« Homoparentalité » : Eric Zemmour qualifie l’école d’« arme massive de propagande idéologique »

C’était le 1er novembre 2011, dans “Z comme Zemmour” sur RTL :

[media id=264 width=630 height=390]

Retranscription effectuée par un aimable lecteur :

« La machine est bien rôdée. Redoutablement efficace. Elle ne nécessite pas de gros moyens, seulement quelques hommes bien placés. La puissance d’un lobby dépend de leur détermination, de leur habilité, et de la passivité d’un ministre qui regarde passer les trains parce qu’il ne comprend pas ce qui se passe ou a peur pour sa carrière.

Il faut être dans d’anonymes comités de programmes, obscures rouages d’une Education nationale tentaculaire, coopté par ‘on ne sait qui’, nommé on ne sait comment ; comités révolutionnaires secrets qui décident un beau jour que nos enfants n’étudieront plus en histoire Louis XIV mais un royaume africain dont on n’est même pas sûr qu’il ait existé ; que des cours de sciences naturelles expérimenteront une théorie sexuelle du genre que renie même l’Amérique qui l’a longtemp défendue sur les campus universitaires d’outre-Atlantique ; et un jour, vous apprenez qu’au milieu des mentions concernant les familles monoparentales et recomposées, sont ajoutées subrepticement les familles homoparentales ; toutes inventions sémantiques, médiatiques, idéologiques qui deviennent des sujets d’étude de nos enfants avant, sous la pression, de devenir des textes de lois votés par le législateur. Toute l’habilité est là.

Se servir de l’école de la république comme une arme massive de propagande idéologique aux noms du progrès, de la tolérance, de l’ouverture, pour faire reculer bien sûr ‘la réaction’, ‘l’intolérance’, ‘le fascisme’. L’endoctrinement des jeunes esprits maléables et généreux pour combattre le conservatisme des classes populaires qui en dépit du bombardement médiatique et publicitaire qu’elles subissent depuis des décennies, s’obstinent à rester attacher aux valeurs traditionnelles de la société ; classes populaires villipendées, traitées de ‘beaufs’, d’homophobes et d’incultes, au moment même où le grand spécialiste incontesté des structures familiales, Emmanuel Todd, nous explique dans un livre qui résume une vie d’étude, que la famille nucléaire composée de papa, maman et les enfants, loin d’être une création récente, moderne, occidentale, constitue la structure familliale la plus traditionnelle, la plus ancienne, la plus archaïque même dans la longue histoire de l’humanité.

La méthode d’endoctrinement n’est pas nouvelle. Les républicains français eux-mêmes ont fondé l’école laïque pour arracher les jeunes esprits à l’influence de l’Eglise et des partisans de la monarchie. Mais sur le plan des moeurs, Jules Ferry reprenait les valeurs chrétiennes traditionnelles.

Les régimes communistes sont allés encore plus loin. Les enfants sous Staline ou les Khmers rouges étaient encouragés à dénoncer leurs parents qui pensaient mal.

On se croit éloigner de ces méthodes totalitaires mais demain l’homoparentalité sacralisé par l’école, sera reconnue par la loi puis, sa contestation même sera rendue illégale, sanctionnée par le juge pour incitation à la discrimination.

Dans les cours de récréation de mon enfance, on disait ‘ni vu, ni connu, je t’embrouille’. Dans les groupuscules trotskystes, on disait ‘bien creusé, la taupe’. »

Autres articles

3 Commentaires

  • jmj , 4 Nov 2011 à 8:52 @ 8 h 52 min

    entièrement d’accord avec Z. Je poste cet article, avec un commentaire, sur mon forum préféré.

  • Laurence Deleuze , 6 Nov 2011 à 23:58 @ 23 h 58 min

    Et bien ça me fait plaisir de me rendre compte que d’autres partagent mon aversion pour ce concept d’homoparentalité. Je suis mère célibataire et je vois bien au quotidien quel manque dans notre famille que celle d’une présence masculine…..
    De plus les fans de l’homoparentalité ne répondent pas à une question pour moi fondamentale, c’est à dire l’utilisation du corps de la femme comme incubateur… j’évoque bien sûr les mères porteuses auxquelles devraient faire appel les couples masculins. Pour les femmes c’est plus simple, il suffit de trouver du sperme. L’homme étant réduit dans cette conception, à sa dimension séminale. A vomir ……….

  • Denis , 16 Nov 2011 à 10:08 @ 10 h 08 min

    L’école publique monopolistique, arme de propagande? Bien sûr, c’est pourquoi après le dégazage définitif de l’Holocauste par Faurisson, il faut maintenant démarrer sans délai la déshoatisation des programmes scolaires.

Les commentaires sont fermés.

Macron attaque nos libertés, piétine les Français, et méprise la civilisation française.

Aidez-nous à riposter.

Soutenez Nouvelles de France