Nicolas Dupont-Aignan : « Un jour ou l’autre, il y aura besoin de dialoguer avec le Front National. Chacun devra peut-être faire un pas. »

Invité lundi 3 septembre dans le Libre journal d’Henry de LesquenNicolas Dupont-Aignan s’est exprimé sur l’opportunité d’un rapprochement avec le parti de Marine Le Pen. Il pense que « le Front National, seul, ne prendra pas le pouvoir ». Selon le Président de Debout la République, « un jour ou l’autre, il y aura besoin de dialogue [avec le Front national]. Chacun devra peut-être faire un pas. »

L’ancien candidat à la présidence de la République, qui n’était pas intervenu dans les médias depuis le mois d’avril (un silence favorable, selon lui, à la réflexion) a défendu le programme souverainiste de son parti et s’en est pris à François Hollande, qui « a repris le traité Merkel-Sarkozy après avoir dit qu’il ne le signerait pas ». Le député-maire de la ville d’Yerres (Essonne) a renouvelé sa critique de l’euro, trop cher, considérant que « pour rééquilibrer nos comptes, il fallait changer de politique ».

Après avoir répondu aux questions d’Henry de Lesquen et de Laurent Artur du Plessis, Nicolas Dupont-Aignan s’est attelé à satisfaire les interrogations des auditeurs de Radio courtoisie. À propos de la définition du mariage, il a expliqué : « Je suis hostile au mariage homosexuel parce que je suis hostile à l’adoption [par les couples homosexuels]. Qu’ils veuillent solenniser leur union, ça ne me gêne pas, mais que ce ne soit pas le mariage. » Au sujet de l’islam et de la construction de mosquées en France, Nicolas Dupont-Aignan n’y est pas allé par quatre chemins. Pour lui, « il faut faire avec la religion musulmane ce que Napoléon a fait avec la religion juive, c’est-à-dire affirmer clairement : “Vous voulez être chez nous, très bien, mais c’est l’État qui décide”. Les mosquées financées par l’étranger, c’est fini. » Il en a profité pour réclamer une réduction « drastique » de l’immigration, à défaut de pouvoir envisager l’immigration zéro.

Autres articles

20 Commentaires

  • J'AI VOTE SARKOZY , 4 Sep 2012 à 19:11 @ 19 h 11 min

    La droite la plus bête du monde devra s’inspirer des propos de NDA.

    La Droite ne gagnera plus sans alliance.
    Le FN encore moins.

  • Luka Balle , 4 Sep 2012 à 20:00 @ 20 h 00 min

    Le “pôle souverainiste” incarné par Philippe de Villiers (MPF), Nicolas Dupont-Aignan (DLR), Paul-Marie Coûteaux (SIEL), Alain Bournazel (RIF) et Nicolas Stoker (RPF) devra dans les prochains mois et surtout à l’occasion des prochaines échéances électorales, faire un choix très clair : soit c’est l’UMP, soit c’est le FN. Avoir le c… entre deux chaises ne pourra plus durer, et penser que l’on peut gagner seul aussi !
    Le MNR, le PDF, le CNI, le PCD, le CPNT et la NDP devront également se positionner de manière très claire ! Soit on réalise une sorte de Ligue du Nord à la française (et c’est possible), soit chacun y va de son côté ou d’autres espèrent encore (et oui, çà existe) en l’UMP.

    Le choix devra être clair, tranché, officiel.

  • Florent , 4 Sep 2012 à 20:58 @ 20 h 58 min

    NDA est le patriote le plus intelligent et crédible du paysage politique. C’est lui qui devrait être président et c’est son programme qu’on devrait mettre en place de toute urgence !

    Ravi qu’ils puissent se parler, parler ne veut pas dire se soumettre et se rallier sous la bannière FN. Dupont-Aignan le dit depuis longtemps (et à juste titre) “Nous avons besoin d’une recomposition politique”. Les partis “classiques” auraient dû exploser sur le référendum de Masstricht.. déjà.. ils auraient dû exploser ensuite sur le référendum de la Constitution Européenne en 2005… ça n’est pas arrivé, l’électoralisme l’a emporté sur les idées et le courage. Seul NDA a quitté l’UMP pour créer son parti gaulliste car il a compris qu’il ne pouvait pas changer l’UMP de l’intérieur et qu’il ne pouvait pas continuer dans un parti qui trahi les français sur l’hôtel de l’Europe et de l’ultralibéralisme, des USA et de la mondialisation.

