Maxime Brunerie favorable à la peine de mort pour les criminels sexuels

Invité le 18 juin dans l’émission “Salut les Terriens” présentée par Thierry Ardisson sur Canal Plus, l’auteur d’Une vie ordinaire : je voulais tuer Jacques Chirac explique être favorable à la peine de mort pour les criminels sexuels : “vu ce qui a touché quelqu’un qui m’est très proche personnellement (…), je suis pour la réhabilitation de la peine de mort pour les criminels sexuels, ni plus ni moins”. Quelques minutes plus tard, Maxime Brunerie précise sa pensée : “Jeanne, que j’ai rencontré en permission (…) a été la première femme que j’ai aimé et vu ce qui lui est arrivé quand elle était gamine, moi je fais ‘pas de cadeau pour les criminels sexuels’, pour moi, ces gens-là, c’est ‘qu’ils crèvent’. J’en ai trop vu pendant 7 ans et quand j’étais confronté du coup à elle qui m’annonce en pleurs ce qui lui est arrivé et je revois les autres après, ça passe plus”.

Autres articles