Le Roi serait-il la solution à la décrépitude de la France ?

« Au-delà de la douleur et de l’indignation, face à cet acte de guerre, il appartient à tous d’être responsables et confiants en l’avenir. Comme en d’autres temps troublés, la France retrouvera sa paix et sa grandeur par l’union autour de ce qui a toujours fait sa force et sa constance, ses valeurs, puisées aux sources de son histoire. »

Voilà la belle déclaration d’un Prince de sang royal. Du descendant direct de Louis XIV. Un communiqué qu’aucun média républicain n’a repris, ignorant jusqu’à l’existence de cet homme.

Pourtant, face à la crise morale et politique que la France connaît depuis quelques décennies et qui est en train de l’achever notamment depuis que les socialistes possèdent tous les pouvoirs, une idée commence à émerger tant sur les réseaux sociaux que dans les dîners en ville ou au fin fond de nos campagnes. L’idée d’un sauveur qui ne soit pas un politicien à l’ambition personnelle, mais un homme qui incarnera la nation, la France. Les 25 présidents qui se sont succédés à l’Élysée depuis 1848 n’ont jamais vraiment incarné celui que l’on pouvait identifier à la France. Cette terre de toujours aux multiples visages, aux différentes cultures, aux peuples si disparates que seul un Roi a toujours su personnifier, rassembler.

Un Roi. Le Roi de France que des révolutionnaires sanguinaires ont voulu effacer à jamais de nos mémoires en le décapitant, mais qui est toujours là, mémoire vivante de 1300 ans d’Histoire.

Le principe monarchique peut-il revenir en France, pour apaiser un pays divisé, un pays meurtri, un pays qui a perdu ses valeurs les plus fondamentales ? Oui, bien sûr si la monarchie est parlementaire, ce qui implique que le Roi règne en totale indépendance des partis pour n’exercer qu’ une autorité morale, magistrature suprême d’influence et d’arbitrage dans la vie politique, et s’il nomme le Premier Ministre après des élections législatives, il laisse le gouvernement seul responsable devant le parlement.

Les Français ont toujours porté une attention particulière à la vie des monarques européens, au point d’adopter comme leur reine la Princesse Caroline de Monaco. La mort de la Princesse Diana fut ressentie comme une perte personnelle. Les revues qui suivent la vie des souverains suédois, danois, hollandais ou belges connaissent depuis toujours un grand succès. Et les émissions de télévision et de radio de Stéphane Bern ou de Franck Ferrand sont parmi les plus populaires.

Alors, oui, à la désastreuse présidence de François Hollande qui succédait à la peu reluisante présidence de Nicolas Sarkozy, et au prochain quinquennat qui ne fera qu’alourdir la division des français, il serait bon que le Parlement accepte enfin de jouer son rôle de sauveur de la France. UN rôle dont on a plus besoin que jamais. La République s’est baptisée dans le sang de ses citoyens. Avant qu’elle ne meure dans un nouvel épisode sanguinaire, il serait bon que députés et sénateurs choisissent la noble voie du rétablissement de la monarchie. La République n’a t-elle pas été votée à une voix de majorité en 1870, par un parlement déboussolé par sept régimes politiques qui se sont succédés en 80 ans.

Celui qui incarne la légitimité, Louis-Alphonse de Bourbon, descendant direct de Louis XIV par son petit-fils Philippe V placé sur le trône d’Espagne. Louis XX est franco-espagnol. Il a trois enfants, dont d’adorables jumeaux, et n’est héritier de rien. Après la mort du Comte de Chambord qui fut le dernier Bourbon à prétendre pouvoir régner. Le Prince Louis dit simplement qu’il n’est prétendant à rien, mais qu’ayant sur ses épaules mille ans d’histoire de France, il répondra à l’appel du peuple de France si, un jour, celui-ci décide que la royauté est la solution au désastre français.

Son sourire, son élégance, sa noblesse seront un atout essentiel dans le rétablissement moral de la France à qui lui et ses successeurs rendront à la France son aura international.

L’idée est à creuser, MM.les politiciens, MM. les souverainistes. Une idée qui vous mettra tous à l’unisson de la France, votre pays, celui qui vous a élu dans le noble but de le sauver.

