Aux larmes, citoyens !

Tribune libre de Myriam Picard, pour Nouvelles de France

On va rire. Un quinquennat de gloussements et persifflages désespérés semble s’annoncer. À défaut d’avoir de la fierté, les Français vont désormais avoir de l’humour. Ils vont même être forcés.

La campagne aura été riche en bidonnages. De Hollande, qui rend hommage à la culture communiste (sic), à Sarkozy qui découvre l’existence des frontières, on se sera bien tapé sur la couenne. Les Français pratiquaient depuis des années le second degré, histoire de ne pas devenir complètement fous. Nous allons, si François Hollande passe, atteindre des niveaux de consternation remarquables.

Car dans la garde rapprochée du candidat socialiste grouillent et vitupèrent des personnages qui non content d’être pénibles à écouter, s’efforcent avec constance d’être le plus affligeants possible.

Préparons-nous donc, s’il est élu, à des lendemains qui, à défaut de nous faire chanter, vont nous pousser à l’esclaffement permanent. Aux larmes, citoyens !

Marie-Ségolène au gouvernement : open-bar de pilules du lendemain. La pesteuse de Poitou-Charentes (« Non, je ne me calmerai pas !!! »), ministre de l’Avortement Compassionnel et des Fins de Vie dans la Dignité Eugéniste, vous en rêviez ? François l’a fait. Et boum, 30% d’augmentation de budget pour le Planning Familial, et paf, un million par an pour l’Inter-LGBT (des gens très ouverts, surtout au mariage traditionnel). Ça va être la fête, on vous dit. Avec en prime, une taxe pour ceux qui oseront garder leur enfant trisomique.

Martine Aubry, la rigolote de Lille, qui se soucie tellement des femmes obèses (Obèses ! Et puis c’est tout ! Et rien à voir avec la première religion de France !), Martine Aubry au conseil des Ministres, Martine Aubry échangeant gravement avec l’UOIF sur la nécessité de juguler l’arrogance conquérante des coptes. Martine Aubry collant une taxe à tous les porteurs de soutane, et son dir’cab, Tariq Ramadan, qui sur le plateau de Ruquier déclarait gravement : « L’association lapidation-femme est plus chrétienne que musulmane. », décidant d’annexer l’Espace Bernanos pour les musulmans en manque de salles de prière.

Lilian Thuram à la Jeunesse et aux Sports. Pas besoin de développer. Ca va être un festival de marrade tous les jours. David Douillet, c’était presque la grande époque du ministère.

Jack Lang, le grand fossoyeur de la culture française, « l’hôtesse d’accueil de l’univers festif » (Philippe Muray), le pantin de Paris-Plage, des colonnes de Buren, de l’Opéra-Bastille, du Vélib, Jack Lang qui s’entendait si bien avec le regretté Descoings, Jack Lang ministre du Mariage des Gens qui s’aiment entre eux, Jack Lang bientôt papa, peut-être. Quel bonheur. On aurait payé pour voir ça. On va l’avoir gratuitement. Ou presque.

Harlem Désir, dont Pierre Bergé disait qu’il est « un des moments de la conscience humaine. Il est aussi un des moments de l’honneur de la France. », Harlem Désir qui a de touchantes raisons pour aimer la gauche : Mitterand l’aurait (conditionnel passé – soyons prudents – ils sont partout – on ne sait jamais – Maria Petrovitch m’a dit qu’on nous surveillait) amnistié d’une bagatelle : 80 000 francs qu’il devait au Trésor Public pour des amendes de stationnement. Il est vrai qu’il était alors président de SOS Racisme. On ne peut pas être partout. Harlem Désir à l’Éducation Nationale, non, ça ne vous dit rien ? Mélenchon, peut-être ?

Oui, Mélenchon à l’Éducation Nationale, ce serait une réussite. Avec Josyane Savigneau comme bras droit. Christine Angot au programme du bac littéraire, ça va envoyer du rêve. En Arts plastiques : « Dessine-moi un Staline. » Quant aux cours dispensés en ECJS (pour les incultes : éducation civique, juridique et sociale), ma foi, ils vont enfin servir à quelque chose : et notamment à enseigner à nos chères têtes (non, pas blondes, les chères têtes : l’avenir c’est le mé-tis-sage) que l’Église catholique brûlait des femmes, que les missionnaires mangeaient des enfants, que Jules Ferry était encore pire que Torquemada, et que personne n’a jamais saisi la beauté secrète du message de Mao. Distribution du Petit Livre rouge à tous les enfants qui auront réussi le jeu des sept différences (« Trouve les sept différences entre le pape et Hitler »).

