Alors, on n’aime plus les Roms ?

Récemment insultés, jetés dans la boue et comparés aux nazis, les Français (de droite) ont l’impression de voir trouble en ces temps où le Rom est vilipendé par une partie de la gauche aujourd’hui au pouvoir. Quand Sarkozy dénonçait la présence de milliers d’entre eux venus illégalement et faisant fi de toutes les lois, la haine s’est déchainée contre nous. Venant de la gauche et d’une Union européenne illégitime, le torrent d’insultes qui s’est alors abattu prend aujourd’hui une dimension assez cocasse.

Si Valls est « le meilleur ministre UMP du gouvernement » comme l’a dit avec gourmandise le député Dominique Bussereau, alors la France est bel et bien enracinée à droite. Avec une écrasante majorité qui soutient l’action du ministre, il est évident que la chienlit dans laquelle nous forcent à nous prosterner Hollande et son équipe anti-France ne passe plus. Il ne faut pourtant pas s’y tromper, Valls manie les mots, mais ne règle pas le problème rom.

“Les Français veulent vivre en paix chez eux et si rien n’est fait pour cela, il n’est pas dit qu’ils ne se feront pas justice eux-mêmes.”

Les Roms n’ont pas leur place en France, c’est un fait. Il ne reste que la gauche mondialiste qui vomit les peuples, les frontières et l’Histoire qui ose encore affirmer que ces gens qui mendient, livrent des gamines à la prostitution et volent ont leur place dans notre pays. Cette gauche dégénérée n’a pas d’avenir, mais en attendant qu’elle disparaisse sous le poids de ses contradictions, elle fait mal à la France.

Les autres, les bien-pensants d’hier deviennent réactionnaires sans oser le revendiquer. Martine Aubry, première secrétaire du PS quand la droite au pouvoir bandait les muscles, a radicalement changé de discours. La maire de Lille aime beaucoup les Roms mais pas dans sa ville au moment où les municipales approchent à grands pas… Au lieu de les laisser dans les communes alentour complètement démunies, Aubry devrait plutôt les envoyer à Bruxelles chez Viviane Reding, la commissaire européenne qui aime aussi passionnément les Roms qu’insulter le peuple français dès qu’une occasion se présente.

Alors que l’Europe nous impose des normes de plus en plus contraignantes dans tous les domaines, elle nous prive de notre droit à vivre tranquillement sans être harcelés par ces personnes qui ne veulent vraiment pas s’intégrer. Les paroles plus pondérées du médiocre Ayrault et l’arbitrage fantoche de Hollande n’y changeront rien. Les Français veulent vivre en paix chez eux et si rien n’est fait pour cela, il n’est pas dit qu’ils ne se feront pas justice eux-mêmes.

Lire aussi :
> Éric Zemmour : Viviane Reding dirige-t-elle la France ?
> Roms : l’État socialiste paye des chambres… vides, par Philippe Alain

Autres articles

27 Commentaires

  • Richard , 3 octobre 2013 @ 9 h 01 min

    On n’aime plus les roms,? les gens qui disent cela ne les ont pas à côté!! Nous sommes allés
    à Lyon, nous avons dormi dans un formule 1 le 20 septembre , la nuit impossible de dormir
    ils ont fait le cirque toute la nuit, chambre de passe, et tout ce qui s’en suit,le lendemain matin nous sommes plain au réceptionniste, il nous a dit que c’était les assistances sociales qui les logeaient là, ceux sont des gens qui ne vivent pas comme nous, n’en déplaise aux bien pensants, et dans toute cette agglomération c’était nous les étrangers, nous ne connaissions pas Lyon,, dommage c’est une belle ville, mais je ne voudrai y habiter pour rien au monde.

  • V_Parlier , 3 octobre 2013 @ 9 h 10 min

    Je ne prétendais pas autre chose. C’est bien clair.

  • Le curseur , 3 octobre 2013 @ 11 h 09 min

    Capacité de nuisances des communautés en France ?

    OK : 600 000 juifs de nationalités françaises qui pour la plupart soutiennent israel et dont le lobby tentent d’influer sur le destin de la France.
    1 000 000 de portugais ultra-communautaristes qui, par exemple, trustent les cociergeries et appellent leur famille quant un appart se libèrent.

  • utopie , 3 octobre 2013 @ 11 h 28 min

    Pour moi, les roms c’est l’arbre qui cache la forêt notamment l’immigration musulmane . Quand on parle des roms, dont la nuisance n’est plus à démontrer, on ne parle pas du problème de l’islam et de son impact catastrophique et nuisible dans la société française .(lire le très bon livre de Michèle Tribalat, “assimilation, la fin du modèle français”)

  • JSG , 3 octobre 2013 @ 11 h 41 min

    Les Roms, les Roms, les Roms,…
    L’Europe, l’Europe, l’Europe,…
    ça ne vous rappelle pas quelqu’un ?
    De toutes les manières, tout ce qui peut mettre le désordre en France, fait partie de la startégie des mondialistes et autres nuisibles, qui ne mesurent même pas les conséquences de leur délire idéologique !
    Après ça ils s’arrogent le droit ? de considérer les autres, les clair-voyants, ceux qui mettent en garde, pour des réactionnaires des populistes, des racistes, des criminels contre l’humanité… alons-y tant qu’on y est…
    Ces tarés vont nous coller bientôt deux mille ans de civilisation par terre pour satisfaire leur idéologie d’imbéciles, et il faudrait les laisser faire ! ben m…e alors !

  • JSG , 3 octobre 2013 @ 11 h 43 min

    Très bien vu, mais il n’est pire sourd que celui qui ne veut pas entendre !

  • JSG , 3 octobre 2013 @ 12 h 01 min

    Il suffirait de faire des statistiques sur les gens en prison, par origine, ce qu’evidemment ces gouvernements veulent pas nous nous donner, car à l’évidence, du jour au lendemain toute la population française serait dans la rue !
    Voila pourquoi madame la Garde des Sceaux, ne veut plus garder les criminels en prison ?
    Plus ils en rajoutent plus ils s’enfoncent.
    Pour ces criminels contre l’Homme, ils veulent que chaque individu devienne un matricule, ferme sa gueule, de peur d’avoir des responsabilités à prendre.
    Pour eux, ils pensent que tirer une brique du mur et tout l’édifice va s’écrouler, l’histoire n’a plus d’importance, le sacrifice que leurs imbéciles d’ayeux ont imposés à nos ayeux est oublié.
    Ce sont des miteux, qui ont bien travaillé à l’école, pour se planquer ensuite. L’histoire est pleine de gens qui ont bien travaillé à l’école et ensuite n’ont fait que des erreurs, et ça continue !

Les commentaires sont fermés.