Et une, et deux, et trois manifs !

Trois manifs d’affilée, 3 sujets, 3 styles, 3 organisations.

L’État tue nos enfants dans le sein de nos femmes : le 19 janvier 2014 à Paris, la première, la plus essentielle, c’est la Marche pour la Vie.

L’État est incapable d’équilibrer son budget, étouffe nos emplois, nos entreprises et confisque nos richesses : le 26 janvier 2014 à Paris, la seconde, la plus jeune, la plus turbulente, la plus incertaine, c’est le Jour de Colère.

L’État dénature notre seul espoir d’avenir : nos familles. La troisième, le 2 février 2014 à Paris, Madrid, et ailleurs en Europe, celle qui a rassemblé les Français, réveillé les consciences politiques, mobilisé les réseaux, la Manif pour Tous, celle de la famille.

Chacun est libre de cocher l’une, l’autre ou les trois cases. L’État, nous le changerons, par la force de nos convictions, de nos consciences, de notre juste colère. « Que l’on prenne garde à la colère des légions » disait Marcus Flavinius, Centurion à la 2e Cohorte de la Légion Augusta à son cousin de Rome. Politiquement, la bonne tenue des cohortes LMPT vaut bien l’agitation des tribus gauloises des Printemps français, Civitas, etc. Il était sain de remettre quelques éléments au clair autour du feu roulant de critiques acerbes contre La Manif Pour Tous. Non, il n’y a pas la manif de l’UMPS-LMPT d’un côté et celle du FN-Civitas-PF de l’autre. Depuis le débat sur le mariage homo ce clivage est mort. Il ne sert que la clientèle politicienne de l’UMP et du FN. Notre cause a autant d’adversaires au FN qu’à l’UMP. Oui, c’est le même fil qui guide les pas des 3 manifs. C’est plus une question de style, de présentation, que d’opinions politiques arrêtées. Beaucoup de gens feront les 3 manifs. Et à la Manif pour Tous du 2 février, on verra bien. Le dit clivage UMP-FN risque bien de voler en éclats.

Merci à Nouvelles de France et aux autres sites qui libèrent enfin la parole, redonnent sa place à la presse d’opinion, permettent à ceux qui le souhaitent de tenir tribune. La presse politiquement correcte, censurée, contrôlée, infiltrée, menacée des grands quotidiens, elle, voit sa diffusion s’effondrer. Cette presse institutionnelle n’aura bientôt d’autre choix que de suivre le mouvement ou de disparaître. Alors que les sites d’opinion, eux, battent des records de fréquentation.

Nous avons l’occasion historique, inespérée, de commencer l’année le mieux possible. Puisqu’on vous dit qu’on ne va rien lâcher, on va même y aller crescendo et le dire de plus en plus fort, et de plus en plus nombreux, 3 dimanches de suite, dès le deuxième week-end, sans attendre. Le gouvernement et les amateurs éclairés d’ésotérismes qui y grouillent vont certainement voir là le signe de leur débandade… un appel au soulèvement des masses guidées par la vérité, la vraie lumière, après tant d’années de mensonges et de spoliations.

Et le troisième dimanche nous serons rejoints par nos camarades européens qui veulent défendre les convictions de la famille en Europe et les premiers succès. Après ces trois dimanches, plus rien ne sera jamais comme avant. On ne pourra plus lire dans la presse d’État « en France, une poignée de manifestants »…

Et une, et deux, et trois manifs !

Articles liés

56Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Clisthène , 4 janvier 2014 @ 12 h 07 min

    A priori si « vos » femmes ne veulent pas avorter, l’état ne va pas chercher les femmes enceintes spontanément pour les faire avorter. Et je sais que pour vous c’est compliqué, mais pour l’instant les femmes ne sont pas votre, ce sont des vraies personnes autonomes, indépendantes et tout.

    Sinon les enfants c’est dans l’utérus, pas dans le sein. C’est fou cette tendance des mecs qui veulent contrôler le corps des femmes à ne pas le connaître. Et revoir l’expression au sein de.

    Jolie illustration, ca c’était sympa et mignon.

    Pour la poignée on verra 😉

    Bisous !