Quant aux journalistes et intellectuels de gauche, eh bien, ce sera enfin leur résurrection. Pensez donc : cela faisait plus de trente ans qu’ils étaient contraints de dissimuler leurs orientations politiques, trente ans qu’on les noyait sous la mauvaise parole conservatrice. Tous ces Edwy Plenel, ces David Pujadas, ces Audrey Pulvar, ces Pascale Clark, ces Alain Duhamel, ces Fiammetta Venner, ces Dominique Wolton, ces Sophia Aram, vont enfin pouvoir sortir de l’ombre et de la misère. Il était temps. Ça va être joli, le Jour du Seigneur animé par Tareq Oubrou et Monseigneur Gaillot.

Et la touche finale, la cerise sur le gâteau, le nez rouge sur le clown : Hollande en chanoine de Latran. Redites-le, lentement, en vous pénétrant de l’image et de la chose : Hollande chanoine de Latran.

Île de Sainte-Hélène, mai 2012

PS : Nouvelles de France a un cœur généreux et plein de compassion. Nous lançons donc dès maintenant une souscription pour nos futurs exilés. Robert Ménard, Alain FinkielkrautÉric Zemmour, Ivan Rioufol, Richard Millet, Jean-Marie Le Méné, Jean-Paul Brighelli, Tugdual Derville, Christian Vanneste, Bruno Gollnisch, Malika Sorel, Jean-Claude Michéa, Elisabeth Lévy, Xavier Raufer, Joachim Veliocas, Juan Asensio, Michel Janva, Alexandre del Valle, Cécile Edel, Véronique Bouzou, Pierre Jourde, Anne Coffinier et Michèle Tribalat sont priés de se présenter à l’accueil pour rencontrer leurs passeurs et récupérer leurs tickets de viande.

Autres articles

10 Commentaires

  • Roberti , 7 Mai 2012 à 11:41 @ 11 h 41 min

    Eh bien, c’est réussi, pétasse.

  • Selvah , 7 Mai 2012 à 17:48 @ 17 h 48 min

    Vous excluez M. Mélenchon et Mme Le Pen de l’équation.

    Car s’il y en a bien un qui fédère la gauche virulente, et dont les reports de voix sont très importants, c’est Mélenchon.

    A l’heure où j’écris, Hollande est élu : l’écart est d’environ un peu plus d’un million de voix. Mélenchon a fait 4 millions, et a appelé à soutenir Hollande ; il peut assurément se prévaloir d’un rôle dans la victoire socialiste, un rôle important, un rôle dont je n’ai aucun doute sur le fait qu’il s’en prévaudra pour influer sur la politique française.
    Et M. Mélenchon, s’il ne dit pas que des bêtises, n’est pas si éloigné que cela d’un Staline.

    Quant à Mme Le Pen, elle va probablement tout faire pour enrayer la machine et faire imploser le système d’équilibre Hollande-Mélenchon-Bayrou. Elle a pour ambition de se poster en sauveuse de la France en 2017.

    Mme Veil, c’était une socialiste plutôt sensée, en vérité. Si l’on appliquait le principe philosophique qui a guidé ses choix politiques à la lettre, c’est-à-dire une politique du moindre mal (l’avortement est une horreur, mais une horreur qu’on doit encadrer), on n’en serait pas là aujourd’hui.

  • Selvah , 7 Mai 2012 à 17:54 @ 17 h 54 min

    La réflexion est sophistique et les arguments sont malhonnêtes, mais d’une malhonnêteté assumée. Le but est de frapper où ça fait mal, sans s’encombrer de rigueur ou d’objectivité pure.
    Et force est d’admettre qu’elle n’a pas tort sur tous les points.

    Les piques sont violentes et cruelles, mais qu’importe, le but est de choquer et d’éveiller l’attention et la prudence du lecteur (et sa haine sans doute aussi, c’est vrai).

    C’est une tribune libre, et le genre du pamphlet ne s’est jamais embarrassé d’honnêteté intellectuelle, ce n’est pas son rôle…

Les commentaires sont fermés.