    On pouvait espérer une union républicaine avec le MRC de Chevènement.. mais il a paraphé une alliance avec le PS et Hollande en échange de 10 circonscriptions de députés… encore et toujours le courage… Pareil à l’UMP avec certains de la Droite Pop et autres (Myard etc) qui sont contre l’Europe supranationale, l’euro unique et les traités mais qui restent au sein de l’UMP ! Dans ces conditions, il faut comprendre NDA qui n’a plus que le FN comme allié dans son combat pour une France Libre et souveraine.

    Osons rappeler que la résistance en 40 était composée principalement de cagoulard et de gens d’extrême-gauche sous les ordres de De Gaulle, il y a des situations tellement grave qui imposent et justifient des rapprochements peu orthodoxes. Si on ne réagit pas, la France deviendra une région de l’Etat Europe fédéral et nous n’aurons plus le contrôle de notre destin !

    J’espère que NDA montera dans les sondages, que son parti prendra de l’importance, je sais que ses rangs ne font que grossir depuis l’élection, c’est une excellente nouvelle. On peut être patriote est républicain, apaisé, respectable. NDA en est la preuve, comme son mentor Philippe Séguin le fût à son époque… souhaitons à NDA un meilleur destin qu’a ce dernier, la France en a besoin.

  • Duc du quatre 20 onze , 4 Sep 2012 à 23:15 @ 23 h 15 min

    Nicolas Dupont-Aignan est un personnage politique qui a l’habilité de se dévoiler peu à peu. Au fond de lui même, il est évident qu’il y a un être Français de souche, profondément patriote, anti-immigrationniste contre l’extrémisme de Bruxelles et chrétien. Mais “être réactionnaire” ou “catholique et patriote” n’étant pas forcément à la mode, NDA a préféré être plus “soft” dans ses prises de position, certains diront “pas assez courageux”. Mais au fil du temps, nous avons un homme qui se débride, qui fini par dire les choses de manière franche et direct, nous avons un homme qui commence à emmerder bien comme il faut le politiquement correct.

    Oui, NDA a pu prendre son temps pour se “lâcher” mais rassurez-vous, il ne parle pas forcément comme Le Pen mais n’en pense pas moins… Il y a l’homme politique qui a encore des pudeurs et puis il y a l’homme qui a du bon sens et le sens des réalités et qui, il le déclara lui même, pense qu’un dialogue avec le pays réel (aujourd’hui incarné en grande partie par le FN) sera non seulement possible mais surtout, obligatoire.

    Alors monsieur Dupont-Aignan, vous êtes, à part entière, membre de la grande famille nationale.

  • Dante , 5 Sep 2012 à 0:58 @ 0 h 58 min

    Pour lui, « il faut faire avec la religion musulmane ce que Napoléon a fait avec la religion juive, c’est-à-dire affirmer clairement : “Vous voulez être chez nous, très bien, mais c’est l’État qui décide”.

    Bonne proposition :
    http://islamineurope.unblog.fr/

  • domremy , 5 Sep 2012 à 6:58 @ 6 h 58 min

    trés juste analyse de la situation, mais que tous volontaires NDA,et tous les autres ne tardent pas;
    c est urgent,
    nous ne les entendons pas assez et il doivent discuter avec MARINE

  • BUREAU , 5 Sep 2012 à 10:46 @ 10 h 46 min

    Bonjour,
    J’avais entendu NDA bien avant les élections et j’ai été déçue de ne plus le retrouver, si bien que j’ai voté Marine. Il est grand temps qu’il se fasse entendre, car je n’ai plus confiance en l’UMP.
    Cordialement

Les commentaires sont fermés.

Memoires Jean-Marie Le Pen