Quand “Le Journal de Montréal” fait le point sur la désinformation des médias parisiens à propos de la visite de Marine Le Pen au Canada !

Je vous encourage vivement à aller regarder sur le site de Radio Canada l’étonnante entrevue que Marine Le Pen a accordé à une journaliste vedette de la chaîne, Anne-Marie Dussault, et à lire les commentaires de la presse française, Libération, comme Le Figaro, et les réseaux sociaux qui se sont tous basés sur le montage de deux minutes qu’en avait fait “Le Petit Journal”.

La presse française a résumé cette entrevue réalisée lors de la visite de la Présidente du FN au Québec par le mot fiasco. Le montage qu’en a fait, effectivement, Canal Plus, ne pouvait pas être plus destructeur pour Marine Le Pen. La présidente du Front national se serait faite littéralement allumée par l’animatrice québécoise. Que nenni ! Le 1er avril, Sophie Durocher, journaliste au Journal de Montréal publiait une mise au point détruisant point par point les arguments de ses confrères français et expliquait pourquoi Marine Le Pen avait bien au contraire rétamé son interlocutrice québécoise, la remettant à sa place à chacune de ses attaques.

Si les journalistes français s’étaient donnés la peine d’écouter les 32 minutes de cette entrevue, la désinformation qu’ils en ont faite aurait été impossible, sauf à être vraiment de très mauvaise foi.

Radio Canada a reçu 17 plaintes contre Mme. Dussault. Les commentaires qui suivent l’article de Sophie Durocher comme ceux que vous pourrez lire sur You Tube, prennent presque tous la défense de Marine Le Pen face à la « harpie » Dussault… Et pourtant, souligne Sophie Durocher, voici ce que la presse française en a déduit :

Le Nouvel Obs : Marine Le Pen « atomisée à la télé canadienne », « semblait prise au dépourvu face au panache de son interlo­cutrice ».
Les Inrocks : « Quand une journaliste canadienne pousse à bout Marine Le Pen ».
Le Figaro : « En grande difficulté, Marine Le Pen a bien eu du mal à répondre avec répartie aux reproches de l’intervieweuse ». Commentaire désabusé de Sophie Durocher : « Je suis fort surpris que ce qui est encore mon quotidien préféré écrive l’exact contraire de ce que j’ai vu et entendu »

Et de conclure : « un bel exemple de désinformation » ! Et de se demander « Comment peut-on écrire que Le Pen n’a pas de répartie, alors que, quand Dussault l’accuse d’attiser « la peur de l’autre », elle répond : « Vous croyez très sincèrement que c’est moi qui crée la peur du terrorisme, Madame, ou ce sont les 130 morts du Bataclan ? »

« C’est dingue! Tous ces journalistes commentent une entrevue en se basant sur un montage biaisé d’émission satirique » Et vlan, Messieurs les désinformateurs, prenez de la graine de vos confrères canadiens.

Il est tout de même rassurant que ce grand journal québécois nous apprenne que cette entrevue avec Mme Dussault a été décrié par une grande majorité de Québécois. « Marine Le Pen l’a dépecée royalement. Qu’on soit fan du FN ou non, ce constat est partagé largement ici au Québec. »

Ce qui n’a pas été le cas de la classe politique canadienne qui a refusé toute rencontre avec celle que Mme Dussault a accusé d’être raciste. Ce qui prouve une fois de plus que quand un homme politique écoute plus les médias que le peuple, le résultat est catastrophique et n’augure rien de bon pour l’avenir de nos pays.

Articles liés

34Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • ayou74 , 4 avril 2016 @ 10 h 19 min

    Le “petit journal”… Tout est dit !!!

