20.000 ? Combien au juste de Roms dans notre ex-beau pays, terre d’invasions de “misérables” divers ? Toujours est-il que ces peuplades reniées par leurs pays d’origine (Hongrie, Roumanie, Bulgarie…) ont, dans notre pays, une capacité de nuisance extrême, sans commune mesure avec leurs effectifs !
    Lundi dernier (30/09/13), le magazine de France 2, “Mots Croisés”, leur était consacré. Un festival de langue de bois. Gilbert Collard, hélas, compris ! On a à peine envisagé, au détour d’une phrase, que ces gens étaient un parangon de délinquance. Petite et grande : chapardages et cambriolages, vols plus conséquents (de cuivre par exemple, au détriment du contribuable et de l’usager la plupart du temps, puisque c’est la SNCF et EDF les cibles préférées), harcèlement de personnes diverses via une mendicité de plus en plus agressive (touristes, usagers des transports en commun surtout), “récoltes” sauvages dans les campagnes, prostitution et trafics divers en réseaux mafieux, vente d’enfants même….
    Par ailleurs (et lundi on n’a parlé – vertueusement – quasiment que de cela), ils ont une façon de vivre totalement marginale, dans la précarité, la promiscuité et la plus totale saleté (voir les déboires de la citoyenne Cresson !), et ne veulent pas sortir de ces habitudes. Songez qu’ils mangent aussi du chat (“élevages” en ce sens).
    Quand l’espace Schengen leur sera ouvert en janvier 2014 (Roumanie et Bulgarie y ayant alors accès), les choses vont mécaniquement empirer – volée de Roms à prévoir !
    L’Europe dispose de fonds très conséquents pour faciliter leur “intégration” chez eux. Ils sont peu ou pas utilisés. On se demande bien pourquoi, évidemment, ils le seraient, puisque la France (entre autres pays “nantis”) “gère” avec bonhomie le problème. Par exemple, en les relogeant sur deniers publics dans des chambres d’hôtel qu’ils n’occupent pas – pressés de retourner à leur fange d’élection, ces immondes camps, dont Valls hypocritement passe son temps à les expulser. Histoire de soigner son image de marque chez le gogo de tout poil, umpéiste par exemple.

  • Komdab , 2 Oct 2013 à 17:20 @ 17 h 20 min

    Ce qui est malhonnête dans cet article c’est de faire passer l’UMP comme étant un parti ferme sur le sujet des roms et plus généralement sur l’immigration ! Bien sûr il y a eu des beaux discours mais qu’on ne vienne pas me dire que Sarkozy n’a pas été laxiste car l’immigration a continué sa progression pendant ses 5 ans de règne. Droite/gauche même combat comme d’hab.

  • V_Parlier , 2 Oct 2013 à 17:42 @ 17 h 42 min

    Valls est en train d’utiliser exactement la même tactique que Sarkozy lorsqu’il était au même poste: On joue à “monsieur ferme” dans l’espoir de récupérer la présidence pour les prochaines élections, avec l’aval du parti qui n’aura que cette solution pour espérer arriver au second tour, étant donné le degré d’impopularité acquis par le poulain en cours d’exercice. Sarkozy avait réussi à l’emporter de cette manière. Valls résussira-t-il? De toute façon, tant que ce sera l’UMPS qui plie le genou devant la volonté de Bruxelles et le politiquement correct, çà ne changera rien à ce problème.

  • LUC+ , 2 Oct 2013 à 19:38 @ 19 h 38 min

    Je reste sur mes positions sur les roms ! Le mari bat sa femme qui bat son enfant qui bat son chien !!! Sur les 200 000 immigrés qui rentrent en France chaque années sans compter les autres LES ROMS ( 20 000 )SERVENT DE DEFOULOIR pour les pleutres et les laches !!!!

  • Psyché , 2 Oct 2013 à 21:26 @ 21 h 26 min

    LUC+, clairement les Roms servent de défouloir
    V_Parlier, oui Valls fait de la fausse surenchère pour se positionner électoralement.
    Avant de s’attaquer à la CONSEQUENCE, mieux vaudrait s’attaquer à la CAUSE :
    à savoir l’EUROPE et l’espace SCHENGEN.
    Alors il suffit de quitter l’Europe et de rétablir nos frontières franco-françaises !
    Le débat sur les Roms sera alors mieux maîtrisé !

  • Psyché , 2 Oct 2013 à 21:50 @ 21 h 50 min

    Les roms sont comme l’arbre qui cache la forêt : pratique M. Valls pour ne pas parler de tous les autres immigrés qui arrivent en masse !
    Quant à nous, ne soyons pas comme un chat qui court après sa queue et attaquons nous aux racines du mal !

  • Psyché , 2 Oct 2013 à 21:59 @ 21 h 59 min

    Encore moi ! je serai bref, pour dire que avant les Roms, le problème est CEUX QUI NOUS GOUVERNENT.

    http://www.les4verites.com/politique/sur-les-roms-et-ceux-qui-nous-gouvernent

Les commentaires sont fermés.

Memoires Jean-Marie Le Pen