Autres articles

29 Commentaires

  • Maquisdelain , 3 décembre 2015 @ 15 h 46 min

    Un roi de France quelle idée, un nouveau disctat avec aussi des serfs, une coure à Versailles/Elysées, des constructions dantestes, des impots pharaoniques, … d’autres idées deconstructives comme celle-ci pour la France déjà Pays du Tiers Monde?

  • Maquisdelain , 3 décembre 2015 @ 15 h 51 min

    Voilà la belle déclaration d’un Prince de sang royal

    Quelle propos décadent, sang royal, nous sommes tous convaincus que ces propos souverainistes n’apportent rien de concret au drame de la France. Les Rois à part quelques exceptions .. qui ont donnés de belles lettres au Pays François 1er, Louis XIV, mais des guerres aussi … des distributions de terres aux amis, des chateaux construits aux maitresses….
    Sauve qui peut.

  • Trahi , 3 décembre 2015 @ 15 h 58 min

    Nous avons déjà un ROI. Roi de quoi? Certainement pas des FRANCAIS, peut-être ROI des…
    Mais chaque président est comme un roi, il a tous les droits, de vie ou de mort, de faire la guerre, de cuissage, enfin!!UN ROI QUOI!!!!

  • HuGo , 3 décembre 2015 @ 16 h 07 min

    Pas d’accord, que vous le vouliez ou non un Président a incarné la France : de Gaulle. De même Poutine pour la Russie actuelle. que cela plaise ou non.
    Le mode de gouvernement ne changera rien. Ce sont les Hommes qui comptent.
    Le premier des rois est le Christ. Christ-Roi qui doit régner dans les cœurs de chacun si le monde veut aspirer à la Paix qu’Il lui offre. La Nation décide souverainement si Elle veut ou non un roi ou un Président.
    Relisons les Juges (cela vaut pour les rois plus encore ! Combien sont à la hauteur ?) Ne vaut-il pas mieux un pouvoir limité dans le temps, plsu sur le modèle des Juges (Bible) que des Rois ?
    Jg 1, 16-21
    16 Alors le Seigneur suscita des juges pour les sauver de la main des pillards.
    17 Mais ils n’obéissaient pas non plus à leurs juges. Ils se prostituèrent en suivant d’autres dieux, ils se prosternèrent devant eux. Ils ne tardèrent pas à se détourner du chemin où leurs pères avaient marché en obéissant aux commandements du Seigneur ; ils n’agirent pas comme eux.
    18 Lorsque le Seigneur suscitait pour eux un juge, le Seigneur était avec le juge, et il les sauvait de la main de leurs ennemis aussi longtemps que le juge était en vie ; car le Seigneur se laissait émouvoir quand ils gémissaient sous la violence de leurs oppresseurs.
    19 Mais quand le juge était mort, ils recommençaient et poussaient la corruption plus loin que leurs pères : ils suivaient d’autres dieux, les servaient et se prosternaient devant eux ; ils ne renonçaient en rien à leurs pratiques ni à leur conduite obstinée.
    20 La colère du Seigneur s’enflamma contre Israël. Il dit : « Puisque cette nation a transgressé mon alliance, celle que j’avais prescrite à ses pères, et qu’elle n’a pas écouté ma voix,
    21 eh bien moi, je ne déposséderai plus devant Israël aucune des nations que Josué a laissé subsister avant sa mort. »

  • marie france,sorti des drapeaux , 3 décembre 2015 @ 16 h 12 min

    Et pourquoi pas ? Comment se comporte le hollandouille ? et le sarko ?qu’ont ils apporté de beau ,à la culture ?à l’éducation nationale ? RIEN ,et puis aujourd’hui ,le futur Roi serait un homme d’aujourd’hui,en espérant qu’il soit Chrétien ,pas dépensier juste à bon escient ,qu’Il protége la France de TOUS SES ENNEMIS , quel mal y aurait il ??oui,de plus en plus je deviens ROYALISTE

  • Gauvin , 3 décembre 2015 @ 16 h 19 min
  • Pointédudoigt , 3 décembre 2015 @ 17 h 06 min

    Vive Louis XX ,roi légitime , ET LA SALOPERiE DE RAIE PUBLIQUE,ON LA METTRA AUX CHIOTTES ET LES RAIE PUBLICAINS AU GIBET !

Les commentaires sont fermés.