Jacques Attali menace les Français sur le plateau d’I>Télé : “Si on ne fait pas l’unité fédérale européenne, l’euro disparaîtra et ce sera le chaos”

Que feraient l’ancien conseiller de François Mitterrand, Jacques Attali et celui de Nicolas Sarkozy, Henri Guaino, s’ils étaient candidats en 2017 ? Au cours d’une émission spéciale présentée par Olivier Galzi ce jeudi sur I>Télé, les deux hommes politiques se sont glissés dans la peau d’un candidat à l’Élysée :

Autres articles

63 Commentaires

  • sfc , 3 octobre 2014 @ 20 h 59 min

    On le sait que ce serra le chaos, mais le chaos ne dure qu’un instant, après c’est la renaissance et t’en ferra pas partie de cette renaissance jacques, car mieux vaut un instant de vie véritable que des années vécue dans un silence de mort, et moi je suis près à mourir pour transformer ton rêve en cauchemar..

  • Gisèle , 3 octobre 2014 @ 21 h 50 min

    Un seul mot : Casse toi pov’con !

  • Psyché , 3 octobre 2014 @ 21 h 52 min

    Pas le courage d’écouter le verbiage de ce clown malsain.
    Je zappe !

  • Gisèle , 3 octobre 2014 @ 21 h 54 min

    Le chaos ??? Pour installer le N.O.M ils l’organisent déjà !
    ORDO AB CHAOS ….. telle est leur maxime !

  • Alainpsy , 3 octobre 2014 @ 22 h 18 min

    Il a conseillé la gauche, on a vu le résultat. Il a conseillé la droite, on a vu le résultat. Une seule certitude, c’est un conseiller qui nous aura coûté extrêmement cher en rapports et études de toutes sortes (dernièrement un rapport sur la francophonie,à quel prix ?) et pour un résultat particulièrement catastrophique. Il serait peut-être temps de cesser de le payer pour du vent.

  • Goupille , 3 octobre 2014 @ 22 h 29 min

    Qu’attendre d’un chef d’orchestre amateur et spécialiste ethnique de la vente de pantalons à une jambe ? Grenouille prétentiarde, de plus en plus convaincue de son génie, il va finir par exploser…

    Il ne faudra surtout pas oublier tous ces journaleux qui nous imposent la présence de ces foutriquets sacrés Maîtres Penseurs.

  • eric-p , 3 octobre 2014 @ 23 h 22 min

    Vous savez à qui me fait penser Jacques Attali ?
    À Lyssenko ! Un grand professeur de politique scientifique qui diffusa son idéologie pendant des années avant de se rendre compte que ce type n’était en réalité qu’un escroc !
    Quand prendra-t-on conscience en France qu’il existe d’autres
    approches de l’économie, surtout quand on voit le bilan de
    ce Monsieur à la BERD ou l’état des finances du pays ?

    Comme par hasard, quand on lui propose un poste ministériel, il refuse toute responsabilité !

    Celà fait tout de même 33 ans que ce type vient empoisonner le climat politique national !

Les commentaires sont fermés.