  • christiane , 4 janvier 2014 @ 12 h 19 min

    La Manif pour Tous a, depuis le début été manipulée par l’ UMP; ils ont éliminé d’emblée les représentants du FN au lieu de manifester en leur compagnie; ils sont même allés jusqu’à exclure Monsieur Ch. Vanneste d’une de leurs conférences. N’en déplaise à l’auteur de ce site, il serait bon de rappeler également que des députés UMP ont voté en faveur de la loi sur la dénaturation du mariage, que c’est Luc Chatel, ministre sous Sarkozy qui a introduit l’ idéologie du genre dans les manuels scolaires, que Sarkozy a dit :  » l’ Islam c’est le progrès, la science, la finesse, la modernité  »
    . Aymeric Chauprade, que nous connaissons tous, a dit  » Les socialistes et l’ UMP sont des partis qui, depuis plus de 30 ans ont trompé les Français et affaibli la France. »
    La manifestation du 19 janvier :  » la marche pour la vie  » a lieu tous les ans et rassemble des milliers de Français.
    La manifestation du 26 Janvier aurait du également rassembler ceux du 2 février; il est regrettable d’offrir à ce gouvernement de démolisseurs une France divisée; mais peut-être que je me trompe; que les motivations des deux manifestations sur des registres différents se complètent et rassembleront des millions de gens.

  • hermeneias , 4 janvier 2014 @ 12 h 20 min

    Non non c’est toujours non Mr Max

    Après la division et le dénigrement voilà que vous revenez , tel le serpent , en rampant et faisant assaut d’amabilités et de paroles consensuelles !

    Typique de nos faiseurs et escrocs politiques !

    Vous êtes inféodés , les gens de lmpt , à l’ump et à un épiscopat politique , « rallié » . C(est rédhibitoire ! Personnellement je n’ai rien à faire avec vous .
    Je connais bien un certain milieu de notables cathos bon teint que j’ai fréquenté et dont j’ai eu à pâtir en en découvrant l’hypocrisie

  • Eric Martin , 4 janvier 2014 @ 12 h 24 min

    Je sais que pour vous, c’est compliqué, mais le corps de la femme n’est pas celui de l’enfant qu’elle porte. Et si, en offrant cette option d’éliminer l’infans, l’Etat encourage l’avortement.

  • eljojo , 4 janvier 2014 @ 13 h 12 min

    Je crains que ce coup ci l’auteur ne fasse au moins partiellement erreur. Autant il est en effet légitime de marcher chacun pour ce en quoi l’on croit, autant en revanche ces trois manifestations ne sont pas totalement indépendante, largement du fait d’une population si ce n’est semblable, du moins cousine.

    La vraie question est de savoir si le Jour de Colère aura un impact positif dans la défense des valeurs. Et rien n’est moins certain, du fait de son fort potentiel de diabolisation.

    Le vrai enjeu c’est de se demander quel sera l’impact de Jour de Colère dans l’esprit des français. S’ils voient des gens qui se battent pour leurs valeurs dans le strict respect des libertés individuelles, alors le Jour de Colère aura gagné. Si en revanche – et c’est ce que je crains – les Français n’y voient qu’une résurgence d’un pseudo péril fasciste, alors le Jour de Colère aura perdu, et le discrédit qui le touchera contaminera également les autres combats, comme celui de la Manif Pour Tous.

    Autrement dit, encore une fois, le combat est médiatique. Et le nombre n’y change rien : s’ils sont peu, ils passeront pur une minorité d’excités inoffensifs, et s’ils sont nombreux, la bobocratie hurlera au péril factieux et réclamera que l’on combatte la bête immonde.

    La clé, c’est de s’attirer la sympathie, intellectuelle et culturelle, du peuple. Telle est la cible. Si la colère peut atteindre cet objectif, alors va pour la colère. Mais attention à ne pas engendrer la peur. Ce serait le meilleur moyen de flinguer notre combat.

  • charles , 4 janvier 2014 @ 13 h 15 min

    « On ne pourra plus lire dans la presse d’État « en France, une poignée de manifestants »… »
    Biens sûr que si, l’Etat aura raison quoiqu’il arrive, comme d’habitude, il dira qu ce sont les mêmes personnes qui ont manifestés … dénoncera l’extrème-droite, les violences …

    Quoique l’on fasse le résultat sera le même, pour faire pression, en France, il faut taper !!! On le voit bien avec les Femen, on parle d’elles tout le temps, a votre avis pourquoi ??

  • François DESVIGNES , 4 janvier 2014 @ 13 h 52 min

    Vous avez raison de changer de ton et de perspective :

    Dans les révolutions, il vaut toujours mieux suivre le peuple des révolutionnaires que de se mettre en face d’eux pour les contrer ou menacer ou pire les stopper ou leur intimer l’ordre de fermer leur gueule..

    Car leurs premières balles sont toujours pour le premier rang d’en face.

    Demandez à F.B ce qu’elle en pense.

Les commentaires sont clôturés.