PMA : L’Inter-LGBT exige d’être reçue par Matignon

Alors que depuis le Cambodge, Jean-Marc Ayrault a annoncé que la loi famille prévue à la fin du mois de mars ne comprendrait pas forcément la procréation médicalement assistée, l’inter-LGBT hausse le ton et exige d’être reçue par Matignon “dans les plus brefs délais”.

Réagissant à la sortie de ce dimanche matin de Dominique Bertinotti affirmant que la PMA ferait partie de la loi famille et serait examinée par l’Assemblée nationale avant la fin de l’année, le Premier ministre a jugé qu’“elle ne peut pas dire ça, dans la mesure où elle ne connaît pas la date de réponse du Comité consultatif national d’éthique”.

Présidée par Jean-Claude Ameisen, professeur d’immunologie à l’université Paris-Diderot, l’institution réclame des états généraux sur la PMA. Autant dire que rien ne serait décidé en 2013. Et pour Jean-Marc Ayrault, attendre les conclusions du CCNE est “la moindre des choses”. “En privé, Matignon n’exclut pas de désolidariser la question de la PMA de la loi sur la famille, toujours prévue pour le 27 mars, estimant que c’est une question ‘à caractère bioéthique’, précise d’ailleurs LePoint.fr.

Très remontée, l’Inter-LGBT dénonce dans un communiqué “une énième reculade” et outre “des clarifications et des explications de la part du Premier Ministre”, “demande à être reçue dans les plus brefs délais pour évoquer ce sujet”.

En novembre, elle avait obtenu dans la journée un rendez-vous après que François Hollande avait publiquement songé à accorder aux maires une objection de conscience.

Autres articles

25 Commentaires

  • conneriephobe , 4 Fév 2013 à 13:02 @ 13 h 02 min

    @ Claude : L’enfant est devenu un objet de consommation un 17 janvier 1975 lorsque la loi autorisant l’avortement – soi disant pour les cas extrêmes- a été votée sous un gouvernement de droite…

    “J’en veux un, je le garde, je n’en veux pas, je le jette”

    Un grand nombre de gynécologues ont d’ores et déjà renié le sacrement d’Hippocrate (a t-il seulement encore un sens ?) en acceptant de pratiquer ces actes, eux qui sont censés donner la vie.

    Pourquoi voudriez-vous alors qu’aujourd’hui le petit d’homme soit au coeur des débats ?

    Tout ce Mal était programmé par ceux qui aujourd’hui sous un gouvernement de gauche nous imposent la destruction de la famille et de la religion chrétienne. C’est ce qu’on appelle “la culture de mort”. Gauche, droite, même combat contre le Bien.

    Personnellement je refuse de les laisser faire.

  • TIARD Martine , 4 Fév 2013 à 14:50 @ 14 h 50 min

    Vous remarquerez que Frigide Barjot a “demandé” une entrevue à Hollande alors que LGBT “EXIGE” une entrevue. Différence de dialogue, de ton et d’objectif.
    Je suis écoeurée rien que de lire LGBT, Bergé, Delanoë, PMA, mariage pour tous (pour Folles plutôt). Tout ce cinéma est nauséabond car provoqué par des gens qui n’ont pas leur place dans une démocratie saine, des gens qui ne connaissent ni le respect des autres, ni le respect d’eux-mêmes, et encore moins le respect de l’enfant.
    Nous aurions un président avec un minimum de normalité, cette loi n’aurait même jamais figurée dans son programme, de même que la parité homme/femme qui côtoie le phénomène des genres (une ineptie stupide), de même que la suppression de mots de la langue française qui n’ont JAMAIS posé problème au cours des siècles. Les Français qui ont voté pour lui (je parle des VRAIS FRANCAIS, pas de ceux qu’il a acheté et qui vivent à nos crochets) doivent se mordre les doigts maintenant d’avoir fait revivre cet Attila de pacotille qui va cependant couler notre France.
    Ils sont tous infâmes et nauséabonds.

  • BUREAU , 4 Fév 2013 à 17:11 @ 17 h 11 min

    Bonjour,
    Ce gouvernement n’a aucun sens de l’honneur et ne veut surtout pas penser au devenir des enfants ni écouter les français. Moi président normal, j’ai promis des idioties et je les assumerai. C’est diviser pour mieux régner. Il n’y a bien qu’au Mali qu’il peut faire son petit effet et auprès des gogos. Et quand on écoute des vieux cons comme Bergé et Delanoë c’est lamentable. Ils voudraient nous rendre homophobes, il ne s’y prendrait pas autrement.
    Un gouvernement de menteurs et de tricheurs.
    Cordialement

  • TRIVIDIC , 4 Fév 2013 à 17:53 @ 17 h 53 min

    A vos fourches citoyens : il nous faut virer cette bande d’ahuris qui mènent le pays à la catastrophe.

    Bandes d’ahuris au demeurant tout de même un tantinet fasciste. Penses comme moi ou tu es mort tel est leur perpétuel discours

  • diego , 4 Fév 2013 à 18:34 @ 18 h 34 min

    Surtout ne pas oublier les battes de base ball. Ils ne comprennent que cela.

  • toubib16 , 4 Fév 2013 à 18:55 @ 18 h 55 min

    Mon Dieu, quelle horreur
    Les petites fiottes de LGBT vont serrer leurs petits poings, taper leurs petits pieds, trépigner à en perdre leurs faux cils et forcer la porte de l’Elysée en hurlant: “attention, wouhhhh, on va cirer er griffer si vous nous donnez pas la PMA et la GPA”.
    Pauvre France de la décadence.

  • john Deuf , 4 Fév 2013 à 22:14 @ 22 h 14 min

    Les (homosexuels) d’extrême gauche LGBT exigent certainement parce qu’ils ont financé la campagne d’Hollande et qu’ils exigent qu’il honore sa dette.
    C’est pas ce seul gouvernement qui n’a pas le sens de l’honneur ce sont tous les politiciens de la 5 ème Ripoublique depuis l’origine avec le retour des financiers et des pédalos.
    D’ailleurs c’est depuis les années 60 que les medias télévisuels ont banalisé l’homosexualité avant de la valoriser.
    Tous les politiciens et les hauts fonctionnaires n”ont aucune pudeur ( voir les “grands patrons “, et l’homophilie ).
    D’ailleurs Franck Riester a voté avec les socialos du PS pour. C’est donc (un homosexuel) d’extrême gauche qui a saisi l’opportunité et l’investiture UMP pour se sucrer ( http://onsesucre.blogspot.com ) Petit rappel à refaire sans cesse pour rétablir la réalité:
    L’homophobie est une hostilité violente en vue de tuer les homos ce qui leur arriverait en Arabie saoudite ou au Yemen et au Quatar aussi, semble t-il, où ils seraient décapités à coup de sabre.
    Ainsi donc ne pas être homophile ce n’est pas du tout être homophobe . On a donc affaire à un abus de langage volontaire, à un mensonge; a un grossier chantage.
    Je ne suis pas homophile et c’est pour cela que je suis contre le ” mariage ” pour toutes sortes de paires d’individus et que je rejette cette fange lGBT de ploucs.
    Je vous rappelle que Copé a réussi à faire expulser de l’UMP Vanneste et à ne pas le faire réélire parce qu’il dénonçait les maneuvres des homos et des homophiles.

Les commentaires sont fermés.