Avortement : Oskar Freysinger VS Christine Tasin

Notre confrère Enquête & Débat a organisé un débat comme on en voit rarement sur la question de l’avortement. Oskar Freysinger, conseiller national UDC, affronte Christine Tasin, présidente de Résistance républicaine :

Autres articles

5 Commentaires

  • Christophe HOREN , 3 Déc 2011 à 22:16 @ 22 h 16 min

    En écoutant Christine Tasin, on se dit que Ph de Villiers a vraiment eu raison en juin 2010 de refuser que les JPF se retrouvent avec Resistance Republicaine lors de l’apéro saucisson-pinard !

  • Robert , 5 Déc 2011 à 14:14 @ 14 h 14 min

    Christophe,
    Vous voulez parler du “vicomte qui peut peu”?
    De toutes façons, ses voix servaient à grossir l’UMP, comme celles de Boutin.
    Alors, on pourra essayer de m’expliquer la différence profonde entre MPF, PCD et UMP, mais au résultat, ils partagent la même responsabilité dans la culture de mort dans notre pays.

  • Pia d'Olce , 6 Déc 2011 à 6:01 @ 6 h 01 min

    Alors ces fondamentalistes de l’écologie, ces ultras, ces intégristes verts découpent un grillage sur 500 mètres, (cela va nous coûter de l’argent, à nous contribuables !), pénètrent un lieu sécurisé, (mise en danger de la population locale, sinon cela ne serait pas sécurisé !!), cherchent à détruire (peinturlurer un symbole quel qu’il soit, c’est du vandalisme !) et personne ne hurle !!! Ha ! c’est sûr, s’ils s’étaient réunis à genoux pour prier avec bougies à l’appui, cela aurait fait un scandale !! Merci Oskar !!

  • Pia d'Olce , 6 Déc 2011 à 6:17 @ 6 h 17 min

    “petit bug informatique “, je réécris donc ma réponse ! Pauvre Christine Tasin !! Une femme qui avorte serait donc dépourvue de cerveau (elle voulait ce bébé, tombe enceinte et change d’avis !) incapable de prendre une décision et de s’y tenir. Incapable d’assumer ses actes, tout le monde sait qu’un rapport sexuel peut se terminer par une grossesse, cessons la politique de la jouissance personnelle, impulsive, inconsciente et irresponsable ! Hitler pratiquait l’eugénisme, nous sommes contre çà, cessez de nous le balancer à la figure, dès que vous voulez que nous ayons ABSOLUMENT tort ! Cette jouissance irréfléchie, et que l’on voudrait sans contrainte et sans répercussion n’est que l’héritage de mai 68 et des maoïstes & co, Une vraie plaie pour la société, continuez vous êtes sur la bonne voie ! Ayant moi-même des enfants, je peux témoigner que dès le début, je portais en mon sein des êtres humains (et non des ragondins !) ayant un patrimoine génétique propre (ne m’appartenant pas et n’étant pas une extension de mon propre corps) donc les tuer ne correspond pas à votre “liberté de disposer de MON corps” mais à disposer du corps d’un être humain, fragile et dans l’impossibilité de s’exprimer. C’est donc bien de meurtre qu’il s’agit et du pire qu’il soit car légal et s’attaquant aux plus petits (et sans défense !!)

  • Robert , 7 Déc 2011 à 16:12 @ 16 h 12 min

    Pia,
    Ce sont des femmes qui sont les plus féroces contre la vie.
    Mais ce sont aussi des femmes qui sont les convaincantes pour la vie.
    Merci!

Les commentaires sont fermés.

Memoires Jean-Marie Le Pen