Éric Zemmour : Sous l’influence du Syndicat de la magistrature, Taubira prépare «une sorte d’amnistie géante»

Cet été, “la musique était de Manuel Valls mais les paroles étaient de Christiane Taubira”, affirme Éric Zemmour sur RTL mardi 3 septembre. “La forme était inspirée par le ministre de l’Intérieur quand le fond était signé par son collègue de la justice. Le président de la République et le Premier ministre insistent lourdement et presque obsessionnellement sur la sécurité des Français quand leur objectif réel est de trouver le moyen le plus efficace de vider les prisons. Puisque la gauche est convaincue que la prison est l’école du crime et, en tout cas, la cause exclusive de la récidive, il est en effet imprudent d’envoyer des gens en prison. La droite était beaucoup moins audacieuse et pleine de contradictions : d’un côté, la loi Dati de 2009 enjoignait au juge de ne pas mettre en prison les condamnés à des peines de moins de deux ans, et de l’autre, Sarkozy se méfiant du laxisme compassionnel des juges, leur imposait des peines-plancher en dessous desquelles ils ne pouvaient descendre pour les récidivistes. Une politique erratique qui a successivement vidé et rempli les prisons. La gauche, au moins, a le mérite de la cohérence, elle supprime les peines-plancher. La peine de probation pour les moins de cinq ans, quel que soit le nom qu’on lui donnera si elle acquiert force de loi, permettra de faire sortir des milliers de prisonniers, une sorte d’amnistie géante, un air de fête révolutionnaire. Car c’est bien une victoire révolutionnaire, celle du Syndicat de la magistrature, dont les hommes tiennent la place Vendôme depuis l’arrivée de Taubira. Le délinquant est, pour le syndicat, une victime, une victime d’une société bourgeoise, patriarcale, raciste, victime d’une société qui n’aime pas les jeunes, les immigrés, victime qu’il faut protéger et éduquer dans la liberté car, c’est bien connu, on n’obtient rien par la contrainte…”

Autres articles

31 Commentaires

  • Monique , 4 Sep 2013 à 10:01 @ 10 h 01 min

    Alors Laurent , que faîtes-vous des victimes ? vous savez celles qui ont rencontré un de vos protégés , celles qui dorment dans les cimetières et celles dont on ne retrouvera jamais les corps, celles qui sont traumatisées à vie parce qu’elles ont été violées . Mais non il faut penser à tous ces pauvres taulards qui sont tellement malheureux en prison qu’ils organisent un trafic de drogue . Voyez-vous ce sont des gens comme vous qui vont inciter les lambdas comme vous dîtes si bien , a faire justice eux mêmes

  • Aristote , 4 Sep 2013 à 11:22 @ 11 h 22 min

    IL faudrait dans certains cas restaurer des peines corporelles : fessée en public ou autre ; cela viderait un peu les prisons . Mais c’est tabou ….

  • Monique Neveu , 4 Sep 2013 à 12:16 @ 12 h 16 min

    Il y a l’argent pour faire la guerre, l’argent a donner a toutes ces associations a la noix, l’argent debourse a toutes ces administrations bien gavees, dernierement l’argent de poche de 450 Euros par mois aux jeunes desoeuvres, mais pas d’argent pour construire des prisons? Au lieu de faire le grand vide, le gouvernment s’il etait serieux ferait de la construction.

    Puisque c’est la faute du gouvernement precedent, hollandemainsquichantent aurait du se mettre a batir aussitot installe sur le trone.

  • Alix , 4 Sep 2013 à 12:41 @ 12 h 41 min

    Bonjour Laurent et à tous
    Avant de faire encadrer les délinquants par l’armée il y aurait peut être une autre solution : remettre le service militaire pour tous sous une forme “service de la citoyenneté” 6 mois ou 1 an, avec 1 mois de classe pour apprendre à marcher au pas et le bien vivre en communauté. Tous les matins et par n’importe quel temps au garde-a-vous pour la montée des couleurs de notre France laïque.Ses appelés seraient rémunéré (montant à définir) après le mois de classe apprendre ses personnes à travailler dans n’importe quel métier avec un encadrement compétent. exemple : un bâtiment de la caserne à une toiture à refaire, l’entreprise qui remporte le marché encadre les appelés dans le métier de charpentier/couvreur et ce dès le début du chantier, pose des échafaudages, des sécurités etc etc..
    Bien des jeunes apprendraient des métiers qu’ils ignorent complétement et cela pourraient leur servir plus tard quand l’envie de bâtir leur maison leur prendra. La panoplie des métiers est très vaste, une autre idée : l’aide aux pompiers pour la protection des forèts du Sud. Des villes et villages auront toujours besoin de main d’œuvre ponctuelle pour du déneigement ou catastrophes naturelles.
    Quand à l’armée actuelle, laissons cela aux professionnels, les armes sont tellement techniques qu’il faut du temps pour maitriser et apprendre à défendre la France.
    Bonne journée à tous.

  • J. Elsé , 4 Sep 2013 à 13:40 @ 13 h 40 min

    Je pense qu’il faudrait vider complètement les prisons pour y enfermer les diverses forces de police et de Gendarmerie : cela éviterait les bavures et les délits de sale gueule.
    En ce qui concerne la recrudescence de crimes et délits, aucune importance : si Molasson 1° et sa clique accordaient une quelconque importance au peuple des braves gens (les souschiens, les “homophobes”, les entrepreneurs et ceux qui payent des impôts) cela se remarquerait sûrement !

  • Le patriot en furie , 4 Sep 2013 à 14:12 @ 14 h 12 min

    Super je m’achete un pétard je me fait toutes les banques sur mon chemin et je matraque toutes les tronches qui me sont défavorable
    Voila ce que tous les sales voyous criminalisée vont ce dire c’est la
    Bénédiction sans confession pour ces criminels bourreaux violeurs
    Voleurs arnaquer les gens ça promet gouvernement de malade mental
    Et surtout satanique

  • Laurent , 4 Sep 2013 à 17:23 @ 17 h 23 min

    Bonjour Serge,
    La prison doit avoir un aspect dissuasif. Cela à surtout pour but de ne pas voir les personnes libres commettre des crimes.
    Mais une fois le crime commis, il faut soit décider de neutraliser définitivement une personne, soit le faire rentrer dans un programme de réinsertion. Et là la prison doit surtout avoir un rôle éducatif.
    Aspect extrêmement important à mes yeux, car ceux ayant été en prison, vous, moi, et des gamins, vont les croiser dans la rue.

    Bonjour Monique,
    vous critiquez sans rien proposer.
    Ceux commettant des crimes et des délits sont et restent vos concitoyens, quoique vous pensiez.
    99% des peines de prisons fermes concernent des peines courtes. 98% des prisonniers sont en prisons pour des peines courtes. L’immense majorité de nos prisonniers vont sortir de prison. Il ne faut pas rendre le séjour agréable, mais il faut leur offrir un cadre constructif.
    Majoritairement, ils vont vivre à coté de nous une fois leur peine purgée.
    Maintenant, si vous n’avez à la bouche que le mot vengeance, et aucune considération pour ceux n’étant pas encore “victime”, appliquons votre idéologie.
    Vous pensez à ceux qui sont morts, je pense à ceux qui sont en vie.

Les commentaires sont fermés.