La résistance au génocide des Français

Vic Survivaliste

Le FN a fait 25% aux européennes, et alors ?
« C’est l’extrême-droite, plutôt, l’ultra-droite brune nauséabonde qui vient de percer ».
Ben oui…
25% de la représentation française au sein d’un Parlement européen, on est bien loin d’une prise de pouvoir. On est aussi loin de la capacité de faire changer les choses.
Au fait, qu’est-ce qui fait peur dans le FN ? La politique sur l’immigration et la naturalisation ? Bien sûr, quand on pense comme Attali qu’un pays est un hôtel, cela ne peut que choquer.
Non, la phobie du FN, très largement entretenue par les merdias et le corps politique, relève encore une fois d’une inversion des valeurs.
On reproche au FN pis que pendre alors que ce qui « indigne » dans son programme, c’est la fermeture des frontières aux immigrants : ce serait raciste. À côté de Marine Le Pen, Hitler ne serait donc qu’un fanfaron ?

Et si le peuple qu’on voulait faire disparaître était le peuple français et non les immigrants qui vivent en France ? Et pas seulement les Français d’ailleurs

Et si le véritable génocide, c’était celui des blancs catholiques francophones par la dilution de leur culture, la mise au ban de leurs valeurs et l’éradication de la très riche civilisation française ?

Car la France est une civilisation et de ce fait, une alternative et surtout un concurrent.

La question n’est pas de savoir si le FN est un bon ou un mauvais parti pour les Français. Quoiqu’à mesurer l’acharnement des merdias et de la classe politicarde, tous atlantistes et européistes donc  vendus à des intérêts étrangers, on commence à penser qu’ils sont une boussole mais inversée. De toutes manières tout est inversé chez l’oligarchie, c’est son essence.

La question porte plutôt sur l’acharnement des « élites » françaises contre tout ce qui permettrait aux Français de demeurer des Français. Ni plus ni moins.

En ce sens, ces élites sont des traîtres. Nul besoin de chercher très longtemps. Quand un Premier ministre déclare son attachement éternel à un pays tiers, il devient très difficile d’affirmer qu’il est loyal au pays qu’il dirige. Nul ne peut servir deux maîtres et jusqu’à présent, il n’a pas déclaré son attachement éternel à la France, lui qui est un immigrant.

Lord Palmerston, homme politique anglais, disait : « L’Angleterre n’a pas d’amis ou d’ennemis permanents, elle n’a que des intérêts permanents ». Pourquoi la France ne pourrait-elle pas avoir elle-aussi ses intérêts propres ?

Parce qu’elle droit disparaître.

D’eurosceptiques, les opposants à l’européisation sont devenus europhobes. Le ton monte et c’est très bien ainsi : c’est signe que les vendus qui sont en place sentent la soupe chaude et doivent hausser leur niveau d’intervention. En ce sens, merci Marine Le Pen et, surtout, merci les Français qui s’opposent à l’Europe.

Même ici, « au fond de nos forêts » pour reprendre l’image stéréotypée que les Français ont généralement du Québec, nous avons droit à la propagande européiste. J’entendais à Radio-Canada un intervenant européiste, qui nous disait quoi penser des résultats des européennes, affirmer dans la même phrase que la création de l’euro comme monnaie européenne avait causé des perturbations économiques et que la solution, c’était plus d’Union européenne ! Pis : que le retour aux monnaies nationales allait provoquer des guerres entre pays européens d’ici dix ans !

Il se permet d’affirmer cela alors que tout le monde sait maintenant que c’est l’UE et les USA, notre Maître à tous, qui ont provoquée la guerre civile qui fait maintenant rage dans l’Est de l’Ukraine ! Je salue au passage la création de la République de la Nouvelle Russie.

L’Union européenne, c’est la misère des peuples et c’est la guerre.

Ne nous leurrons pas, le vote FN est surtout la manifestation d’un « y’en a marre ». Maintenant, il reste aux Français à retrouver leur sentiment national, ce qui ne sera pas facile avec l’intense propagande inverse, et à agir. Des voix s’élèvent. Déjà la Grande Muette a chuchoté. Elle avait tout de même envoyé un signal l’an dernier par la voix de Florian Laconi.

Il y a un tout petit espoir.  Que le Phare ne s’éteigne jamais.

> Victor Survivaliste est blogueur sur le survivalisme et la prévoyance.

Autres articles

4 Commentaires

  • PG , 4 Juin 2014 à 0:37 @ 0 h 37 min

    @ Vic
    Un bec au Québec !

  • François2 , 4 Juin 2014 à 10:59 @ 10 h 59 min

    La politique sur l’immigration et la naturalisation du FN est plutôt frileuse. Le FN a écrit dans sa profession de foi pour les élections européennes : « stopper l’immigration anarchique » ! Alors que le communiste Georges Marchais disait en 1981, il y a 33 ans : « Je précise bien : il faut stopper l’immigration officielle et clandestine ». Bien sûr il faut supprimer, et il aurait fallu le faire depuis longtemps, le concept d’immigration, et cela a toujours été possible avec « REMPLACER LES IMMIGRES PAR DES EXPATRIES ». C’est d’ailleurs ce que font les pays africains, par exemple, depuis 50 ans…
    L’immigration est l’affaire n°1 : tout le reste, pour l’instant, est discussion sur le sexe des anges, alors que le pays est envahi.
    Celui qui a le mieux résumé le problème et donné les solutions (parce qu’il y a de très bonnes analyses et de très bons livres sur l’immigration en France depuis longtemps, mais pas systématiquement accompagnés par les solutions), c’est, sauf avis contraire, Jean Schmitt (qui finira directeur de la rédaction du Point, excusez du peu d’extrémisme) en 1986, il y a 28 ans, dans son livre « Fin de la France ? » :
    «Il faut regarder la vérité en face et la dire : nous assistons actuellement en France à une altération et à une substitution progressives de la population de souche par des étrangers, autrement dit, à un GENOCIDE . »
    « Que doit-on penser des dirigeants français qui sont en train de laisser modifier l’identité de la nation française, de gaspiller son bien le plus précieux, son essence même ? C’est de la DEMENCE, du SUICIDE ; et c’est d’autant plus impardonnable qu’il suffirait de quelques mesures pour tout sauver. »
    « Mesures de survie :
    1° Arrêt des francisations d’étrangers, qu’elles soient volontaires ou automatiques [= suppression du droit du sol],
    2° Limitation stricte de l’immigration, en nombre comme en durée de séjour [= remplacement des immigrés par des expatriés]. »

  • Nicky , 4 Juin 2014 à 17:19 @ 17 h 19 min

    BRAVO FRANCOIS2. Vous avez tout dit, rien à ajouter mais quelle tristesse !!!!

  • Colargol , 4 Juin 2014 à 18:20 @ 18 h 20 min

    Toutefois, c’est faire beaucoup d’honneur à la pétaudière bruxelloise que de la croire capable de fomenter une guerre civile dans l’est de l’Ukraine. Les gens du coin, aidés parfois par leurs voisins, se haïssent assez pour être tout à fait capables de se taper dessus sans que des instances lointaines ne les y poussent.
    Quant à la viabilité de la Nouvelle-Russie je demande à voir. Franchement, c’est un peu comme si le Nord-Pas de Calais proclamait son indépendance.
    Ceci dit dit je reconnais que pour un survivaliste comme Vic, ça peut être un cas intéressant à étudier.

Les commentaires sont fermés.