  • FIFRE Jean-Jacques , 4 avril 2016 @ 10 h 26 min

    Peut-on encore sincèrement douter une seule seconde que la pensée unique a non seulement envahi tous les esprits mais qu’elle est sur le point de l’emporter sur la vérité politique, économique sociale et même historique ?
    L’exemple de la visite de MLP au Canada n’est qu’un exemple parmi beaucoup d’autres du niveau de la désinformation dont nous sommes victimes et à laquelle beaucoup succombent.
    Le citoyen “moderne” a vocation à devenir un petit mouton manipulé et sagement consumériste.
    On lui accorde l’illusion d’être le maitre de son destin puisqu’il lui reste son bulletin de vote, mais il ne maitrise en fait plus rien même pas sa pensée intime qui est asservie.
    Il s’agit d’une lobotomisation à laquelle au bout du compte il adhère à condition que son assiette soit plus ou moins remplie qu’il dispose de quelques jours de vacances et quelques autres broutilles.
    Il n’a plus conscience de son identité de sa nationalité ni même de son sexe.
    Il est victime d’une globalisation absolue dont la mondialisation n’est que le paravent.

  • Melisenda , 4 avril 2016 @ 10 h 31 min

    Youtube a désactivé les commentaires… gênants pour la bien-pensance ?

  • Jack , 4 avril 2016 @ 10 h 36 min

    Le plus dramatique dans cette affaire, le plus consternant, c’est de constater que des journaux et médias sont au ordres du pouvoir, ou carrément partisans du pouvoir et qu’ils faussent la réalité pour porter préjudice à un quelqu’un nommément désigné… Ce n’est plus des journalisres mais bel et bien des “sbires fascistes ou fascisants” à la botte du pouvoir (qu’il soit de droite ou de gauche) et en cela, cette presse n’est plus libre, n’est plus indépendante et encore moins démocratique dans un pays qui se veut être une République au service des citoyens… C’est non seulement lamentable, mais préoccupant, très très préoccupant quant à l’exercice des libertés publiques et surtout de l’information… Les journalistes se doivent d’informer de façon impartiale et non pas étaler leurs états d’ânes pour cacher les réalités de la vie sociale et des évènements… Ces pratiques ne sont pas dignes de ces hommes et de la profession… Une malhonnêteté intellectuelle qui devient de plus en plus un exercice “fasciste”, anti-démocratique…

  • Melisenda , 4 avril 2016 @ 10 h 55 min

    Allez, je me lâche, contrairement à mon habitude : Anne Marie Dussault : elle est c… ou elle fait exprès ?

  • Dodiese , 4 avril 2016 @ 11 h 51 min

    Ce matin 04/04/2016 sur Sud Radio on a encore eu droit à une couche de finition sur le sujet en répétant les mêmes mensonges. C’est dégueulasse, surtout quand on considère que des millions de papis et mamies qui n’ont pas accès à internet vont voter sur la base des infos colportées par les médias et que cela suffira à faire la différence et permettre l’élection d’un nouveau pantin à la tête de l’état.
    En outre le FN, au moment même où tout pourtant lui donne raison, au lieu de faire du Trump et d’obliger les médias à le suivre et à lui faire de la pub gratuite donne de plus en plus dans l’auto-censure et le politiquement correct avec l’idée naïve de séduire un électorat que son discours ne peut pas atteindre. Soit qu’il soit captif des médias dominants (3ème âge) soit qu’un réflexe pavlovien l’empêche d’écouter le message.
    Ce faisant, il s’aliène souvent des gens proches de ses idées par peur de diabolisation. C’est un peu comme s’il y avait le feu à la maison, qu’on faisait la chaine pour l’éteindre et qu’on disait, “toi, ton seau je n’en veux pas parce que l’oncle de la tante de ta crémière était suspecté d’avoir une svastika tatouée sur le scrotum”. S’ils ne sont pas prêt à accepter tous ceux qui sont prêts à se retrousser les manches et faire passer les seaux, ils n’ont rien compris au film.

  • MATAKONG , 4 avril 2016 @ 12 h 16 min

    Que l’on raconte n’importe-quoi , et par n’importe-qui , c’est la trouille des succes du FN qui les font baliser !!! La verite non trensformee , sortira des urnes bientôt , et la ” Ils ” vont en prendre plein la gueule !!!!

Les commentaires sont clôturés.